Econo-Ecolo

Guide de montage d’une maison bois en kit

Accueil > Eco-construction > Matériaux pour éco-construction > Maison en bois > Guide de montage d’une maison bois en kit


mardi 20 avril 2010, par Pascal
Share

Les articles les plus populaires du même thème :

Voici une liste des tâches permettant de monter soi-même une maison à ossature bois en kit.

La mise en oeuvre

Livraison du kit maison bois massif

La livraison est effectuée par un semi remorque de 32 tonnes sous forme de palettes protégées en partie supérieure par un film de polyane et maintenues par un cerclage métallique.

Stockage du kit maison bois massif sur chantier

Le stockage doit éviter tout contact des pièces de bois avec le sol. Elles doivent être posées de préférence à plat sur des dispositifs qui les isolent du sol.

Tous les éléments sensibles doivent être mis à l’abri des intempéries.

Les fermes préfabriquées doivent être entreposées de préférence verticalement.

Il doit être prévu une aire de stockage avec accès permettant le déchargement.

Manutention du kit maison bois massif

Le déchargement doit s’effectuer avec un engin manuscopique pouvant déplacer 2 tonnes en flèche.

Des dispositions éventuelles seront prises afin que la manutention ne modifie pas les caractéristiques des éléments.

Travaux préliminaires

Des travaux de maçonnerie, d’évacuation, de plomberie, d’électricité, de traitement anti-termite du sol, seront effectués selon les normes DTU en cours.

Le montage des murs en madrier sur radié béton ne se réalise qu’après le temps de séchage nécessaire de la dalle en béton.

Le montage des murs en madriers

Préparation

Se munir des outils et éléments nécessaires.

Dossier de montage

Même si vous réalisez l’assemblage du kit seul, il est vivement recommandé de vous faire assister ou conseiller par un professionnel qualifié type charpentier, menuisier ou société de montage.

A la livraison un dossier de montage vous est remis comprenant : les plans de montage, la nomenclature de toutes les pièces, le repérage des éléments fournis et cette notice de recommandation.

Montage de l’isolation

Les pièces de bois reposant sur les ouvrages de soubassement doivent être isolées de tout contact avec ceux-ci par une barrière d’étanchéité ayant des caractéristiques au moins égales à celles d’un feutre bitumé 36.s.

Calage

Il est extrêmement important que le premier rang de madrier soit parfaitement plat. Mais compte tenu des tolérances de planéité des ouvrages de fondation et de soubassement, la mise en place du premier rang de madrier peut nécessiter un calage, réalisé de préférence en bois ou en contre plaqué qualité extérieur. Il doit être positionné au dessus du feutre bitumé.

Equerrage

Il est extrêmement important de vérifier l’ensemble de l’équerrage des différentes parois dès la pose des premiers rangs.

Une fois l’équerrage vérifié, fixer le premier rang à l’aide des équerres métalliques sur la dalle en béton.

Raccordement des éléments entre eux

Raccorder par des assemblages métalliques (connecteurs) les éléments mis bout à bout horizontalement.

Encastrer ces connecteurs dans les jonctions horizontales.

En partie basse, positionner le premier élément de manière à former larmier et déborder par rapport au soubassement.

Le débord doit être supérieur ou égal à 1 cm.

Assemblage vertical

L’ouvrage est réalisé en empilant les madriers les uns sur les autres et en les croisant lorsque cela est prévu.

Emboîter ces madriers à l’aide de la masse à manche court en se servant des cales prévues à cet effet.

Respecter scrupuleusement la numérotation et les indications inscrites dans le plan de montage.

Ajuster les madriers les uns par rapport aux autres.

Pour les maintenir dans un même plan, poser des chevilles en bois en quinconce dans les trous prévus à cet effet.

Introduire verticalement de haut en bas, dans les trous à l’extérieur des parois, les tiges filetées. Puis boulonner les en partie haute et basse.

Assemblage paroi - menuiserie

Des rainures se situent de chaque côté des ouvertures dans les parois prévues pour les menuiseries.

Découper les barres de maintien métalliques (mais à une certaine distance des éléments en bois pour éviter que la limaille de fer ne se dépose sur les bois) de façons à ce qu’elles soient en butée en bas de la rainure et qu’il reste un espace de 5 cm en haut de celle ci.

Avant de clipper les barres de maintien dans les rainures, protéger le haut et le bas de la barre avec un rouleau adhésif plastifié.

Avant la pose des menuiseries, fixer de chaque côté, intérieur et extérieur de celles ci, une bande de SOUDABANDE expansée.

Poser les menuiseries en les vissant avec des vis auto-foreuses de 80 mm sur les barres de maintien métalliques. Calfeutrer l’espace de 5 cm au dessus des huisseries avec un isolant type laine de verre.

Le montage de la charpente

Dans le cas d’une toiture à 2 pans :

Positionner les pannes de charpente en les posant sur le dernier madrier du mur extérieur et au dessus du dernier madrier du mur de faîtage.

Laisser dépasser les pannes à l’extérieur de la longueur des débords de toit, déduire l’épaisseur du bandeau.

Mettre les pannes tout les 50 cm en prenant soin de prendre en sandwich les cloisons intérieures de la construction.

Couper le haut des pannes de façon à ce qu’elles jointent parfaitement.

Raccorder les pannes entre elles au dessus du pignon formé par la paroi à l’aide des platines métalliques prévues à cet effet.

Fixer les bas des pannes reposants sur le dernier madrier à l’aide des équerres coulissantes spécialement prévues à cet effet.

Dans le cas d’une toiture à 4 pans :

Ajuster les fermes préfabriquées comme indiquées sur le plan.

Maintenir les fermes entre elles à l’aide d’équerres métalliques prévues à cet effet.

Positionner les pannes de charpente qui viennent se poser sur les fermes, selon les indications du plan.

Les fixer sur le haut des fermes à l’aide d’équerres métalliques et de vis.

Ajuster les bas des pannes reposants sur le dernier madrier à l’aide des équerres spécialement prévues à cet effet.

Laisser dépasser les pannes à l’extérieur de la longueur des débords de toit, déduire l’épaisseur du bandeau.

Le traitement

Les composants bois du kit sont en sapin du nord, ils arrivent non traités.

Quand les parois et la charpente sont montées, faire intervenir l’entreprise sélectionnée pour le traitement fongicide, insecticide et anti-bleuissement de l’ensemble des éléments.

L’entretien des bois

Comme toute technique de construction les parois en bois empilés demandent un entretien régulier et la réalisation de travaux de maintenance.

Pour une parfaite protection du bois il est préconisé de lasurer le plus rapidement possible la partie extérieure de la construction.

Pour cela utiliser des lasures de qualité en suivant scrupuleusement les recommandations d’application du fabricant.

Les travaux de rénovation ou de maintenance des peintures vernies ou lasures ne doivent pas se faire par temps humide ni par une température inférieure à 10 degrés ou supérieure à 30 degrés.

Les périodicités indicatives des parois bois sont les suivantes : lasures et peintures tous les 3 à 4 ans.

Le tassement

Du fait de la nature du matériaux bois et de la conception de la technique d’assemblage, des tassements et autres mouvements verticaux sont prévisibles de lors de 20 à 50 mm pour une hauteur de 2.60 m.

Les éléments fixés aux parois devront en tenir compte : équipements sanitaires pourvus de raccords souples ; éléments de cuisine, escaliers, convecteurs, etc…, fixés uniquement en partie haute ; marge de 5cm prévue entre la structure principale et les dormants des menuiseries.

Pour en savoir plus : Source : Maison éco-malin

<< article précédent article suivant >>

construction maison



Commentez cet article


Forum Venez échanger sur le forum
Cet article vous a plu ? Vous pensez qu'il peut intéresser les lecteurs de votre site ou de votre blog ?
Faites un lien vers cet article pour enrichir votre contenu.




Proposez un article

Restez informé(e) gratuitement :
 
Actualités écologiques et économiques
Actualités écologiques et économiques Actualités écologiques et économiques

Coaching vert
Recevez un email régulier de conseils écolo
 
Demandez des devis gratuits pour une construction de maison en bois auprès d'une sélection d'entreprises proches de chez vous







Accueil | Sites à visiter | Espace rédacteur | Mentions légales | Qui sommes nous | Boutique | Contact
Copyright 2006-2011 Econo-Ecolo - tous droits réservés