Faire pousser des éponges végétales luffa dans son jardin

0 297

Vous avez probablement déjà eu ou utilisé une éponge en luffa dans votre vie, que ce soit pour le bain ou pour le nettoyage de la maison. eponge-luffaMais saviez-vous qu’il s’agit d’un fruit ? Votre jardin deviendrait-il la clé de vos ambitions de zéro déchet ? Dites adieu aux éponges synthétiques et microfibres issues des dérivés pétroliers. Place à la courge mais pas n’importe laquelle la luffa ou loufah.

Les éponges poussent au jardin

Contrairement aux éponges de mer et aux apparences trompeuses de son marketing déco bord de mer et coquillages, les luffas n’ont rien à voir avec l’océan. L’éponge Konjac est également une fibre végétale issue du rhizome d’une plante originaire d’Asie. Plus délicate, elle ne se conserve que 3 mois.

L’éponge naturelle ou éponge de mer par contre provient effectivement de la mer méditerranée.

Les luffas ont la chair fibreuse de la courge mature et surtout vous pouvez les faire pousser dans votre jardin.

Les luffas appartiennent à la famille des cucurbitacées ou courges.  Ses cousins un peu plus éloignés sont les pastèques, les concombres et les melons.

loufah-plantationLa luffa, loofah ou encore loufa se retrouve classée en deux espèces.

  • La Luffa aegyptiaca est surnommée courge du hammam ou luffa égyptien. Cette courge végétale est vendue sur les marchés en Orient.
  • La luffa  cylindrica est une plante annuelle plutôt lisse appelée aussi éponge végétale, liane torcho, le Gombo de Cine ou la courge loofah).

Le luffa aegyptiaca présente de longues arêtes sur toute la longueur du fruit, tandis que le luffa lisse a un profil plus rond, avec des plis peu profonds sur toute la longueur du fruit. Les deux espèces sont utilisées de manière assez interchangeable et sont toutes deux des plantes annuelles vigoureuses aux fleurs jaunes éclatantes. Les tiges rampantes, parfois grimpantes peuvent atteindre 7 m long. Elle s’accroche par des vrilles à tout support que vous viendrez mettre à sa disposition. Les luffas sont des plantes annuelles qui doivent être replantées chaque année.

Pourquoi cultiver vos propres éponges ?

Dans nos régions, ces cucurbitacées sont généralement cultivées pour obtenir des éponges de luffa. On laisse donc les fruits mûrir sur la liane jusqu’à ce qu’ils deviennent jaunes ou brunâtres, puis on les épluche afin de récolter ce tissu fibreux résistant

Les éponges naturelles dérivées du luffa sont résistantes à la saleté mais non abrasives et parfaites pour laver le visage, le corps, la vaisselle, le sol ou la voiture.

Les artisans utilisent même des tranches de l’éponge séchée dans des savons pour créer de savons exfoliant tout-en-un.

Les éponges de luffa doivent être nettoyées, surtout si vous les utilisez sous la douche. Une fois par semaine, jetez votre luffa au lave-vaisselle (mais sans détergent) ou encore plus simple , 30 secondes au micro-ondes.  Laissez-la tremper quelques minutes, puis rincez-le. Vous la débarrasserez ainsi des germes et bactéries qui s’y logent.

Par ailleurs, il est important de la rincer et de la faire sécher après chaque utilisation, sur un porte-savon par exemple.

luffa-eponge-cuisineLes avantages de l’éponge luffa pour le corps

Très douce, l’éponge luffa convient à tout type de peau. En mouvements circulaires sur votre corps, elle favorise la circulation sanguine et laissera votre peau toute douce. Souvent utilisée pour le gommage, elle éliminera les impuretés et les cellules mortes. Elle est conseillée sur les peaux sèches ou les peaux sensibles.  Elle est très douce et vous laissera la peau douce.

Où trouver des graines de luffa ?

Votre pépinière ou jardinerie locale peut proposer des graines de luffa, ou vous pouvez les commander en ligne dans des endroits comme Amazon, Kokopelli, …

Comment faire pousser votre propre éponge de luffa ?

Les luffas aiment le plein soleil et un sol bien drainé mais humide, enrichi de beaucoup de compost ou de fumier mature.

Elles sont cultivées comme une courge d’hiver et ont besoin de beaucoup d’espace pour se déplacer ou d’un solide treillis pour grimper.

Les luffas ont besoin d’une longue saison pour mûrir  de 150 à 200 jours de chaleur.

Dans les régions plus septentrionales, la plupart des jardiniers commencent donc à semer les graines dans des pots assez larges à l’intérieur quelques semaines avant le moment de la plantation, puis les transplantent à l’extérieur une fois que le temps est chaud et stable.

  • Procurez-vous des graines de Luffa aegyptiaca ou cylindrica

Utilisez de nouvelles graines de Luffa et faites-les tremper dans l’eau pendant 24 heures avant de les planter. Les graines qui traînent depuis des années ne germeront probablement pas.

  • Faites vos semis dans des petits godets biodégradables au début du printemps (en avril/mai).

Si vous êtes dans une zone plus fraîche, commencez vos graines de Luffa tôt, à l’intérieur, 6 à 8 semaines avant la dernière date de gel.

Augmentez votre succès de germination en commençant vos graines sur un coussin chauffant. Semez les graines et placez ensuite leurs pots sur le coussin chauffant.

Il faut que vos semis restent dans un endroit lumineux et tempéré à environ 12 °C.

  • Un mois après, vous pouvez transplanter les jeunes pousses en pleine terre ou dans une jardinière.

L’intérêt du godet biodégradable, c’est que vous pouvez le mettre directement en terre avec la jeune pousse. Ainsi, vous n’abîmez pas les jeunes racines. L’utilisation de pots qui se décomposent réduit le risque de choc de transplantation auquel les plantes de Luffa sont sujettes.

Lorsque le temps est favorable (sol et air chauds), commencez à faire durcir vos plants.  C’est plus important que pour la plupart des autres plantes, car les luffas sont très sensibles au choc de transplantation.

  • Après environ une semaine de durcissement, plantez vos semis dans un endroit qui reçoit un bel ensoleillement.

Laissez bien de la place entre chaque plant, environ un à deux mètres. En effet, comme toutes les cucurbitacées, ils ont tendance à s’étaler facilement.

  • Plantez vos semis à la base d’une structure vraiment solide sur laquelle ses lianes peuvent grimper et s’accrocher

Si, après la plantation, une vague de froid menace, couvrez les plants d’une cloche. Une bouteille d’eau en plastique coupée en deux et percée de nombreux trous d’aération conviendrait parfaitement.  Quelques jours de froid stopperont la croissance d’un luffa et il faudra peut-être un mois avant qu’il ne se remette du choc.

  • Arrosez et gardez le luffa arrosé. Le manque d’eau égale empêche la croissance des fibres végétales.
  • Ajoutez du compost si nécessaire.

Deux mois avant la première gelée, il faut pincer toutes les fleurs de la tige.  C’est important car cela permettra de consacrer toute l’énergie restante de la plante à la culture des lofas qui sont sur la plante maintenant au lieu de commencer tous les nouveaux petits lofahs à partir des fleurs qui n’ont aucune chance de devenir un jour assez grandes pour être récoltées.

Que faire si je n’ai pas de jardin ?

Vous n’avez pas un grand potager ?  Pas de problème.  Vous pouvez planter des plants de Luffa dans un grand pot ou, mieux encore, dans un sac de culture. Mais assurez-vous qu’il soit assez grand.

Vous aurez besoin d’un pot ou d’un sac de culture de 100-120 litres.Cela vous évitera d’avoir à arroser toutes les 30 secondes et vous permettra de conserver suffisamment de terre pour fournir suffisamment de nutriments au très  grand luffa.

luffaRécolter du luffa pour les éponges

Pour utiliser les courges  de luffa pour la fabrication d’éponges de luffa, laissez-les se flétrir sur la vigne avant de les récolter.

La courge-éponge produira entre trois et cinq fruits. Récoltez-les en automne.
Les tout premiers fruits qui apparaissent sur la vigne doivent être laissés mûrir en éponges. Ils sont mûrs et prêts à être cueillis lorsque la peau verte est devenue jaune foncé ou marron et commence à se séparer de la fibre qui se trouve à l’intérieur, et que le fruit semble léger. Laissez les fruits pendre sur le pied aussi longtemps que possible pour un développement maximal des fibres végétales de l’éponge .

Assurez-vous de cueillir et de peler les fruits immédiatement s’ils sont touchés par le gel.

Les Luffas immatures ressemblent à un concombre ou à une courgette et peuvent être consommés dès leur plus jeune âge

Les fruits qui n’ont pas atteint leur pleine maturité et dont les fibres ne sont pas assez résistantes pour faire une bonne éponge sont mieux jetés dans le compost.

Comment peler une courge de luffa séchée ?

La première étape pour révéler votre éponge est de décoller la peau extérieure résistante. Si elle est déjà fissurée, vous pouvez l’arracher en morceaux. Si elle est intacte, essayez d’écraser doucement le fruit jusqu’à ce que des fissures apparaissent, puis étendez les fissures en pressant le fruit et en tirant sur les bords déchirés de la peau avec vos pouces.

Si la peau est très sèche, tremper le fruit dans l’eau pendant quelques minutes peut faciliter le délogement.

Une fois la peau enlevée, secouez les pépins.  S’ils sont bien gonflés, étalez-les sur une serviette en papier et séchez-les à température ambiante pendant quelques jours, puis conservez-les pour les planter l’année suivante. Les graines qui sont légères et qui n’ont pas assez mûri à l’intérieur de la plante ne seront pas viables et ne feront pas pousser de plantes

eponge-vegetaleEnsuite, lavez la sève de l’éponge avec un jet d’eau puissant ou dans un seau d’eau avec un peu de savon à vaisselle. S’il y a des taches foncées, vous pouvez traiter l’éponge avec un agent de blanchiment sans chlore pour obtenir une couleur plus uniforme.

Enfin, faites sécher les éponges végétales lavées au soleil, en les retournant fréquemment, jusqu’à ce qu’elles soient complètement sèches. Conservez-les dans un sac en tissu pour éviter qu’elles ne s’empoussièrent et qu’elles ne s’abîment.

En conclusion

Maintenant à chaque fois que vous avez besoin d’une éponge, il suffit de couper une tranche de ce cylindre de la grandeur que vous voulez. Vous pouvez utiliser ces éponges naturelles pour nettoyer le sol à la maison, faire la vaisselle, mais aussi comme un gant de crin ou un gant de toilette. Après chaque utilisation, lavez votre éponge, laissez-la sécher et réutilisez-la.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.