Quatre conseils pour recevoir en mode zéro déchet sans passer pour un extraterrestre

0 196

recevoir-zd-decorationSi vous débutez dans la démarche zéro déchet, vous n’avez certainement pas encore eu l’occasion d’organiser un repas ZD. Et si vos amis ne sont pas de grands écolos dans l’âme, il est probable que vous redoutiez ce moment. Or, pour bien vivre sa démarche zéro déchet, il ne faut pas s’empêcher de faire ce que l’on faisait avant. Si vous aimiez recevoir, continuez à le faire. Et suivez nos quatre conseils pour inviter vos amis en mode zéro déchet sans passer pour un extraterrestre.

 

Comment bien recevoir quand on est minimaliste ?

Prévenez vos convives de votre démarche ZD

Même si vous redoutez leur réaction, prévenez vos convives que vous êtes désormais dans une démarche zéro déchet. Pas besoin de rentrer dans les détails au téléphone ou par message cependant. Dites-leur simplement que vous essayez de réduire vos déchets le plus possible.

Demandez à vos invités d’apporter du fait maison s’ils ont le temps. Sinon, dites-leur d’apporter quelque chose à boire. Les bouteilles en verre pourront être recyclées facilement. Mais, surtout, veillez à ce qu’ils n’apportent pas des gourmandises d’apéritif sur-emballées. Les emballages gonfleraient votre poubelle considérablement.  Et inutile d’indiquer à vos amis de retourner chez eux avec leurs sacs plastiques et leurs emballages. Ça risquerait de faire démarrer la soirée sur une mauvaise note. Mieux vaut les sensibiliser avant leur arrivée et les orienter vers de l’écoresponsable ou vous charger vous-même des achats.

Montrez que le zéro déchet est gourmand

Si vous pensez que vos amis auront du mal à comprendre votre démarche, qu’ils vont se moquer gentiment voire s’offusquer parce que vous remettez en question leur propre mode de vie, restez cool. A vous de montrer qu’il s’agit d’un choix personnel et qu’il a aussi ses avantages. Par exemple, recevoir en mode zéro déchet, c’est n’avoir que du vrac et du fait maison au menu. Autrement dit on évite le gaspillage alimentaire mais surtout  on a des produits frais et plein de saveurs. Si vous ne connaissez pas encore de recettes à base d’épluchures et que vous achetez des produits biologiques, c’est le moment d’essayer. Les épiceries bio et les producteurs locaux contrairement aux supermarchés proposent très souvent une vaste gamme des légumes oubliés.

Ça s’annonce donc gourmand ! Vous pouvez surprendre vos invités avec des mets bien plus savoureux que les crackers apéritifs et les pizzas surgelées. Proposez-leur de reprendre dans des bocaux ou de la vaisselle réutilisable , les restes du repas qu’ils ont apprécié, vous éviterez non seulement du gaspillage alimentaire mais peut-être adopteront-ils de nouvelles habitudes.  Les restes non-consommables seront valorisés en compost.

Prouvez que le zéro déchet est esthétique

Les personnes qui ne connaissent pas bien le zéro déchet ont beaucoup de préjugés. L’un d’eux est que le ZD force à être rustique. On fait tout à l’ancienne et donc notre intérieur se « mémérise ». A vous de montrer que c’est faux. Chez vous, ça n’a rien d’une maison de grand-mère. Vous pouvez créer une décoration 100% zéro déchet et moderne. Par exemple en customisant des boîtes de conserve, en plaçant des bougies çà et là, en utilisant un beau service de vaisselle, etc. Une décoration minimaliste, se désencombrer , éviter le superflu , acheter en seconde main ne signifie pas que l’on se prive de confort et d’hygiène. Préserver l’environnement et adopter de nouvelles habitudes permet de diminuer son impact environnemental mais reste tendance.

Soyez pédagogues

Puisque vous aurez prévenu vos convives, le sujet du zéro déchet viendra forcément dans la conversation. Encore une fois : restez cool. Si les préjugés sont nombreux et que vous sentez certains de vos invités sur la défensive, soyez pédagogue. Expliquez-leur calmement les raisons de votre démarche. Dites-leur bien qu’il s’agit d’une décision personnelle et que vous n’êtes pas là pour essayer de les convaincre. Vous serez ravi(e) de leur en parler si le sujet les intéresse, mais vous ne forcerez personne. S’ils ne sont pas encore sensibles à l’écologie, ils auront peut-être une prise de conscience. Une fois que cela sera éclairci, tout devrait rouler. Une excellente soirée zéro déchet se profile !

You might also like

Leave A Reply

Your email address will not be published.