Pourquoi et comment faire une détox capillaire ?

0 17

Plusieurs techniques sont utilisées par les femmes pour rendre leurs cheveux plus beaux et plus forts. Les coups de chaleur et certains produits peuvent les fragiliser. Pour les préserver, une bonne détox capillaire ne serait pas de refus.

detox-capillaire-naturelleEn découvrant les divers bienfaits de cette technique sur le cuir chevelu, faire une détox capillaire sera la prochaine activité sur votre liste de priorités. Grâce au détox, vous pourrez avoir des cheveux beaux, volumineux et purifiés.

L’utilisation de recettes faites à base de produits naturels tels que l’argile ou le neem sera de mise pour réussir un détox capillaire.

Détox capillaire : qu’est-ce que ça veut dire ?

La détox capillaire est aussi appelée clarification des cheveux. C’est un procédé qui sert à éliminer les impuretés (présentes dans le cuir chevelu) et les toxines. Grâce au détox capillaire, tous les éléments nocifs pour les cheveux sont éliminés.

C’est une technique purifiante et nettoyante qui permet aux cheveux de mieux respirer. Cette forme de soins capillaires tient ses origines de l’Asie. Elle est de plus en plus utilisée par les femmes qui souhaitent effectuer une transition vers les soins capillaires naturels. En dehors de la purification, la détox capillaire présente d’autres avantages.

Faire une détox capillaire : pourquoi ?

Ce qui pousse principalement les femmes (et certains hommes) vers la détox capillaire, c’est sa fonction purifiante. Elle cache des bienfaits plus intéressants en dehors de cela.

Grâce au détox capillaire, la pousse des cheveux s’effectue plus vite. Les personnes qui souhaitent avoir de longs cheveux volumineux seront satisfaites. Les cheveux deviennent au fil du temps plus forts, plus brillants et beaucoup plus soyeux.

Pour réaliser les détox capillaires, la majorité des ingrédients utilisés proviennent de la nature. On a l’assurance que les cheveux ne contiendront plus de déchet chimique. En effectuant une détox capillaire, on offre une nouvelle vie aux cheveux et on protège par la même occasion la nature.

Comment faire une détox capillaire ?

Plusieurs techniques peuvent être utilisées pour réussir la détox capillaire. Ce sont des procédés simples mis en place par des spécialistes des soins capillaires.

On retrouve au nombre de ces procédés :

  • La pose des masques ;
  • L’emploi d’un shampoing  adapté ;
  • L’utilisation des produits cosmétiques naturels.

La pose des masques

Il y a plusieurs recettes de masque à utiliser pour effectuer une détox capillaire, mais celle qui vient en tête de liste, c’est le masque à l’argile. Pour cette recette, on peut utiliser de l’argile verte ou de l’argile blanche.

  • L’argile verte se compose essentiellement d’oligo-éléments et de sels minéraux. Elle est le plus souvent utilisée, car elle permet une détoxification en profondeur des cheveux.
  • L’argile blanche joue pratiquement la même fonction, mais elle contient en majorité des minéraux. En plus de purifier les cheveux, elle va également les détoxifier. On conseille son utilisation aux personnes qui possèdent un cuir chevelu sensible, parce qu’elle présente une texture douce.

Pour utiliser le masque à l’argile en détox, il suffit de mélanger de l’argile à de l’eau ou à une infusion de plantes afin d’obtenir une pâte lisse. La recette de masque à l’argile qui suit est la plus utilisée.

Le mélange du soin s’effectue avec une cuillère en bois pour éviter l’altération des propriétés de la matière. Le mélange obtenu sera appliqué sur les cheveux de la racine vers les pointes.

Recette de masque à l’argile

Pour réaliser ce masque, on a besoin d’argile, d’eau, d’huile essentielle d’arbre à thé et de vinaigre de cidre. Les deux derniers ingrédients sont respectivement antibactériens et antipelliculaires. Le dosage des ingrédients s’effectue en fonction de la longueur des cheveux. On aura besoin d’un bol et d’une cuillère en bois.

Afin d’obtenir la pâte qu’on utilisera en masque, il suffit de mélanger tous les ingrédients dans le bol avec la cuillère. On procède ensuite à l’application du masque en commençant par le cuir chevelu pour finir à la pointe des cheveux.

On laisse le masque sur la tête durant une trentaine de minutes. Les cheveux doivent être couverts par un bonnet de soin afin d’optimiser l’action du masque posé.

On procède au rinçage des cheveux dès que le temps de pose est écoulé. Il est possible d’utiliser un shampoing après le rinçage, mais c’est facultatif vu que l’argile possède déjà des propriétés lavantes. On peut poursuivre les soins capillaires en passant à la phase « après-shampoing ».

L’emploi d’un shampoing

Il y a plusieurs marques de shampoings fabriqués à base de produits chimiques. Les shampoings fabriqués avec des produits naturels (ou presque) sont aussi nombreux. On les retrouve dans les magasins, mais on peut aussi les fabriquer manuellement chez soi.

Pour cette catégorie de shampoing bio, on a juste besoin de :

  • Bicarbonate de soude ;
  • Shampoing classique ;
  • Autres ingrédients.

Pour la réaliser, il suffit d’ajouter une bonne rasade de bicarbonate dans la dose habituelle de shampoing utilisé. Cet ingrédient à lui seul va détruire les effets néfastes du shampoing et offrir au cuir chevelu un soin de qualité.

Son application doit être courte, car le mélange peut être décapant. L’eau de rinçage après un shampoing au bicarbonate doit être acide : on peut se servir du vinaigre naturel.

Il est possible de mélanger des poudres de plantes (neem) à de l’eau. La solution obtenue sera utilisée comme shampoing pour détoxifier en douceur les cheveux. Notons qu’on peut remplacer les poudres de plantes par le bicarbonate de soude.

L’utilisation des produits cosmétiques naturels

produits-capillaires-naturelsLes marques de cosmétiques ont exploité l’engouement grandissant de leurs clients pour les produits bio pour lancer de nouvelles gammes de produits. Ces produits sont fabriqués avec des éléments naturels qui répondent parfaitement aux critères de la détox capillaire.

Ils se présentent sous plusieurs formes et on les retrouve en vente dans les supermarchés et les magasins spécialisés. Leur utilisation est aussi simple que celle des produits détoxifiants DIY (Do It Yourself).

Ils sont généralement présentés sous forme de shampoings (liquides et solides) et de gommage. Ils peuvent être utilisés sur tous les types de cheveux. Il faut se méfier des marques véreuses qui font des publicités mensongères. Avant d’appliquer un soin détoxifiant fabriqué en usine, il faut s’assurer de la composition exacte du produit.

Quelles sont les étapes à suivre pour réussir une détox capillaire ?

Une fois que vous décidez d’effectuer une détox capillaire, il y a des informations que vous devez avoir. Cela vous permettra d’appliquer les soins de manière adéquate et d’obtenir le résultat escompté.

Le premier réflexe à avoir, c’est choisir le soin à appliquer. Il peut s’agir du shampoing au bicarbonate, du masque à l’argile ou des produits cosmétiques embouteillés. Une fois le soin choisi, on s’intéresse aux instructions qui vont donner des renseignements sur le dosage et les contre-indications.

Pour les soins faits maison (masque à l’argile, shampoing au bicarbonate), ces données se retrouvent facilement sur le web. En un clic, on obtient toutes les informations nécessaires et il est même possible de retrouver une forme différente du soin via le même canal. Grâce à ses diverses informations, l’application des produits s’effectuera sans risque.

Il n’y a pas de fréquence obligatoire d’application des soins détox. Une fois que le besoin se fait ressentir, chouchoutez vos cheveux avec ces diverses techniques naturelles. Il ne faut pas abuser des soins au risque de faire plus de mal que de bien à vos cheveux.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.