Jardiner en suivant le calendrier lunaire

0 613

Pour vivre en harmonie avec la nature, l’homme doit s’intégrer à son environnement et non pas chercher à le modifier.  C’est pourquoi,  il est important de comprendre l’ordre naturel des choses et les processus cycliques qui affectent notre santé, notre force physique et notre équilibre spirituel.calendrier-lunaire-jardinage

Les mécanismes qui règlent la nature affectent aussi l’être humain qui fait partie intégrante du monde. Pour mieux comprendre la réalité qui nous entoure et adapter votre rythme de travail et votre propre vie, vous devez posséder une connaissance adéquate de ces phénomènes, qui ont la plus grande influence sur vous. Pour pratiquer le jardinage, il en va de même.

Jardiner avec la Lune est une pratique aussi ancienne que l’agriculture. Basée à la fois sur des croyances et de la superstition , elle s’appuie néanmoins  sur idées scientifiques.

Les origines du calendrier lunaire

Parce que la Lune fait le tour de la Terre en même temps qu’il faut pour tourner une fois, la Lune montre toujours la même face à la Terre. C’est pour ça qu’on ne voit jamais sa face cachée. Une nouvelle Lune se produit tous les 29,5 jours. Les astronomes appellent le temps entre les nouvelles lunes un mois synodique. Tous les calendriers lunaires que les gens créent sont basés sur le mois synodique plutôt que sur les mois que vous trouvez sur un calendrier solaire.

Le calendrier lunaire est un système de datation basé sur une année composée de mois synodiques, c’est-à-dire de cycles complets de phases de la Lune. Dans chaque année solaire, il y a environ 12,37 mois synodiques. Par conséquent, si un calendrier de l’année lunaire doit être maintenu en phase avec l’année saisonnière, et donc aujourd’hui avec notre calendrier  grégorien , une intercalation (addition) périodique de jours est nécessaire.

Les Sumériens furent probablement les premiers à développer un calendrier basé entièrement sur la récurrence des phases lunaires. Chaque mois suméro-babylonien commençait le premier jour de visibilité de la nouvelle lune.

Bien qu’un mois intercalaire ait été utilisé périodiquement, les intercalations étaient désordonnées, insérées lorsque les astrologues royaux se rendaient compte que le calendrier était en décalage avec les saisons. À partir d’environ 380 avant J-C, cependant, des règles fixes concernant les intercalations ont été établies, prévoyant la distribution de sept mois intercalaires à des intervalles désignés sur des périodes de 19 ans. Les astronomes grecs ont également conçu des règles d’intercalation pour coordonner les années lunaires et solaires.

Il est probable que le calendrier républicain romain se soit basé sur le calendrier lunaire des Grecs.

Les calendriers lunaires sont encore utilisés aujourd’hui par certains groupes religieux.

Le calendrier juif, qui daterait de 3 760 ans et trois mois avant l’ère chrétienne en est un exemple. L’année religieuse juive commence en automne et dure 12 mois en alternance entre 30 et 29 jours. Il permet une année bissextile périodique et un mois intercalaire. Un autre calendrier lunaire, le calendrier musulman, date du 15 juillet de l’Hégire, en 622, jour où le prophète Mahomet a commencé sa migration de la Mecque à Médine. Ce calendrier ne subit aucune rectification pour harmoniser le cycle lunaire et les saisons.

Pourquoi jardiner avec la Lune ?

Sur quoi est basé un calendrier de jardinage lunaire ?  Les calendriers lunaires de plantations tiennent  compte de l’attraction gravitationnelle de la lune.

Isaac Newton a établi les lois de la gravité. On sait que les marées sont affectées par l’attraction gravitationnelle de la Lune. L’attraction de la Lune se fait sentir car même si le soleil est plus grand, la Lune est plus proche de la Terre. L’effet le plus fort se fait sentir lorsque la Lune et le Soleil se retirent des côtés opposés de la Terre, à la phase de pleine Lune, bien qu’il crée aussi des marées hautes lorsqu’ils sont du même côté (à la nouvelle Lune) aussi.

La gravitation de la Lune attire la masse d’eau la plus proche  de la surface de la Terre située juste en dessous, et en même temps attire de l’eau sur le côté de la Terre le plus éloigné. De cette manière, la Lune met en place deux excroissances de part et d’autre de la Terre.

Ces mêmes forces agissent sur la teneur en eau du sol, créant plus d’humidité dans le sol au moment de la nouvelle et de la pleine Lune. Cette humidité accrue encourage les graines à germer et à pousser.

Le calendrier lunaire de jardinage  combine la meilleure phase de lune avec vos pratiques de jardinage. Combiner les deux,  vous aidera à obtenir des résultats optimaux et vos récoltes seront probablement plus importantes et plus abondantes. Suivre le rythme naturel de vie des plantes

  • Favorise une germination plus rapide
  • Produit des plantes plus saines
  • Aide les plantes à croître à leur rythme optimal
  • Prolonge la saison avec des semis précoces
  • Prolonge la production avant le semis

Comment jardiner avec la Lune ?

Les jardiniers disaient autrefois à propos de la Lune :

« Pendant une lune croissante , la sève des plantes s’élève et vous devriez faire toutes les activités avec les plantes qui portent des fruits. Avec le déclin de la lune, la Terre expire. La sève descend principalement vers les racines. Ainsi, la Lune décroissante est un moment propice  pour tailler, multiplier, fertiliser, arroser, récolter et contrôler les parasites et les mauvaises herbes »

Aujourd’hui, c’est toujours une tradition rurale, et dans la plupart des pays vous pouvez acheter des guides de jardinage sur la Lune. L’existence de trois systèmes différents de plantation sur la Lune est moins connue chacun étant en désaccord avec les deux autres.

Phases lunaires et nouvelles Lunes

Une nouvelle Lune est l’opposé d’une pleine Lune. Lorsque la Lune gravite autour de la Terre, sa position par rapport à la Terre et au Soleil change, et la Lune semble passer par des phases. Quand la Terre est assise entre la Lune et le Soleil, les gens sur Terre voient une pleine Lune la nuit.

Une nouvelle Lune se produit lorsque la Lune est assise entre le soleil et la Terre. De nouvelles lunes apparaissent pendant la journée, vous ne pouvez donc pas les voir à cause de la luminosité du soleil. Un quart de lune, par contre, se produit lorsque la lune termine 25 % de son orbite autour de la planète.

Les trois systèmes de plantations avec la Lune

Le système 1 est basé sur la phase lunaire

La croissance des plantes est censée suivre l’augmentation ou la diminution de la lumière de la Lune. Ainsi, vous plantez des cultures ou cueillez des raisins pendant la phase ascendante, et récoltez des cultures ou coupez du bois pendant la phase descendante. Mais,  il existe de nombreuses contradictions pour certaines variétés de légumes.

Le moment où la lune est la plus proche de la Terre est appelée la périgée. Cet évènement se produit une fois par lunaison. Les effets de la Lune sont alors trop fort, il est déconseillé de jardiner durant les 5 heures qui la précédent et la succèdent.

L‘apogée est le moment où la lune est à plus grande distance de la Terre et le plus éloignée sur son ellipse de révolution. L’attraction de la lune est alors très faible et agit peu sur les plantes. Il est néanmoins recommandé de ne rien faire au jardin.

Le système 2 est basé sur les signes zodiacaux

On dit que le meilleur moment pour planter est lorsque la Lune est dans un signe d’eau (Cancer, Scorpion, Poissons). Les signes de terre  (Taureau, Vierge, Capricorne) peuvent être acceptables pour les cultures racines, mais les signes de feu (Bélier, Lion, Sagittaire)  sont le pire moment et les signes d’air (Gémeaux, Balance, Verseau) sont neutres. Puisqu’un signe d’eau se produit que  tous les 7 jours et dure 2 jours, vous devez garder l’œil sur le calendrier.

Les durées de traversées de la Lune ne sont pas égales entre-elles car elles dépendent de la surface à traverser. Les constellations des signes de terre représentent  la plus longue période et concernent le sol et les racines. Par contre, la durée dont on dispose pour s’occuper des fleurs est la plus courte.

Le système 3 est un mélange des deux systèmes précédents

Le système 3 est similaire au système 2, sauf que les signes lunaires tiennent un rôle plus important que dans le système 2 .

Quand la Lune passe devant une constellation des signes de feu , elle aurait une action favorable sur les fruits et les graines. En traversant une constellation de signes d’air, la Lune aurait une action favorable sur les fleurs,  de terre sur les racines et les légumes racines et d’eau sur les feuilles, les légumes feuilles et aux plantes sans fleurs.

Qu’est-ce qui est le plus important : planter dans la bonne phase ou dans le bon signe ?

Les phases de la Lune semblent être l’élément fondamental sur lequel la plupart des gens s’entendent. Elle est également soutenue par le facteur scientifique de l’attraction gravitationnelle. Il y a une certaine divergence d’opinion au sujet des signes ; par exemple, les jardiniers bio-dynamiques planteraient des fleurs et des cultures portant des graines durant les signes de l’air et de feu, alors que d’autres considéreraient cette action comme négative.

Cependant, les tests effectués par Maria Thun dans les années 1950 ont montré une influence plus forte de la plantation lunaire.

Que planter et quand planter  avec la Lune ?

On a vu que le rythme lunaire déterminait les activités de jardinage mais comment classer les différents légumes ? Pour les légumes, le principe est simple. C’est la partie consommée qui permet le classement. Les carottes, les salsifis sont  classés dans les racines. Les laitues dans les feuilles avec les cardons. Les brocolis, choux fleurs, artichauts sont des légumes fleurs. Les tomates, aubergines et autres courges sont naturellement classées avec les fruits.

Pour les plantes ornementales, les buis, les charmes et le gazon se classent dans les feuilles. Les lilas, tulipes, narcisses sont des fleurs.

Respecter les rythmes

Déterminer le moment optimal pour arroser les semis et les arbres ou pour désherber. Ne manquez pas le meilleur moment pour la récolte et méfiez-vous des jours où elle aura un impact négatif sur l’état des plantes et des fruits. Désormais beaucoup de choses quotidiennes peuvent devenir beaucoup plus simples pour vous. Essayez de ressentir les effets bénéfiques de la nature sur votre propre vie. Sentez le rythme de la nature et voyez ce qui doit être fait aujourd’hui.

Maintenant, dans notre vie bien remplie, il est difficile de coordonner votre horaire avec le moment idéal pour planter, alors vous pourriez utiliser un bon signe dans une mauvaise phase pour justifier la plantation. Parfois, il est plus important de le mettre en terre sans attendre le moment parfait. Peut-être que le temps vous forcera la main, ou que le prochain meilleur moment ne sera pas avant un mois de plus, et ce serait trop tard.

Toutes les règles normales du jardinage sont tout aussi importantes que l’influence lunaire, et peut-être même davantage.

Pour vous aider à gérer vos plantations sans vous casser la tête, voici une application qui vous aidera dans vos travaux de jardinage avec le calendrier lunaire.

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.cs.biodyapp&hl=fr

You might also like

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.