Comment choisir une maison en bois ?

40
Evaluez ce post

Le bois possède d’extraordinaires propriétés de confort, permettant des économies substantielles à la construction et en vie quotidienne et respecte l’environnement. Construire une maison en bois est donc à la fois un choix économique, écologique et de bien être.

Aux États-Unis, au Canada et en Scandinavie, plus de 90 % des maisons individuelles construites sont en bois et plus de 50 % au Japon.

Une maison bois est une construction dont la structure porteuse est en bois que cela soient les éléments verticaux et/ou horizontaux.

Pourquoi choisir la construction en bois massif ?

Pratique, convivial, durable, économique et particulièrement écologique, le bois s’avère être un excellent matériau dans la construction d’une maison. Zoom sur les principaux avantages engendrés par la construction en bois massif.

Une solution écologique

Le bois est toujours considéré comme un élément indispensable à la terre. Effectivement, d’après l’évolution biologique de la photosynthèse, le bois saisit et emmagasine le CO2 qui circule dans l’air et dégage de l’oxygène. D’après une étude menée par des experts, 1m3 de bois suffit pour réduire une tonne de CO2 dans l’atmosphère. Comme nos savons tous, ce dernier est l’acteur majeur du réchauffement climatique à cause de la propagation de l’effet de serre. Autre vertu écologique de ce matériau, son caractère recyclable et renouvelable. En peut utiliser les déchets de bois usagés lors d’une construction à produire de la chaleur ou encore de pâte à papier.

Une solution économique

Certes le prix du bois n’est pas donné, mais au fil du temps il s’avère être très économique. Tout d’abord, les dépenses en fondation pour une construction en bois sont plus supportables par rapport au béton. Ceci étant du au fait que le bois est plus léger. Lorsque les propriétaires souhaitent faire des extensions ou des surélévations, le bois se confirme être une option très rentable.

Par ailleurs, le bois est la solution la plus efficace dans le cadre d’une économie d’énergie pour une construction. Ce matériau a des propriétés isolantes. Il faut comprendre que le bois offre des rendements plus avantageux par rapport à l’acier en matière d’isolation thermique. D’après un test effectué par des experts en bâtiment, un bois d’une épaisseur de 2,5 cm assure une parfaite isolation comparé à une cloison de brique de 10 cm. Les constructions en bois massif ont également l’avantage d’offrir un confort maximal à ses occupants et cela tout au long de l’année. A noter que le bois répond parfaitement aux nouvelles dispositions établies par le Grenelle de l’Environnement. C’est la solution pour la construction durable.

En fonction de la technique utilisée (le poteau-poutre étant globalement le plus cher), de la qualité des matériaux (éco-matériaux par exemple), des isolants (bon isolant par exemple), de la finition, et des options (photovoltaïque, récupération d’eau de pluie par exemple), les prix au mètre carré peut varier de 1000 euros à 3000 euros pour une maison clé en main.

Pour une maison ossature bois, il faut compter à partir de 750 euros en HE/HA et à partir de 1150 euros clé en main.

Une solution esthétique

La construction en bois massif est également très prisée pour son côté esthétique. Ce matériau offre à l’habitation un aspect rustique et original ainsi qu’une atmosphère de convivialité. Outre sa légèreté et son esthétisme, le bois est également reconnu pour sa longue durée de vie.

Selon les professionnels, une construction en bois massif peut survire au moins jusqu’à 100 ans. Et plus le bois vieillit, plus il devient plus résistant et plus performant.

Les différentes techniques de construction de maisons en bois

Il se peut que vous rencontriez des difficultés dans certaines communes concernant le permis de construire en cas d’utilisation de bois en revêtement extérieur. Il convient donc de se renseigner au préalable.

L’ossature bois

Le squelette y est constitué de membrures de bois peu espacées (40 à 60 cm) qui forment un cadre dont les vides sont comblés par des menuiseries ou des matériaux isolants. Un bardage bois peut être apposé en surface extérieure, mais également un revêtement de pierre, brique, enduit… Cette technique permet d’insérer facilement un isolant offrant des qualités thermiques et acoustiques.

C’est la construction la moins onéreuse et la plus rapide. Elle est également très simple à monter avec uniquement une scie égoïne et un marteau.

C’est le concept le plus adaptable en toute région.

Cette technique de construction est conseillée dans les zones sismiques, car elle offre un bon rapport solidité / souplesse.

Ce type de maison peut être acheté en préfabrication ou fabrication intégrale en usine.

La maison à colombage, dont la maison à ossature bois est un dérivé, est constituée de pans de bois.

C’est une technique ancienne qui est devenue un élément typique de certaines régions de France comme la Normandie ou l’Alsace. Ces éléments de bois verticaux et horizontaux formant la structure qui sont remplis par de la terre, du torchis ou des briques.

Le chêne est le type de bois le plus couramment usé.

La structure en poteaux ou en poutres

C’est la maison le plus chère et la plus durable. Elle est constituée de poutres et poteaux porteurs de fortes sections espacés entre eux d’un à plusieurs mètres. Les espaces sont comblés par les menuiseries, des matériaux traditionnels isolants ou du bois. Les poutres sont lamellées et collées de telle sorte qu’elles ne peuvent pas se déformer avec le temps. Elle permet de dégager de grands espaces pour installer de larges baies vitrées sans l’aide de menuiserie intermédiaire.

L’avantage de ce type de construction est de disposer d’une plus grande liberté de construction des espaces et des façades très aérées, permettant ainsi à la lumière du soleil d’illuminer les pièces. C’est une technique à privilégier pour exploiter au mieux des grands espaces et en faire une maison de caractère. La maison en poutre a également un aspect plus moderne.

Par contre, la construction est assez onéreuse et plus longue qu’une ossature bois.

La maison en bois cordé

La construction en bois de corde est une méthode de construction d’un mur en empilant des bûches de bois de chauffage le plus souvent de récupération.

Le bois empilé : madriers ou rondins

C’est la plus ancienne technique de construction en bois qui est utilisée pour la construction des chalets.

Cela consiste à placer des madriers de bois horizontalement les uns au dessus des autres.

Ce type de construction peut être en madrier de section carrée, mais également en rondins calibrés ou non qui donnent un aspect plus rustique et plus proche du chalet traditionnel.

Cette technique utilise une structure horizontale de bois.

Le pin sylvestre, l’épicéa et le mélèze sont les matériaux généralement utilisés pour ce type de construction, procurant ainsi une très bonne isolation et une résistance très forte à l’humidité. Ces maisons ont donc une durée de vie très longue.

Ossature bois et poteau poutre

Le meilleur compromis est certainement de faire construire une maison à ossature bois et poteau-poutre ce qui permet de disposer à la fois de l’isolation thermique et acoustique, mais également de la lumière et du confort de grandes baies vitrées.

Choisir le bon bois pour sa maison

Les essences les plus fréquemment utilisées sont le mélèze, le chêne, l’épicéa, le red cedar, le pin sylvestre et le douglas.

Le type de bois est à choisir en fonction de la technique de construction choisie et du climat dans lequel sera installée la maison.

La qualité du séchage est également un élément à prendre en compte lors du choix du bois.

Pour des raisons écologiques, il convient de privilégier un bois provenant de la région ou le pays dans lequel vous souhaitez construire votre habitation.

Greenpeace met à disposition sur son site un guide pour choisir le bon bois en fonction de son utilisation dans la maison et la liste des revendeurs de bois certifié FSC ; http://www.greenpeace.fr/ecobois/

Voici un extrait du guide relatif au bois à utiliser pour les portails :

Pas de PVC, pas d’aluminium mais pas n’importe quel bois non plus, pas de méranti, plutôt du sapin.

En général c’est un achat pour toute la vie de la maison en bois. Là aussi, vous devrez faire le choix entre plusieurs matériaux, laissez de côté le PVC, pour ses dioxines qui polluent l’air et l’eau pour des années, ou l’aluminium, pensez aux économies d’énergie en évitant ce matériaux. Ne pensez pas uniquement à votre porte-monnaie ou si cet argument ne vous convient pas, cherchez des alternatives à prix équivalent.

Renseignez-vous sur les essences, faites le choix d’essences locales. C’est quoi, une essence locale, c’est tout simplement un arbre qui pousse près de chez vous et dont tout le monde connaît le nom, pin, sapin, hêtre, chêne, il ne faut pas les reconnaître en magasins ni même sur pied, non il suffit de regarder l’étiquette. Alors pour les portails, vous trouverez du pin, il y a moins de modèles c’est vrai mais vous êtes sûr à 100 pour cent de ne pas cautionner la déforestation et vous faites aussi vivre l’économie locale.

L’entretien

Le bois des structures ne nécessite pas un entretien particulier. Par contre, les maisons disposant d’un revêtement bois en extérieur doit être entretenu régulièrement afin d‘en accroître la longévité. Certains types de bois permettent de réduire la fréquence d’entretien.

Le bois exposé en extérieur peut devenir un peu gris. Cette couleur n’enlève pas les qualités et la solidité du bois, c’est uniquement une question d’esthétique. Cette couche grise est provoquée par la pluie, les rayons du soleil et tous les aléas du temps. Un traitement de surface, du type lasure, permet d’empêcher ce grisaillement ou l’utilisation de certaines essences de bois ou de bois traités par autoclave.

Où acheter une maison en bois ?

Certains pays, comme le Canada ou les pays scandinaves, sont en avance sur les maisons en bois par rapport à la France et les autres pays d’Europe occidentale. Les constructeurs de maison en bois proviennent souvent de ces pays.

Il faut choisir un constructeur qui propose une garantie décennale, et respectant les réglementations thermiques et environnementales. Internet permet bien entendu de se renseigner sur la réputation des entreprises. Nous vous conseillons de lire essentiellement les commentaires négatifs pour appréhender le type de problème rencontré.

 

You might also like

Comments are closed.