Quel type d’ampoule électrique choisir ?

65
Evaluez ce post

L’éclairage représente pour un foyer moyen de 4 personnes une dépense de 560 Kwh par an, soit une facture de plus de 50 euros. Il est désormais possible de réduire significativement l’empreinte écologique de votre habitation et votre facture d’électricité pour un investissement modique, rapidement amorti, et une très grande facilité d’utilisation/installation : 

  • en remplaçant vos ampoules électriques classiques au tungstène
  • en pratiquant quelques gestes simples.

Les ampoules électriques classiques utilisent un filament de tungstène sensible à la chaleur et dont l’incandescence provoque la lumière. Avec le temps, le tungstène se fragilise. Le filament finit ensuite par se briser et doit être remplacé. Par contre, elles sont les moins chères à l’achat.

Les ampoules halogènes sont constituées également de tungstène protégé par un gaz halogène permettant de limiter l’évaporation du tungstène. Ces ampoules sont ainsi plus résistantes, offrent une meilleure luminosité et sont plus chères.

Le rendement des ampoules halogènes est meilleur que celui des ampoules au tungstène. Toutefois, du fait de leur forte luminosité les halogènes n’éclairent pas directement : une partie de la lumière est donc « perdue ».

Une lampe halogène d’une puissance de 350 W utilisé 3 h par jour consomme 380 kWh par an, soit 41 euros. Si vous le remplacez par 4 lampes à basse consommation de 15 W, ce qui est largement suffisant, vous économisez 34 euros par an.

Le néon fonctionne par décharge d’un courant électrique dans une atmosphère gazeuse de vapeur de mercure. Les néons ont une durée de vie encore accrue par rapport aux deux types précédents, mais émet une lumière un peu blafarde

Les ampoules fluocompactes sont des lampes fluorescentes, comme le néon, dont le tube est replié de manière à la rendre plus compacte. Elles sont un bon compromis entre le coût d’investissement, le confort et le coût d’utilisation.

Les ampoules incandescents traditionnelles convertissent 95 % de l’énergie électrique en chaleur et seulement 5% en lumière.

Les lampes basse consommation ont une plus grande efficacité énergétique et permettent d’économiser 80 % d’électricité.

Le nombre de lumens indique la quantité de lumière fournie. Le nombre de watt exprime la consommation d’énergie électrique. Plus le rapport est grand, plus la lampe convertie l’énergie en lumière. Ce rapport est supérieur pour les ampoules fluocompactes que les ampoules électriques classiques : 60 lumens/watt contre 13 lumens/watt !

Outre l’efficacité énergétique des ampoules basse consommation, elles durent de 6 à 8 fois plus longtemps que des ampoules électriques classiques.

Économies des ampoules basse consommation

Le prix d’achat moyen d’une ampoule basse consommation est de 4, 50 euros à 15 euros en fonction du modèle. En remplaçant 4 ampoules électriques classiques de 60 W par 4 ampoules basse consommation de 15 W (équivalent à 75 W en ampoule électrique classique), vous économisez 196 kWh, soit 21 euros par an.

L’investissement d’environ 38 euros sera remboursé en 2 ans alors que les ampoules basse consommation dureront 9 ans. Pour une maison équipée avec 10 ampoules équivalentes, cela génère une économie annuelle de 42 euros, y compris l’amortissement de l’achat des ampoules.

Par ailleurs, les ampoules fluocompactes consomment de 25 à 50 fois moins qu’une ampoule halogène ! Le rendement de cette dernière est inférieur à 7% car elle est généralement utilisée en lumière indirecte du fait de leur puissance même si la pièce est peinte en blanc.

Autres avantages des ampoules basse consommation

Outre l’économie d’électricité et leur durée de vie, les ampoules basse consommation permettent également de maximiser la puissance de votre éclairage dans des abat-jours ou support ne supportant que de faible ou moyenne puissance d’ampoule électrique classique (par exemple : une lampe ne supportant pas une ampoule électrique classique au-delà de 60 W peut utiliser une ampoule basse consommation de 20 W équivalent d’une ampoule électrique classique de 100 W).

Un autre avantage des ampoules fluocompactes est leur moindre dégagement de chaleur qui permet d’éviter les brûlures et le jaunissement des abat-jours.

Inconvénients des ampoules basse consommation

Les anciennes ampoules fluo-compactes s’abîmaient prématurément lorsqu’elles étaient éteintes et allumées très souvent ; ce n’est plus le cas de la nouvelle génération d’ampoule basse consommation. Leur encombrement est supérieur aux lampes classiques.

Leur lumière est différente des ampoules au tungstène.

Conseil concernant l’ampoule basse consommation

Ces lampes mettent généralement 1 à 2 minutes avant de fournir 100% de leur éclairage maximal. Il est donc conseillé de les éviter dans les zones d’éclairage de courte durée (couloir, toilettes…).

Anecdote sur l’ampoule basse consommation

Quand Philips a remplacé les quelques 10 000 ampoules à incandescence illuminant la tour Eiffel par des ampoules fluo-compactes, la note d’électricité de l’un des monuments les plus visités au monde a été réduite de 38 %…

Avenir : l’ampoule LED

La diode électroluminescente est sans doute l’ampoule du futur. Son efficacité est remarquable (2 fois plus que les ampoules basse consommation et près de 10 fois plus que les ampoules au tungstène) permettant des économies très significatives d’électricité. Son coût d’investissement est plus cher (environ 30 euros), mais sa longévité est 6 fois supérieure à leur cousine fluo-compacte.

You might also like

Comments are closed.