Comment acheter des semences paysannes ?

5 36 054

semences-biologiquesLes semences paysannes sont de plus en plus recherchées par les jardiniers amateurs. En effet, se lancer dans un potager bio et acheter des semences Monsanto n’aurait pas beaucoup de sens. L’engagement, en tout cas, serait moins fort. Mais comment et où acheter des semences paysannes ? Est-ce légal dans des pays comme la France et la Belgique ? On vous dit tout.

Que sont les semences paysannes ?

L’agriculture est née lorsque les communautés locales ont commencé à collecter, planter et sélectionner des semences. Aujourd’hui, les semences intègrent des siècles de connaissances sur la manière de les conserver, de les modifier, de les semer et de leur permettre de porter de bons fruits. Les semences paysannes sont synonymes :

  • de culture,
  • de tradition,
  • de spiritualité,
  • de coopération,
  • de diversité,
  • d’aliments variés et sains disponibles pour être mis sur la table tous les jours.

La culture de ces semences suivant des rituels ancestraux allant de l’usage de semenciers traditionnels, de la pollinisation par les abeilles et l’usage d’engrais organique uniquement.

La fin des semences paysannes ?

Mais les semences sont aussi synonymes de contrôle. Comme les grandes entreprises ont cherché à contrôler les marchés mondiaux des semences, les semences représentent des enjeux financiers importants.

L’uniformité a remplacé la diversité et donc la biodiversité. Le contrôle monopolistique, basé sur les droits de propriété, a de plus en plus remplacé l’échange et est considéré comme le nouveau système de distribution des semences.

Les semences sont devenues une marchandise mondiale au service de l’agriculture industrielle et des grandes entreprises. Des droits de propriété intellectuelle sont à présent attaché à ces semences modifiées génétiquement. L’attention portée à l’adaptation locale aux différentes méthodes, aux écosystèmes et aux besoins spécifiques des exploitations familiales a diminué.

L’Union européenne et le contrôle des semences

Pour l’heure, les seules semences qui peuvent être légalement commercialisées sont celles répertoriées au catalogue officiel et on note l’absence de variétés paysannes. L’immense majorité de ces semences appartient à des multinationales de la biochimie, Monsanto en tête. C’est bien ce qui a mené ces dernières décennies à l’uniformisation des fruits et légumes, à l’appauvrissement de la biodiversité et à la standardisation de l’alimentation occidentale. Saviez-vous que les trois quarts de notre alimentation seraient aujourd’hui issus de seulement 12 espèces végétales et 5 espèces animales ?

Cette logique qui s’était installée doucement a été fortement remise en question ces dernières années. Toute une partie de la société européenne s’est insurgée de voir les semences paysannes interdites et les semences trafiquées des grands groupes être les seules autorisées… avec ce que cela implique en matière d’OGM.

Si bien qu’en avril 2018, les eurodéputés ont voté pour mettre un terme à la « criminalisation » de la semence paysanne. Ils ont adopté une mesure autorisant les agriculteurs bio à vendre les graines issues de leurs propres récoltes.

Les semences paysannes autorisées en… 2021

Cette décision met un terme à 37 ans de contrainte absurde, puisque la commercialisation de semences hors catalogue officiel avait été interdite par décret en 1981. Mais la mesure européenne n’entrera en vigueur qu’en 2021 !

A partir de ce moment-là, tous les paysans bio de l’Union européenne pourront développer leurs propres variétés et les mettre librement sur le marché, comme cela se faisait depuis des siècles avant 1981.

Où acheter vos semences paysannes en attendant l’application ?

A partir de 2021, donc, il sera possible d’acheter des semences paysannes directement auprès des agriculteurs bio de votre région, que vous habitiez en France ou en Belgique. Vous aurez donc accès à des semences parfaitement adaptées à votre climat produites localement et naturellement. Exit la chimie de synthèse ! Vive le retour aux sources !

Mais en attendant 2021, qu’est-ce qu’on fait ? Et bien on se tourne vers Internet, où des semences paysannes sont mises en vente par des associations et des réseaux qui contournent la loi pour le plus grand bien de la nature et de nos papilles. Il est parfois possible de rencontrer ces associations sur des événements et d’acheter des semences paysannes en direct. Nous vous présentons les principales !

1, – Kokopelli

Cette association française est certainement la plus connue dans le domaine des semences paysannes. Depuis 1999, Kokopelli forge son réseau de producteurs multiplicateurs pour enrichir son catalogue de semences variées et naturelles. Il est possible d’acheter des semences sur leur site Internet ou de rencontrer les membres de l’association sur diverses expos un peu partout en France et en Belgique.

2, -Germinance

L’entreprise artisanale Germinance, qui a contribué à la création du Réseau semences paysannes, commercialise des semences biologiques et biodynamiques en ligne et par correspondance.

3, -Biaugerme

Biaugerme est un groupement de producteurs de semences biologiques potagères, florales et aromatiques issues de l’agriculture biologique. Fondé en 1981, ce groupement est dans l’air du temps puisqu’il dispose d’une boutique en ligne.

4, -Semailles

L’artisan semencier Semailles est la référence en matières de semences paysannes et biologiques en Belgique ! Il est possible de passer commande sur leur site Internet ou en se rendant au magasin de Faulx-les-Tombes.

5, -Cycle en Terre

La coopérative semencière belge propose des semences potagères biologiques de variétés fixées. Sa sélection de semences potagères est choisie afin de proposer des variétés reproductibles, adaptées à notre climat et à notre mode de culture. Elle vise les particuliers et les maraichers. Sa production de semences est réalisée par le réseau de maraichers-multiplicateurs pour les variétés locales. Les coups de cœur de cette année sont l’aubergine obsidien, la laitue asperge et le haricot à écosser au bon goût de châtaigne.

Des semences paysannes de qualité

Le taux de germination

Si les conditions de stockage des vendeurs sont bien suivies, il nous revient de respecter quelques règles élémentaires pour garantir la germination.

Les semences potagères jeunes n’ont pas nécessairement un taux de germination plus important que les anciennes mais elles dépendent des conditions de stockage. Nous ne sommes pas toujours équipés pour garantir des conditions optimales sur plusieurs années.

Pour être fixé , vous pouvez réaliser un petit test de germination avant de vous lancer dans les semis.

  • Prenez au hasard quelques graines que vous placerez sur un papier buvard humide replié sur les graines.
  • Placez le tout à 20°C en veillant à ce qu’il reste humide.
  • Il suffit ensuite de compter la proportion de graines ayant germé.

Si vos semences bio germent mais que le taux de germination est bas, il suffira de semer plus densément pour vous assurer une belle récolte.

Un large choix de semences paysannes

De nombreuses variétés de graines potagères (laitue, tomates, cucurbitacées, betteraves, , de fleurs annuelles, de plantes aromatiques, de légumes anciens comme le panais, le navet ou le cardon sont disponibles auprès de ces associations. Si vous préférez un jardin fleuri, un large choix de plantes mellifères ou de fleurs vivaces s’offre à vous, en vente par correspondance ou directement sur place.

Ne négligez pas non plus les bourses aux plantes. Riches en informations et surtout en liens, elles sont un rendez-vous incontournable du printemps. Si c’est compliqué pour vous de vous déplacer, une autre manière de procéder est de vous connecter sur la plateforme Graines de Troc. Depuis 2013, l’association vous propose un échange de graines en ligne, des ressources et des outils pour reproduire vos graines.

Conclusion

Que votre activité professionnelle soit le maraîchage ou que vous soyez un maraîcher amateur, l’usage de semences paysannes et de variétés anciennes permet la préservation de notre patrimoine biologique et peut mettre un frein au commerce de semences qui bénéficie aux multinationales au détriment des petits producteurs.

 

vous pourriez aussi aimer
5 commentaires
  1. EL MAATI ZITOUNE dit

    bonjour

    je désir acheter les semences paysannes, je vis au maroc
    comment faire

    cordialement

    1. Isabelle dit

      Bonjour, les associations citées dans l’article ont très souvent leur site d’e-commerce. Le mieux est de vous adresser directement à eux.

    2. Dona aurore dit

      Bonjour,
      Sauriez-vous où serait répertorié toutes les variétés de légumes n’ayant pas besoin d’arrorage ? Merci

      1. Isabelle dit

        Bonjour, le paillage peut vous éviter pas mal d’arrosages. Pour répondre à votre question, je n’ai pas de listes.

  2. Priscille dit

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre article !
    Pour information, je viens de lancer mon site personnel http://www.graines-paysannes.com ou vous retrouverez quelques semences issues de mon potager bio dans le 44.
    Il s’agit d’un site de vente de semences à TARIF LIBRE ou troc / échange de graines.

    Ce site me permets de financer l’agrandissement de mon rucher et de poursuivre ma formation en apiculture.

    Merci pour votre aide !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.