Que pouvez-vous fabriquer avec de l’osier ?

0 138

L’osier est le matériau privilégié de la vannerie traditionnelle. osier-decoratifSon aspect naturel, sa résistance, sa souplesse et sa beauté naturelle font de l’osier une fibre végétale facile à tresser. Les vanniers l’utilisent pour créer des petits paniers tressés tels que le célèbre panier pique-nique, des corbeilles à pain ou des paniers à linge ainsi que d’autres objets comme des chapeaux ou encore du mobilier et de la décoration intérieure.

La tradition vannière

Si les paniers d’autrefois ont perdu en popularité au cours du 20°siècle, l’osier revient au goût du jour et s’invite aussi au jardin. L’osier vivant se transforme en cabane, en clôtures ou en haies tressées pour le plus grand plaisir des petits et grands.

L’occupation de la morte saison des pêcheurs, du paysan, du berger est devenue aujourd’hui un loisir. Ses techniques originales et variées sont transmises lors d’ateliers créatifs. C’est un art d’expérience et c’est en se familiarisant avec ces gestes élémentaires que vous pourrez créer de nombreux objets du quotidien. Car même si l’osier n’a jamais vraiment accédé au rang des matériaux nobles, il n’a cessé d’être présent dans nos usages domestiques.

Le plastique n’a plus les bonnes grâces du public de plus en plus orienté vers le zéro déchet et le durable.

L’osier est parfois confondu avec le rotin qui est aussi d’origine végétale. Cette liane, de la même famille que le palmier, pousse à l’état naturel dans certaines forêts équatoriales ou tropicales principalement en Asie.

On peut tisser de nombreuses fibres végétales, comme le jonc de mer, les herbes et la paille mais leur usage est plutôt réservé aux paniers légers. À titre d’exemple, la vannerie spiralée sollicite des matériaux autres que le bois comme l’herbe et les feuilles. Les brins de fibre forment un toron en spirale avec cette méthode de vannerie. Il suffit de coudre les brins pour les assembler.

Le bambou, par contre, se prête assez mal à la vannerie car ses tiges sont creuses.

D’où viennent les osiers ?

Autrefois on le récoltait sur les bords des ruisseaux car le saule pousse partout en Europe sur des sols limoneux. Au fil du temps les vanniers ont sélectionné les meilleures espèces de saules et commencé par l’exploiter en oseraie.

L’osier désigne les jeunes pousses annuelles du saule. L’osiériculteur les récolte à la sève descendante de fin novembre à fin février.

Il en existe de nombreuses variétés. Pour travailler l’osier en vannerie les espèces les plus utilisées sont le Salix viminalis, et le S. triandra pour leur aspect lisse.

Pour l’osier vivant, les espèces sont choisies pour leurs capacités de croissance et leur couleur.

Comment choisir son osier ?

Les jeunes pousses de saules sont flexibles et permettent aux vanniers de créer des objets pratiques et décoratifs via diverses techniques de tissage.

L’osier se décline en différents calibres et couleurs. Parmi ces différentes variétés d’osier, il est important de choisir celui qui sera le plus adapté au type d’ouvrage que vous souhaitez créer. L’osier destiné pour le panier pour chien, ne sera pas le même pour la corbeille en osier pour le pain ou le joli panier en osier blanc. Vous pouvez également créer un joli panier en osier bicolore. Alors comment choisir entre les différentes variétés d’osier ?

Vous choisirez de l’osier brut non écorcé pour tresser des haies vivantes et des barrières végétales. L’osier fraichement coupé, appelé aussi osier vert est impropre à la vannerie. Les brins d’osier se rétractent au séchage.

L’osier brut appelé également osier gris, n’a subi aucun traitement si ce n’est la dessiccation de plusieurs mois.  La tige d’osier est coupée en hiver. Elle est ensuite séchée de façon naturelle durant quelques mois afin de lui conférer la souplesse dont elle a besoin. La taille de l’osier peut aller de 60 cm jusqu’à 3 mètres. Plus ils sont longs plus le pied est épais.

Les tiges sont plus ou moins épaisses selon leur âge. En général, plus il est âgé, plus il est épais.

Le stockage de l’osier

L’osier est facile à conserver et à entretenir, vous pouvez réaliser l’achat de votre matière en une fois puis conserver les tiges. Les tiges sont assez solides pour faire face aux agressions extérieures. Néanmoins, pensez à les stocker dans un endroit sec et surtout à l’abri de la lumière afin de maintenir leur aspect d’origine. Avant de l’utiliser, il sera nécessaire de l’assouplir par trempage.

Les différents types d’osier pour la vannerie

L’osier se décline en diverses couleurs naturelles, ce qui lui permet d’être encore plus apprécié en matière de création d’objets. Il n’est pas rare de voir un osier noir, blanc, brun, rouge et même vert.

  1. L’osier blanc est coupé pendant la montée de la sève c’est-à-dire au printemps. Les bottes d’osier sont ensuite trempées dans de l’eau afin de faciliter le détachement de l’écorce du brin. Immédiatement débarrassé de son écorce, son séchage s’effectue en plein afin d’être blanchi au soleil.
  2. L’osier buff est sec. Il coupé avant la montée de la sève et séché une première fois. Son écorce est ensuite extraite par cuisson dans de l’eau bouillante et puis à nouveau soumis à une période de séchage. Sa couleur rougeâtre est due au tanin de son écorce. Sa couleur noisette lui permet d’être naturellement décoratif.
  3. L’osier brut est un osier vert séché pendant environ 2 à 3 mois. Ce séchage permet d’obtenir des couleurs bleutées, jaunes ou noires

Toutefois, vous pouvez peindre vos osiers afin de leur donner des styles personnalisés.

suspension-osierLes différents types d’ouvrages en osier

La vannerie artisanale, c’est l’utilisation de la fibre végétale pour la fabrication d’objets variés via un tressage. Cette pratique est aussi appréciée pour son caractère non polluant.

L’artisan vannier opte pour diverses techniques afin de créer du mobilier (un meuble de rangement avec tiroirs, un fauteuil, le paillage d’un tabouret, un chevet, …) un objet de décoration intérieur (panier de fleurs, coffre, corbeille de rangement, hotte à buches, brise vue, …)  ou en encore un chapeau.

L’osier tressé de tous les objets de vannerie, hormis ceux sur arceaux, repose sur un fond autour duquel on dresse les montants. La base des montants est renforcée par une torche, c’est-à-dire un renfort de quelques brins autour de ceux-ci.panier-osier

La vannerie en plein

On procède en entrelaçant des brins autour de montants de façon à les dissimuler. Les montants sont eux-mêmes maintenus à intervalles réguliers par des traces (tours de tissages).

Cette technique est la plus utilisée dans le monde. L’artisan se contente d’au moins 2 brins flexibles entrecroisés pour créer un objet. L’ouvrage se termine par ce que l’on appelle des brins de clôture.

La vannerie à jour

Les ouvrages sont similaires à ceux en plein mais les montants sont apparents. Quelques rangs de tissage appelés traces les maintiennent en place. Le contenu de ces objets légers reste visible.

La vannerie sur arceaux

Cette vannerie parfois appelée rustique donne naissance à des objets robustes. La forme constituée d’arceaux robustes entre lesquels on entrelace les brins d’osier. Ces paniers en osier sont munis parfois d’une anse pour le transport.

Pour réaliser ces objets, de nombreuses techniques sont abordées.

Le travail natté est similaire au tissage. Cette technique consiste à créer du volume à l’objet en entrecroisant des nappes en brin.  La lacerie fait appel à des nappes de de brins tissées sans prendre appui sur des montants.

Le matériel du vannier

Avant toute chose, vous pouvez tremper l’osier afin de garantir sa souplesse lors de la fabrication de votre panier. Certains équipements vous seront utiles.

  • L’épluchoir pour découper les brins qui dépassent
  • La serpette du vannier pour fendre les brins
  • La batte, pièce de métal avec laquelle on tasse les brins après chaque tour de tissage
  • Les poinçons droits et courbés pour écarter les brins
  • Une pince, un sécateur ou une tenaille pour couder les brins
  • Un pied à coulisse pour mesurer les brins d’osier

Comment créer votre panier en osier ?

Utilisez des pousses suffisamment longues pour votre ouvrage.

Utilisez également des brins différents pour obtenir un panier résistant. Prenez des brins plus épais pour les torches ou pour les traces, et des brins encore plus gros pour vos montants. Les brins épais sont recommandés pour obtenir une base de panier résistante. Taillez les extrémités des osiers.

Pour démarrer votre fond rond sur croisée, vous devrez utiliser la serpette pour fendre les brins.

Comment créer une haie tressée en osier vivant ?

osier-vivantAu jardin, vous pouvez créer facilement une architecture végétale avec des branches de saule.

Pour un mètre courant, il vous faudra 20 pousses de l’année. Prévoyez des brins plus haut que la hauteur souhaitée. Vous pouvez également créer des bacs potagers ou des bordures.

Pour que le saule reprenne convenablement, il faudra veiller à un arrosage surtout l’été. Les saules ont besoin de beaucoup d’eau.

Pour la plantation, réaliser des trous à une distance de 20 cm avec une barre à mine sur une profondeur de 30 cm. Planter dans chaque trous 4 brins. Courbez les brins 2 à 2, dans chaque sens et entrelacés les brins en respectant dessous-dessus. Reliez les brins avec un lien en osier.

Pour éviter les prises au vent, entre chaque extrémité, plantez deux piquets en châtaignier par exemple. A mi-hauteur et au-dessus prévoyez un cordeau pour stabiliser votre palissade.

Coupez au sécateur les extrémités des brins de votre vannerie sauvage.

osier-mangeoirePour l’extérieur vous pouvez également créer des objets de décoration, des sculptures végétales vivantes ou non, ou encore des porte-boules de graisse pour les oiseaux. Ceux-ci sont particulièrement faciles à réaliser avec des enfants et peuvent se transformer en réservoir à matières premières pour les nids des oiseaux, au printemps (poils de chien, mousse, paille, ..)

Les avantages de l’osier

Un meuble en osier a tous ses attraits. Les meubles en osier naturel séduisent par leur esthétique. Disposer vos meubles à l’extérieur de la maison vous permet d’obtenir un aménagement extérieur au style brut et tropical.

L’autre avantage d’un meuble en osier est sa facilité d’entretien. Il suffit de nettoyer vos meubles avec un chiffon sec et le tour est joué. Une suspension en osier est à la fois pratique et décorative. Outre le fait d’obtenir des luminaires design et naturels, vos suspensions sont également faciles à installer grâce à leur légèreté.

Ils trouvent leur place dans l’ensemble des pièces à vivre de votre maison. Ultra légers, ils sont faciles à déménager.

salon-osierUn panier en osier peut être teint en clair ou en foncé ou orné d’autres matières comme le tissu afin de lui donner des styles personnalisés. Ces paniers à l’aspect naturel vous permettent de ranger vos linges, de stocker les jouets de vos enfants, de ranger vos livres et magazines, et même de garder vos animaux de compagnie bien au chaud.

Un panier en osier est également un élément déco à privilégier. Il s’invite au salon, dans la cuisine, dans les chambres à coucher et dans votre salle de bain.

S’exercer à la vannerie offre la chance de pratiquer un artisanat généreux. A partir de quelques branches de saules vous fabriquez de beaux objets, uniques qui vous accompagneront de nombreuses années.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.