Une Chaudiere Bois Pour Un Confort De Chauffage Bois Inégalé

3

Une chaudière bois a l’énorme avantage de chauffer l’ensemble de votre habitation, par l’intermédiaire du circuit de distribution de votre chauffage central, ce qui n’est pas le cas des chauffages au bois divisé, que l’on ne peut mettre que dans une pièce.

Voici les différentes sortes de chaudières bois :

Une chaudière bois est munie d’un bouilleur qui permet d’assurer la totalité des besoins thermiques de votre habitation : chauffer le circuit d’eau chaude de votre chauffage central ou de votre plancher chauffant, et éventuellement votre ballon d’eau chaude sanitaire, si celui-ci est muni d’un serpentin.

Plusieurs types d’appareils :

1. Les chaudières bois à tirage naturel :

ces chaudières à bûches à combustion montante traditionnelle ont un rendement médiocre, entre 40 et 60 %, avec beaucoup de goudronnage. L’investissement est généralement moins élevé.

2. La chaudière bois à combustion horizontale :

la combustion est améliorée, grâce à des arrivées d’air primaire puis secondaire qui permettent de ré-enflammer les gaz imbrûlés. L’autonomie est plus importante, et le rendement tourne autour de 50 à 70 %.

3. La chaudière bois à flamme inversée munie d’un ventilateur, dit turbo :

l’apport d’air est optimisé en fonction des besoins de chaleur, et permet ainsi des rendements de l’ordre de 65 à 85 %. Elles sont donc très performantes. Les fumées ont encore un potentiel énergétique important que l’on exploite avec ce type de chaudière bois. La pollution est ainsi réduite.

Les chaudières bois sont généralement en acier ou fonte, avec des parties en briques réfractaires, ou en stéatite. L’installation comprend généralement un vase d’expansion ouvert, par mesure de sécurité.

Les différents combustibles dérivés du bois :

  1. La chaudière bois à bûches.
  2. La chaudière bois à plaquettes : elle fonctionne avec des copeaux ou du bois déchiqueté provenant des tailles.
  3. La chaudière bois à pellets ou granulés de bois : sciures compactes.
  4. Les chaudières bois spécifiques qui permettent de brûler aussi bien du bois, que des céréales.

Le Chargement de la chaudière bois peut être automatique, lorsque ce sont des chaudières bois à plaquettes ou pellets. Il s’agit de systèmes de vis sans fin, ou par gravitation. Fini la corvée de bois dans ce cas. Il faut cependant prévoir un local pour le stockage. Et attention , dans certaines régions, l’approvisionnement est difficile, et plus coûteux, car il n’y a pas de fabricants sur place. Le principal est avantage est que vous obtenez des rendements conséquents de l’ordre de 80 à 90 %, car le taux d’humidité est faible.

Votre attention sur les chaudières à bois dites mixte (bûche de bois/granulés ou pellets), dont les réglages de combustion diffèrent, car le taux d’humidité n’est pas le même pour une bûche ou pour des granulés. L’encrassement et le rendement risquent de poser problème, à moins de constamment changer le réglage, ce qui peut devenir fastidieux à la longue.

Par souci de sécurité, mais aussi d’économies de bois, il est très recommandé, de mettre en place un ballon tampon d’accumulation de 500 l à 2000 l (ou hydroaccumulation), qui va stocker la chaleur de votre chaudière bois, dans un réservoir d’eau. Ceci afin d’éviter les surchauffes, et aussi dans le but de profiter d’une autonomie de chauffage plus importante. En mi-saison, vous pouvez ainsi vous contenter de charger une seule fois ou deux, votre chaudière bois dans la journée. Ceci est préférable à une mise au ralenti de votre chaudière bois. Le stockage permet également de profiter de l’eau chaude sanitaire.

Évitez les chaudières bois surpuissantes par rapport à vos besoins, car vous allez devoir les faire tourner au ralenti, et elles vont s’encrasser, bistrer le conduit de fumée et la corrosion risque d’être plus importante, diminuant ainsi leur durée de vie.

Autres appareils :

  • La cuisinière bois avec bouilleur : cuisinière bois avec un four, munie d’un bouilleur pouvant alimenter plusieurs radiateurs et / ou un ballon d’eau chaude.
  • Le poêle à bois avec bouilleur.
  • Les foyers fermés ou insert avec bouilleur.
  • Bouilleur d’âtre pour les cheminées à foyer ouvert.
  • Marmite avec échangeur de chaleur qui se met dans une cheminée à feu ouvert.

Les chaudières de chauffage central au bois ont ainsi l’énorme avantage de chauffer l’ensemble de votre habitation, par l’intermédiaire du circuit de distribution de votre chauffage central, ce qui n’est pas le cas des chauffages au bois divisé, que l’on ne peut mettre que dans une pièce.

You might also like

Comments are closed.