Comment bien choisir son bois de chauffage ?

28

Acheter du bois suscite pas mal d’interrogations.

Quelles sont les questions  les plus souvent posées concernant le bois de chauffage ?

Comment vérifier le séchage de mon bois ? bois-chaufffage-criteres

Le séchage du bois est plus important que le type de bois utilisé en terme de rendu énergétique car la présence d’eau dans le bois absorbe beaucoup d’énergie lors de la combustion. Le maximum d’humidité toléré est de 20 % (un bois vert, fraîchement abattu en contient 50%) .

Ce qu’il faut absolument :

  • Un bois bien sec, c’est essentiel !
  • Des essences de bonne qualité (chêne, charme, hêtre).
  • Une bonne installation.
  • Et un ramonage régulier.

Avant tout, exigez un bois bien sec, 2 ans de séchage à l’abri de la pluie étant une bonne base. Idéalement, stocker le bois chez vous pendant quelques mois. Avant de le brûler, rentrez le quelques jours à proximité de la source de chaleur.

Le marché des fournisseurs de bois est très atomisé et beaucoup travaillent « au noir » sans garantir un bon séchage (qui est la clé pour bien chauffer).

Il faut absolument vérifier que le bois est sec ( 2 ans de séchage ou un taux d’humidité inférieur à 20%) alors que les clients font surtout attention au prix du stère (entre 50 et 60€ le stère, c’est le prix moyen).

Les offres de briquettes et granulés (ou « pellets ») se développent pour faciliter la vie des acheteurs (entre 200 et 300e la palette). Vous trouverez plus d’infos sur les sites de l’Itebe ( www.itebe.org) ou Granules bois (www.granulesbois.com).

Quel est le marché du bois de chauffage en France ?

La bûche est le combustible bois, le plus utilisé par les particuliers et sa consommation en France est estimée à 51 millions de stères pour 6,750 millions d’appareils de chauffage et 1,4 millions de cheminées ouvertes (soit 20% de l’énergie thermique quand même !).

45.2% des ménages en résidence individuelle consomment du bois en France. Cela représente 6,750 millions d’appareils de chauffage et 1,4 millions de cheminées ouvertes ce qui engendre une consommation annuelle d’environ 56 millions de stères de bois (Source Ademe – 40 millions selon l’Observatoire de l’Energie).

En 2005, le marché des ventes d’appareils de chauffage au bois a dépassé les 430.000 unités contre 348.000 en 2004 (+25%). Les économies de chauffage (2 à 4 fois moins chère Cf Les prix de l’énergie en Webographie), la conscience environnementale et les crédits d’impôts sont les principales motivations.

La demande engendre des tension sur les prix du bois. Le prix du bois brut et du chene a augmente de 15 a 50% retrouvant en 2006 ses niveaux de prix d’avant la tempête. Le prix du bois énergie s’en ressent mais la foret francaise est encore peu exploitée.

Le bois de chauffage est-il économique ?

Avec un prix au stère moyen de 38 € et 54 € le kWh revient à 0,03 à 0,04 € quand il est de 0.09 environ pour l’électricité. Mais cela dépend aussi de l’installation et du bois. Selon d’autres chiffres, ceux du ministère de l’Économie d’octobre 2005, le prix en kilowatt/heure (kWh) toutes taxes comprises du chauffage au bois coûtait 1,75 centime d’euros, celui au gaz 4,39 c, le fioul domestique 6,82 c, le propane 10,3 c.

La filière bois est-elle une économie saine (humaine, environnementale, durable, économique)?

La filière bois génère 50 000 emplois direct ou indirects. Cette source d’énergie est renouvelable et les forêts françaises produisent plus que ce que qui est consommé (Source IFN). Cette énergie n’engendre ni tensions géo-politiques, ni effet de serre (le CO2 produit lors de la combustion correspond à la quantité de CO2 consommé pour la croissance de l’arbre). Enfin cette énergie contribue à une gestion intelligente du territoire puisque la forêt occupe 27% de la surface de la France (source IFN.fr).

Qu’est ce qu’un stère (st) ?

Cela correspond à 1 m3 de bois (avec des bûches de 1 mètre) mais attention si vous commandez des buches de 33cm vous n’aurez pas 1 m3 de bois tout simplement parce que des bûches de 33cm se rangent mieux que des bûches de 1 mètres !

J’ai l’impression de ne pas avoir été livré des quantités commandées. Me suis-je fait avoir ?

En fait quand on commande 1 stère, le producteur se base sur la fourniture de 1 m3 de bûches de 1 mètre. Ensuite il va les couper à la taille désirée, 50 ou 33 cm bien souvent. Ce faisant, les bûches se rangent mieux car il y a moins d’espaces vides entre elles, du coup avec 1 m3 de bûches de 1 m, vous n’aurez plus que 0.75 m3 de bûches de 0.50m et 0.65 m3 environ de bûches de 0.33 m. Donc si vous êtes dans ce cas là, non vous ne vous êtes pas fait rouler !

Comment reconnaît-on un bois bien sec ?

Le séchage est le point le plus important dans la qualité d’un bois. L’apparence (sans écorce) et le toucher vont vite vous renseigner. Une autre technique simple consiste à taper 2 bûches l’une contre l’autre, elles doivent donner un bruit bien sec. On considère en général qu’un bois sec contient moins de 20% d’humidité. Cela nécessite en général un temps de séchage de 2 ans.

Comment sécher du bois ?

Il doit en moyenne rester 2 ans à sécher à l’abri de la pluie. Si ce n’est pas le cas, stockez le chez vous en le commandant en été par exemple. Préférez du bois fendu car il sèche plus vite. Avant de le brûler, rentrez le chez vous et mettez le prés du poele ou de la cheminée, ce sera l’idéal.

Je veux du bois sans les inconvénients du bois ou à quoi correspondent les briquettes et autres bûches calorifiques ?

Poussière, manutention, stockage, entretien du feu…tout cela n’est pas votre fort ? Avez vous songé aux bûches calorifiques aussi appelée bois densifié ou briquettes ? Il s’agit de bois ou de résidus de bois trés secs (7 à 10% d’humidité) qui ont été compactés. Résultat, cela brûle très bien et plus longtemps, cela prend moins de place. C’est un peu plus cher, un peu moins ’nature’ mais c’est très pratique. Faîtes une recherche de fournisseurs sur Bois-de-Chauffage.NET pour en savoir plus.

Que signifient les pellets et les granulés de bois ?

Le pellet est un combustible issu du compactage des résidus de scieries : Poussière, écorces…de feuillus ou de résineux. Le pellet mesure 5/6 mm, il a la forme de granulés. Il est en général livré par benne pour des appareils de chauffage spécifiques avec approvisionnement automatique, un peu comme fonctionnerait une chaudière au fioul. Le pellet comme la bûche calorifique, avec chacun leurs spécificités, ouvrent de nouvelles perspectives au chauffage au bois et la filière bois énergie toute entière. Leur consommation se développe fortement ! C’est pourquoi les marchands de pellets sont aussi référencés sur www.bois-de-chauffage.net

Que signifie briquette, bois densifié et bûches calorifiques ?

Ces produits sont aussi des combustibles issus du compactage des résidus de scieries, le plus souvent des résidus de résineux. Compactées sous forme de barre de 25 cm de long et 8 cm de diamètre, ces bûches ont une durée de vie importante. Le fait qu’elles contiennent moins de 7% d’humidité assure un très bon rendement énergetique. Pratiques, propres, se consumant lentement, les avantages sont certains. Le définition de la bûche calorifique est similaire bien qu’imprécise ; Certains considèrent qu’elles contiennent des produits chimiques qui leur permettent de ralentir la combustion. L’avantage est qu’elles durent toute la nuit, l’inconvénient serait qu’elles ne sont plus vraiment une source d’énergie naturelle.

Quid des crédit d’impôts pour le chauffage au Bois ?

Vous trouverez plus d’information sur le site www.impots.gouv.fr

You might also like

Comments are closed.