Econo-Ecolo

Les vers de compostage

Accueil > Jardin bio > Compost > Lombricomposteur > Les vers de compostage


lundi 29 septembre 2008, par Econo-Ecolo
Share

Les articles les plus populaires du même thème :

Les 2 espèces de lombrics privilégiés sont :
- Eisenia foetida : ou "ver du fumier". Rouge tigré jaune, il préfère les matières en décomposition.
- Dendrobaena veneta

Ce sont des vers de surface, qui travaillent au maximum à 10cm dans le sol. Soumis à une forte prédation, ils se reproduisent très vite. Parfait pour avoir une population conséquente dans le lombricomposteur. Ils sont beaucoup plus petits que les vers de terre ou lombrics ordinaires : ils sont gros comme une allumette en général, d’une taille qui varie de quelques millimètres à 4cm, suivant leur age.

Questions et réponses à propos du lombricompostage

1- Les vers ont-ils besoin de fibres ?

Oui, les vers adorent les fibres. 25 à 30% de ce que vous leur donnez à manger doit être des fibres sèches, comme par exemple du carton, des boîtes à oeufs, des rouleaux de papier toilette, des cheveux, des poils d’animaux, etc.

2- Quelle quantité de nourriture dois je donner aux vers ?

Les vers peuvent manger jusqu’à la moitié de leur propre poids par jour. Si vous démarrez votre lombricompostage avec 250g de vers (environ 500 vers), ils consommeront 125g de nourriture par jour dans les conditions optimales. Le nombre de vers double en moyenne tous les 2 mois. Ainsi, après quelques mois, vous pourrez les nourrir deux fois plus !

3- Comment puis-je inciter mes vers à manger plus ?

Les vers mangent plus rapidement dès qu’ils seront adaptés à un nouveau type de nourriture. Ils mangent également plus et plus vite si les aliments sont coupés et broyés relativement finement. Contrôler la température pour qu’elle ne dépasse pas 20°C à l’intérieur améliorera les performances de votre système. Les vers vont laisser de côté la nourriture la plus acide, telle que les agrumes, l’ail et les oignons pour manger de préférence leur nourriture de prédilection. Des coquilles d’oeufs chaque semaine permettra d’équilibrer les effets d’une nourriture trop acide. Le pH de votre lombricompostage doit rester neutre (pH7).

4- Quelle nourriture ne dois-je absolument pas donner aux vers ?

Evitez la viande, les os et une trop grande quantité de nourriture très acide telle que les agrumes, l’ail et les oignons. Sachez que les déjections d’animaux peuvent contenir des vermifuges, qui tuent les vers composteurs en une seule journée !

5- Puis-je donner à mes vers les déchets verts de mon jardin ?

Les vers n’ont aucun problème à assimiler de tels déchets.

6- Que dois-je faire si les vers ne mangent pas mes déchets ?

Au début, les vers risquent de préférer la litière, ce qui va allonger le temps de démarrage. Mais ne vous inquiétez pas, ils mangent aussi vos déchets ! Après cette période, vous n’avez pas besoin d’attendre que les vers aient consommé toute leur nourriture pour les nourrir à nouveau. Il suffit qu’ils soient présents à la surface pour les nourrir.

7- Dois-je ajouter de l’eau ?

Non. Les déchets de cuisine sont constitués à 80% d’eau. C’est cette eau qui est libérée quand les vers détruisent les déchets. Ainsi, à moins de vouloir faire baisser la température intérieure en cas de très fortes températures extérieures, vous n’aurez jamais besoin d’ajouter de l’eau. Par contre, le carton et les papiers doivent être mouillés et coupés avant d’être déposés. Il est important de bien reposer le tapis d’humidification sur les déchets afin d’encourager les vers à monter vers la surface. L’apport d’eau soudain ne gênera pas vos vers.

8- Vais-je avoir trop de vers ?

Non, vous ne pourrez jamais avoir trop de vers. Ils régulent leur nombre en fonction de leur espace et de leur nourriture. La concentration de vers devrait atteindre sa capacité optimale à environ 6000 à 8000 vers (3kg environ), ce qui vous permet de recycler chaque jour 1,5kg de déchets !

9- Puis-je mettre les vers à compost dans mon jardin ?

Les vers de compost requièrent des matières organiques très riches et de l’humidité toute l’année. Ainsi, à moins que vous ne les mettiez dans des endroits, où la surface du sol est très riche en matière organique et très humide, les vers composteurs ne pourront pas survivre.

10- Que dois-je faire en cas de températures extrêmes ?

Les vers travaillent de façon optimale lorsque la température est comprise entre 10° et 30°C, mais ils peuvent supporter des températures très froides ou très chaudes. Les vers entrent en hibernation lorsque la température atteint 5°C. Assurez-vous de placer votre lombricompostage dans un endroit protégé. S’il fait très froid, isolez-le par exemple à l’aide d’une vieille couverture pour garder la chaleur. Vous pouvez également ajouter plus de nourriture, dont la décomposition va augmenter la température à l’intérieur.

11- Les petits vers blancs sont-ils des bébés vers ?

Non, les bébés vers sont translucides puis deviennent véritablement rouges. A ce stade, ils sont à peine visibles. Les “vers blancs” que vous remarquez sont un type de vers appelés entrachyadides. Ils ne sont pas dangereux pour vos vers, mais leur présence indique une acidité trop importante. Ceci peut se régulariser à l’aide d’une poignée de mélange chaulé chaque semaine. Pour piéger ces vers blancs, placez un bout de pain humidifié dans votre lombricompostage. Il agit comme un leurre et les attire. Retirez-le lorsque les vers blancs ont été piégés. Sachez que les oiseaux raffolent de ce genre de petits vers blancs. Sachez également que différents micro-organismes vont apparaître (mites rouges et larves de moucherons). Ils favorisent la décomposition des matières organiques et vous n’avez pas besoin de les retirer.

12- Comment empêcher les fourmis de rentrer dans le lombricomposteur ?

Si vous avez beaucoup de fourmis dans votre jardin, elles peuvent renter dans votre lombricomposteur. Les fourmis peuvent être un signe que votre compost est trop acide ou trop sec. Ajouter un peu d’eau et une bonne quantité de mélange chaulé (coquilles d’œuf par exemple), là où les fourmis se sont rassemblées. Un eautre solution, pour les empêcher de rentrer est de mettre chaque pied de votre lombricomposteur dans un bol rempli d’eau : elles ne franchiront pas cet obstacle !

13- Le lombricomposteur attire-t-il les mouches ?

Parfois de petits moucherons, appelés “mouches de vinaigre”, peuvent rentrer dans votre lombricomposteur mais elles ne sont pas dangereuses. Cependant, cela peut indiquer une trop grande humidité ou une quantité de nourriture trop importante. Pour remédier à cela, assurez-vous que vous avez bien placé un matelas d’humidification au dessus de la nourriture, que vous avez ajouté du mélange chaulé et beaucoup de matières sèches, comme du carton par exemple.

14- Que sont ces asticots ?

Si vous remarquez la présence d’asticots, ce ne sont certainement que des larves de mouches de vinaigre, car les mouches vertes ne peuvent pas rentrer dans votre lombricomposteur. Les larves adorent le pain humidifié ; placez-en dans votre lombricomposteur pour les attirer et retirez-le ensuite. Ce pain constitue un excellent appât pour la pêche ! Il est conseillé d’ajoutez du mélange chaulé et du carton dans votre lombricomposteur.

15- Est-ce que celà sent mauvais ?

La seule odeur associée à un lombricomposteur bien entretenu, c’est une agréable odeur de sous-bois et de terre ; si vous décelez une odeur désagréable, c’est une indication que les bactéries anaérobiques se sont accumulées dans la nourriture qui n’a pas été mangée. Arrêtez alors de nourrir les vers et remuez doucement les déchets dans le niveau supérieur avec une fourchette ou une petite fourche de jardinage. Ajoutez également un peu de mélange chaulé (pas de chaux de jardin, car il est trop concentré et risque de brûler les vers). Cela permet d’aérer les matières organiques en décomposition et permet aux vers de mieux circuler à l’intérieur. Vous pouvez répéter ce procédé de façon régulière pour éviter une récurrence. Vous pouvez recommencer à nourrir les vers lorsque toute odeur aura disparu.

16- Que se passe-t-il si je pars en vacances ?

Vous pouvez laisser votre lombricomposteur pendant 3 ou 4 semaines sans y ajouter de nourriture. Ce n’est pas un souci. Avant de partir, ajoutez une bonne quantité de matière organique.

Pour en savoir plus : Jardins Animés

<< article précédent article suivant >>



Commentez cet article


Forum Venez échanger sur le forum
Cet article vous a plu ? Vous pensez qu'il peut intéresser les lecteurs de votre site ou de votre blog ?
Faites un lien vers cet article pour enrichir votre contenu.




Proposez un article

Restez informé(e) gratuitement :
 
Actualités écologiques et économiques
Actualités écologiques et économiques Actualités écologiques et économiques

Coaching vert
Recevez un email régulier de conseils écolo
 







Accueil | Sites à visiter | Espace rédacteur | Mentions légales | Qui sommes nous | Boutique | Contact
Copyright 2006-2011 Econo-Ecolo - tous droits réservés