Comment aérer le sol de sa pelouse pour un beau gazon

230

L’aération de votre pelouse est une tâche indispensable pour avoir un beau gazon. En effet, une terre lourde est peu propice au développement du gazon, il favorise mousse et pissenlit. De même un sol tassé par le passage répété des animaux, enfants et jardiniers a besoin de respirer pour mieux absorber les éléments nutritifs et l’eau. Voyons pourquoi, quand et comment entretenir votre pelouse.

Pourquoi l’aération aide les pelouses

aerer-sa-pelouseL’entretien de la pelouse est essentiel pour lui garder son état impeccable. Tondre la pelouse ne suffit pas, pour entretenir son gazon, il faut aussi l’aérer. Les racines ont besoin d’air, d’eau et d’éléments nutritifs pour devenir épaisses, profondes et fortes. Lorsque le sol devient compacté (par exemple à cause du piétinement), même légèrement, il inhibe l’écoulement des éléments essentiels qui favorisent une croissance plus épaisse et plus saine du gazon. Une couche de terre compactée d’à peine 1 ou 2 cm d’épaisseur peut faire une différence significative pour la santé et la beauté de votre pelouse.

L’aération crée des trous dans le sol pour atténuer le compactage afin que l’air, l’eau et les éléments nutritifs puissent atteindre les racines des plantes.

Privées de leurs besoins de base par un sol compacté, les graminées des pelouses luttent dans des situations stressantes, comme la chaleur et de faibles précipitations, et perdent leur couleur saine et riche. Les graminées s’amincissent progressivement et finissent par disparaître complètement, faute d’oxygène, d’eau et de nutriments disponibles à quelques centimètres seulement.

Même une seule séance d’aération peut permettre à ces éléments essentiels d’atteindre leurs marques et vous permettre d’avoir une belle pelouse.

Quand les pelouses ont besoin d’aération

Si vous habitez dans un endroit où le sol d’argile lourde est la norme, l’aération annuelle est probablement nécessaire pour empêcher votre pelouse de devenir mince et faible.

Le déchaumage et l’aération sont deux tâches différentes, mais elles vont souvent de pair. Le chaume est la couche de matière organique en décomposition qui se forme à la surface de la pelouse, entre le sol et l’herbe. Lorsque le chaume a plus d’1,5 cm d’épaisseur, il empêche la circulation de l’air, de l’eau et des éléments nutritifs dont les herbes ont besoin. L’aération aide à pénétrer et à réduire l’accumulation de chaume ou à la préparer en vue de son élimination par déchaumage.

Si votre sol est dur au toucher ou si l’eau de pluie s’accumule à un endroit où elle était absorbée, vous avez peut-être des problèmes de compactage. Réalisez alors un simple « test au tournevis ». Prenez un tournevis ordinaire et plantez-le à la main dans le sol de votre pelouse. Il devrait s’y glisser assez facilement. Si vous rencontrez une résistance, votre sol est compacté et l’aération peut s’avérer nécessaire.

Quand faut-il aérer votre pelouse ?

Comme pour la plupart des grands projets de pelouse, il est préférable d’aérer la pelouse pendant ou juste avant que vos graminées n’atteignent leur période de croissance naturelle maximale. L’aération est bonne pour les pelouses, mais elle peut avoir un effet négatif  sur l’herbe si elle est mal réglée. Ne jamais aérer les pelouses dormantes.

Pour les graminées de saison fraîche, le début de l’automne ou le début du printemps sont les meilleurs moments pour l’aération. Pour les graminées de saison chaude communes aux pelouses du sud, le meilleur moment pour l’aération est la fin du printemps ou le tout début de l’été. Lorsque l’aération coïncide avec la croissance active, les graminées se rétablissent rapidement et remplissent les zones où l’équipement d’aération expose le sol.

L’aération est plus facile lorsque votre sol est humide à cause de l’irrigation ou de la pluie la veille. Un sol trop sec peut être difficile à aérer, donc l’humidité facilite le processus. N’aérez jamais les pelouses trop mouillées.

Comment aérer votre pelouse

Scarificateur

Pour scarifier, vous devez bien sur investir dans un scarificateur. Au début du printemps, vous pourrez l’utiliser pour aérer la terre et retirer la mousse. Après la scarification, épandez un engrais biologique et ressemez du gazon pour regarnir si nécessaire. Un rouleau scarificateur manuel ratisse le gazon, l’entretien et le débarrasse de la mousse et de toutes mauvaises herbes.

Le scarificateur associé à l’aérateur de pelouse améliore la respiration du sol et limite la concurrence pour un beau gazon, pour que celui-ci profite des éléments nutritifs et de l’eau. Il divise également les pousses de gazon, le densifie ce qui rend plus difficile le développement des mauvaises herbes.

Aérateur

L’aérateur améliore la structure du sol et entretient la pelouse en l’aérant grâce aux pointes en acier du rouleau.

Passez le rouleau deux fois par an, une fois en mars-avril, et l’autre fois en automne, sur un sol préalablement arrosé.

Semelles à picots

Comment décompacter sa pelouse ou aérer son gazon tout en vaquant à ses occupations de jardin habituelles ? En chaussant des semelles à picots !

Les fixer sous les chaussures ou bottes en passant la tondeuse ou en ramassant les feuilles sur la pelouse est une façon toute simple d’aérer son gazon à l’automne ou au printemps. Les racines des graminées sont ainsi mieux oxygénées et alimentées.

A n’utiliser qu’en terrain préalablement bien arrosé ou mouillé après une forte pluie. Utilisation en terrain dur à proscrire.

En plastique rigide durable, deux attaches maintiennent le cou-de-pied et l’avant du pied. Ces attaches peuvent se monter à différents endroits sur cette semelle pour obtenir le confort maximum.

Les 13 pointes sont en métal épais de 30mm de long. Ces pointes sont démontables pour les nettoyer facilement.

Carotteur de jardin

Utilisez un carotteur de jardin pour aérer efficacement et simplement. Le carotteur de jardin permet d’aérer et d’enrichir la pelouse ou les sols sous les arbres ou arbustes en prélevant des extraits de sol.

La manipulation est facilitée grâce à la possibilité de mettre le poids du corps sur l’outil et un mouvement de balance le fait rentrer en terre sans difficulté.

Le nettoyage des tubes est simple, il suffit de renverser l’outil et de pousser légèrement la terre de chacun des tubes.

Il faut aérer régulièrement votre pelouse : une terre lourde est peu propice au développement du gazon, il favorise mousse et pissenlit. De même un sol tassé par le passage répété des animaux, enfants et jardiniers a besoin de respirer pour mieux absorber les éléments nutritifs et l’eau.

Que faire après l’aération ?

Après avoir fini d’aérer votre pelouse, laissez sécher les amas de terre ou le surplus de terre à l’endroit où ils tombent. Ils se décomposeront sous la pluie ou s’effriteront la prochaine fois que vous tondrez, ajoutant ainsi un sol bénéfique et de la matière organique à la surface de votre pelouse.

Juste après l’aération, c’est le moment idéal pour semer du gazon de première qualité et fertiliser votre pelouse ou effectuer des réparations simples. Les graines et les éléments nutritifs sont en contact direct avec le sol par les ouvertures créées par votre aérateur et les racines ont de nouvelles voies pour ce dont dont elles ont besoin.

Conclusion

Ce sont des conseils de jardinage facile à suivre. En ajoutant l’aération à votre liste de tâches annuelle ou en effectuant régulièrement des tests de compactage pour vérifier les besoins, vous vous assurez que votre pelouse peut atteindre son plein potentiel d’épaisseur, de santé et de beauté.

 

 

 

 

 

You might also like

Comments are closed.