Quel bois pour une terrasse ?

4

Écologique, durable, facile à travailler, le bois est sans doute le matériau idéal pour réaliser le plancher d’une terrasse. Autre point important, il résiste à l’humidité et ne se dégrade pas au contact de l’eau.  Mais lequel choisir ?

Utilisé en extérieur, le revêtement en bois doit être répertorié dans la classe IV. C’est-à-dire que celui-ci pourra supporter le contact avec de l’eau douce ou de l’eau du sol. Les bois de classe V conviennent plus aux terrasses de bord de mer.

Pour les planchers en terrasse, les bois les plus utilisés sont :

Les pins

Les pins traités, les pins douglas en provenance de France ou le Red Cedar en provenance d’Amérique du Nord sont les plus appropriés.

  • Le pin traité « autoclave » protège des champignons et des insectes. Le traitement consiste à injecter dans le bois un produit sous vide et sous pression qui vise à rendre le bois imputrescible. Ces traitements assurent une meilleure longévité. Toutefois, il nécessite un entretien régulier pour conserver son état. Pour ce faire, il suffit d’appliquer une fois par an une saturation incolore.
  • Le pin douglas est un bois particulièrement durable, il dispose d’une durée de vie de 10 à 15 ans. Le pin douglas possède des caractéristiques mécaniques pouvant être utilisées dans la charpente traditionnelle et industrielle. Grâce à de fortes sections, il est très utilisé comme matériau pour terrasse, pergola et abri de jardin. Si vous souhaitez apporter un peu de couleur, il est possible de le saturer par des teintes de votre choix.
  • Le red cedar est un résineux d’Amérique du Nord. C’est un bois léger très recherché dans la construction d’habitat. Avec le temps, s’il ne subit aucun traitement, il prend une texture grise argentée qui fait ressortir tout son charme. Naturellement antimicrobien, il protège des insectes et des moisissures. Grâce aux substances qu’il renferme, il résiste à l’humidité et aux décompositions. Le red cedar possède la particularité de s’intégrer avec les tous les styles architecturaux.

Les bois thermo chauffés.

Plus cher que le pin autoclave, le pin thermo chauffé subit un traitement appelé la rétification. Ce processus qui consiste à y éliminer la résine va lui garantir une meilleure qualité. Généralement, on utilise le hêtre, le chêne et le frêne. Le bois thermo chauffé est également une solution écologique. Grâce au procédé de thermo chauffage, il évite les gonflements du bois et protège des attaques d’insectes et de pourritures.

En raison de leur empreinte écologique élevée, l’utilisation des bois de forêts et des bois exotiques n’est pas recommandée ; d’autant plus qu’ils ne sont pas gérés durablement.

You might also like

Comments are closed.