Isolez votre maison

14
Isolez votre maison
Evaluez ce post

L’isolation vous permet de faire des économies très significatives : on considère que les nouvelles normes d’isolation permettent aux maisons actuelles de consommer 2,5 fois moins que les bâtiments construits avant 1974.

L’isolation commence par les murs extérieurs et le choix des matériaux (brique creuse, torchis, bois…). L’isolation par l’extérieur lors d’un ravalement permet d’améliorer l’isolation d’une maison déjà construite de manière efficace à moindre coût. Isolez votre toit, vos fenêtres, vos portes à la fois contre le froid, mais également contre le chaud. Si vous souhaitez réduire les coûts ou si vous êtes locataires ou en appartement, vous pouvez isoler de l’intérieur (mais c’est moins efficace) avec des lambris, des panneaux de liège, du depron, du sisal…).

Les vitrages anti-émissif permettent d’isoler les fenêtres avec un surcoût minime à l’achat d’environ 15 euros / m². Si vous ne pouvez pas changé vos fenêtres, vous pouvez calfeutrer vos fenêtres avec mastics ou des bourrelets de mousse ou encore poser un film plastique sur vos carreaux à chaque hiver. L’isolation, notamment des combles, doit être efficace l’hiver, mais également l’été. La laine de bois, la perlite, l’ouate de cellulose ou les laines minérales denses semblent être les meilleurs compromis entre isolation été et hiver. La qualité de la pose est très importante car une fuite d’1 mm sur 1 mètre entre 2 isolants ou l’isolant et le chevron du toit divise par 5 sa résistance thermique réelle.

Choisissez donc un professionnel spécialisé qui a l’habitude de manier ce genre de matériau ; si vous êtes bricoleur, réalisez vous même l’isolation, vous maîtriserez ainsi la qualité de votre isolation. Attention : l’isolation de la maison en réduisant les fuites d’air peut causer des dommages causés par l’humidité. Dans tous les cas, évitez les ponts thermiques qui mettent en contact le coté chaud des murs d’une habitation avec le coté froid.

Les ponts thermiques peuvent réduire de moitié l’efficacité de l’isolant mural. Outre la réduction des pertes thermiques, l’isolation permet également de protéger l’ossature du bâtiment, de réduire le bruit et l’insertion de poussière en provenance de l’extérieur. Un tapis posé sur un plancher froid permet d’augmenter le confort mais ne réduit pas les pertes thermiques.

Economies :

L’isolation du toit ou les combles permet d’économiser 30 % d’énergie, les planchers et les murs 20 à 30 % et en calfeutrant les portes de 10 à 15% d’énergie. Vous pouvez également générer des économies fiscales. Pour l’isolation, utilisez des matériaux qui n’ont pas d’impact sur l’environnement négatif : laine minérale, laine de chanvre, flocons de cellulose, fibres de bois, liège, argile expansée…. Une économie de 10 % de vos dépenses de chauffage électrique de 21 000 KwH par an se monte à 225 euros. L’investissement nécessaire est très variable en fonction de l’existant.

You might also like

Comments are closed.