Vertus, secrets et bienfaits du bicarbonate

14

Si le bicarbonate de soude a vu son utilisation se développer de manière importante au milieu du 19ème siècle, outre Atlantique, son utilisation en France reste très modeste au niveau des ménages. On le cantonne souvent à l’usage culinaire.

Et pourtant ce produit est paré de tant de qualités qu’il de vient vite indispensable dès qu’on les découvre !

Dans l’Antiquité, les Égyptiens utilisaient déjà les propriétés du natron, un minéral composé de carbonate de sodium et de bicarbonate de sodium. Ils tiraient cette substance de l’évaporation des lacs salés et l’employaient pour se frotter le corps, comme un savon.

En 1791, un chimiste français, Nicolas Leblanc élabore pour la première fois le bicarbonate de soude, tel que nous le connaissons aujourd’hui, cependant le raffinage du carbonate de sodium pour donner du bicarbonate de sodium a été mis au point en 1846 par deux boulangers new-yorkais. Redécouvrez un produit universellement connu et pourtant dont les vertus et bienfaits restent méconnus de beaucoup d’entre nous ! Remèdes maison, santé, beauté, astuces culinaires, astuces de jardinier, la variété et le nombre d’usages du bicarbonate de soude est incroyable. On n’en finit plus de lui trouver des applications. On l’utilise pour soigner, cuisiner, nettoyer et jardiner. A la maison, comme agent nettoyant, adoucisseur d’eau, désodorisant, il rafraîchit aussi les tapis et peut bloquer le développement des allergènes d’acariens.

Il remplace les crèmes à récurer pour nettoyer sans rayer les baignoires, les lavabos, le chrome, le four. Il élimine les mauvaises odeurs en général. Comme soins du corps, il blanchit les dents, est utilisé pour les gargarismes, calme les maux d’estomac, l’eczéma, les coups de soleil. D’autres peuvent l’utiliser contre l’acné, pour les boutons de fièvre, les gencives douloureuses, les maux de gorge, les mycoses, les piqûres d’insectes et les verrues. En cuisine, il est idéal pour laver les fruits et légumes en toute sécurité.

C’est un précieux allié pour la cuisson des aliments : Il préserve les couleurs des légumes, neutralise l’acidité des tomates, attendrit la viande, réduit l’odeur du gibier, favorise la levée des pâtisseries et rend les gâteaux et les biscuits plus moelleux ou les boissons plus désaltérantes … etc. Il facilite également la digestion des aliments. Dans les aliments industriels, il correspond à l’additif alimentaire E500. Au jardin, il vous aidera à lutter contre le mildiou, à soigner vos rosiers ou pourra être utilisé contre les fourmis.

Au Québec, dans le langage courant, on l’appelle parfois la « petite vache » pour faire référence au produit commercial. En Belgique il est aussi appelé : « Sel de Vichy« . Le bicarbonate de sodium est biodégradable et 100 % écologique.

  •  Auteur : Béatrice Montevi
  •  Éditeur : Anagramme
  • Acheter sur Amazon
  • Nombre de pages : 160 pages
  • Date de parution : 23/03/2009
You might also like

Comments are closed.