Deux fois moins de déchets et économiser 600 euros par personne et par an

6

Produire deux fois moins de déchets et économiser cinquante euros par personne et par mois est possible, selon une étude présentée lundi au ministère de l’Ecologie.

Chaque Français produit environ 360 kg de déchets par an, soit 1,5 tonne de déchets par an pour une famille de quatre personnes, a indiqué l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Cette montagne de déchets pourrait être réduite de moitié si chacun achetait par exemple des produits réutilisables ou sans emballage, selon cette étude réalisée par l’Ademe à l’occasion du lancement d’une nouvelle campagne pour la réduction des déchets (3 au 11 novembre).

Il y a urgence à agir car « on a doublé notre production de déchets en quarante ans », a lancé le ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo en appelant les Français à faire des achats plus respectueux de l’environnement.

Car le traitement des déchets coûte de plus en cher : le coût de la gestion d’une tonne a doublé, de 74 euros en 1994 à 150 euros en 2004, selon les chiffres de l’Ademe.

Choisir torchons et mouchoirs en tissu plutôt qu’en papier, boire l’eau du robinet pour éviter les bouteilles en plastique, privilégier rasoirs, stylos et piles rechargeables, acheter fruits et légumes au détail et non pas préemballés et emporter le tout dans votre propre cabas en renonçant aux sacs plastique distribués à la caisse : telles sont quelques unes des recettes pour moins polluer.

L’Ademe a pris en compte deux types de comportements différents pour acheter quelque 150 produits de consommation courante (alimentaire, hygiène, entretien) : un chariot « mini-déchets » regroupant les produits générant le moins possible de déchets et un chariot « maxi-déchets » à l’opposé.

Les chariots de référence ont été remplis pour un foyer d’une personne et pour un foyer de quatre personnes.

L’étude a révélé que la masse de déchets générée était de 50 kg par an et par personne pour le chariot mini-déchets et de 100 kg pour le deuxième, avec un résultat quasi identique pour le célibataire et pour le foyer de quatre personnes.

Le chariot moyen génère actuellement environ 83 kg de déchets par personne et par an, selon l’Ademe.

En choisissant systématiquement ses produits pour réduire leur impact en terme de déchets, on peut les réduire de 33 kg par an. A l’inverse, le poids en déchet peut s’alourdir de 17 kg par an et par personne, dans la chariot « maxi-déchets ».

La différence s’explique principalement par les emballages (qui représentent en moyenne 1/4 du poids des ordures ménagères) en plus ou moins grande quantité et par la présence ou non de produits jetables – rasoirs, mouchoirs en papier, stylos et piles non rechargeables, bouteilles d’eau, doses individuelles de produits alimentaires etc.

Entre les deux chariots – mini et maxi déchets – le consommateur peut faire 50 euros d’économies par personne et par mois, soit 600 euros, souligne l’Ademe, une différence qui s’explique également par l’absence d’eau en bouteille dans le panier « sobre ».

A la fin de l’année, « ça fait 2.400 euros d’économies pour une famille de 4 personnes », a fait valoir M. Borloo.

Si tous les Français optaient pour le chariot mini-déchets, on aurait deux millions de tonnes de déchets en moins à traiter chaque année et 300 millions d’économies par an, selon l’Ademe.

La présidente de l’Ademe, Michèle Pappalardo, est confiante puisque « depuis trois ou quatre ans, on constate une stabilisation de la quantité de déchets jetée par les ménages ».

You might also like

Comments are closed.