Econo-Ecolo

Compostez rapidement vos aliments en quelques jours

Accueil > Jardin bio > Compost > Compostez rapidement vos aliments en quelques jours


vendredi 17 octobre 2008, par Econo-Ecolo
2 commentaires
Share

Les articles les plus populaires du même thème :

Un système nommé Bokashi qui vous permet de recycler tous vos déchets de cuisine en un compost riche en nutriments. Vous compostez ainsi viandes, poissons, produits laitier, et même de la nourriture cuite.

Placez simplement vos déchets de cuisine dans le seau étanche à l’air, saupoudrez-les d’une poignée de Bokashi. Laissez fermenter 15 jours, et voilà ! Vous avez un compost de grande valeur qui aura gardé toute son énergie nutritive.

Les avantages du composteur de cuisine au Bokashi :

- Simple, un saupoudrage sur le contenu du seau.
- Rapide, 15 jours pour la transformation des déchets en compost.
- Petit, un seau de seulement 37cm de haut pour traiter les déchets d’une famille de 4 membres !
- Sans odeur, grâce aux bons micro organismes, des petites créatures qui révolutionnent le compostage : les Ems (Efficaces micro organismes).

Ces Ems ont été développé au japon au début des années 90. Bokashi est un terme japonais qui signifie « matière bio fermentée » ; c’est une culture de micro-organismes naturels bénéfiques tels que les bactéries d’acide lactique, la levure,... comme ceux que nous retrouvons dans les fromages, yaourts ou pain.

Ces micro-organismes controlés et dosés travaillent ensemble pour augmenter la vitesse du compostage, éliminer les mauvaises odeurs, et contribuent à augmenter la diversite microbienne, bénéfique pour la nature et l’homme.

Fonctionnement :

Les déchets de cuisine déposés dans le seau de cuisine, sont simplement saupoudrés de Son au Bokashi actif.

Pendant que vous remplissez régulièrement le seau de cuisine de vos déchets, vous évacuez quotidiennement le jus au fond du seau, en ouvrant le robinet au dessus du gobelet. Vous obtenez ainsi un excellent engrais végétal pour les plantes et toutes sortes de végétaux ou pour purifier vos eaux de bassin, en dosant 1/100.

Une fois le premier seau rempli, laissez le 15 jours à fermenter ; pendant ce temps remplissez l’autre de vos déchets.

Dans le seau, grâce au Bokashi vos déchets ne pourrissent pas, ne sentent pas, n’attirent pas les moucherons des fruits, peuvent être des produits cuisinés ou non de viande poisson ou fruits et légumes. Vos déchets fermentent sans dégager ni chaleur ni mauvaises odeurs. En une quinzaine de jours vous aurez un compost de grande valeur qui aura gardé toute son énergie nutritive, et qui, incorporé dans vos sols permettra une disponibilité rapide des substances alimentaires pour les plantes, reconstruira une bonne qualité de sol et aura un effet désintoxiquant.

Une fois le seau plein, laissez les Ems travailler pendant 1 à 2 semaines (suivant la saison), avant de commencer à l’utiliser : dans le jardin on le mélange à la terre à raison de ½ kg pour un mètre carré, dans les pots il faut un mélange à 50%, recouvert de 3cm de terre non mélangée.

Attention le terreau ainsi obtenu est très acide, une fois le mélange terre/compost fait, il faut attendre trois semaines avant de planter.

Ce terreau enrichi aux Ems est une excellente méthode pour donner aux plantes plus d’énergie vitale et une plus grande résistance contre les bactéries et les parasites.

En savoir plus sur les Ems.

Pour en savoir plus : Jardins Animés

<< article précédent article suivant >>



Commentez cet article


Forum Venez échanger sur le forum
Cet article vous a plu ? Vous pensez qu'il peut intéresser les lecteurs de votre site ou de votre blog ?
Faites un lien vers cet article pour enrichir votre contenu.



2 Messages de forum


Proposez un article

Restez informé(e) gratuitement :
 
Actualités écologiques et économiques
Actualités écologiques et économiques Actualités écologiques et économiques

Coaching vert
Recevez un email régulier de conseils écolo
 







Accueil | Sites à visiter | Espace rédacteur | Mentions légales | Qui sommes nous | Boutique | Contact
Copyright 2006-2011 Econo-Ecolo - tous droits réservés