L’Agriculteur en Herbe : un jeu de société sur l’agriculture durable !

La Fédération Régionale des CIVAM vous invite à vous divertir tout en découvrant l’agriculture et les principes d’une agriculture durable.

Qui sont les CIVAM ?

Les six groupes CIVAM de Basse Normandie (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) sont des associations qui regroupent des agriculteurs. Ils travaillent à la mise en place d’actions pour développer et communiquer sur l’agriculture durable.

Durable ?

Les CIVAM définissent cette agriculture comme devant être économiquement viable, socialement équitable et écologiquement saine. Sur le terrain, les agriculteurs mettent en place des systèmes agricoles simples, basés sur le pâturage et la gestion de l’herbe, économes en énergies et autonomes. Ces paysans cherchent à préserver leur qualité de vie mais aussi à avoir des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement.

Pourquoi éditer un jeu ?

La FRCIVAM mène depuis plusieurs années des actions de sensibilisation et d’éducation sur l’agriculture et l’alimentation. Lors de ces rencontres avec le public, la FRCIVAM a fait le constat d’une distance et d’un manque de connaissances entre les consommateurs et la production agricole. De là est née l’idée d’un outil éducatif, destiné aux familles et traitant des questions agricoles. Un jeu de plateau a semblé être un bon moyen pour toucher le public familial.

Que trouve-t-on dans L’Agriculteur en Herbe ?

L’agriculteur en herbe est un jeu de plateau avec une réserve de 490 cartes. Lorsqu’un joueur lance le dé, il va arriver soit sur une case « question », soit sur une case « action de saison », soit sur une case « surprise ». A chaque type de cases correspondent des propositions qui permettent au joueur d’accumuler des points selon les trois piliers de l’agriculture durable. Ainsi, il vous faudra être performants à la fois sur le volet économique, sur le volet social et sur le volet environnemental pour remporter la partie ! Ces propositions sont adaptées au niveau des joueurs grâce aux deux niveaux de jeu et ont été écrites de manière à être facilement compréhensibles. Pour cela, la plupart des « questions » et des « actions de saison » ont été complétées d’une note reprenant le vocabulaire technique ou encore des ajouts sur le thème traité.

Est-ce un jeu amusant ?

OUI. Bien que le but du jeu soit éducatif, le projet a été pensé en premier comme un jeu. De nombreuses propositions sont interactives entre les joueurs et parmi les « surprises » se cachent quelques imitations de cris d’animaux très savoureuses… Pendant les tests, nous avons pu observer des parties animées, avec des joueurs très enthousiastes. L’amusement est donc garanti !

Comment le jeu a-t-il été créé ?

Agriculteurs et animateurs ont travaillé pendant plus de deux ans sur ce projet. Le prototype a été plusieurs fois modifié pour simplifier la règle du jeu et améliorer l’aspect ludique. La FRCIVAM s’est mise en relation avec des imprimeurs de jeux et un dessinateur pour le mener à bien. Côté financement, la création d’un jeu est très coûteuse pour des petits tirages. Des partenaires ont été contactés et ont souhaité soutenir le projet : le Conseil Régional de Basse Normandie, le Conseil Général de la Manche, l’Agence de l’Eau Seine Normandie et la Fondation Nature et Découvertes.

Comment devenir un Agriculteur en Herbe ?

Il vous suffit de contacter la FRCIVAM pour vous procurer votre exemplaire (2 place du 8 mai 14500 VIRE – 02.31.68.80.58 – [email protected]). Le jeu est vendu prix coûtant, soit 30€ (plus les frais de port de 7,40 € par jeu, tarif dégressif selon le nombre).

Des exemples de questions

QUESTION « DECOUVERTE DE L’AGRICULTURE » : A quelle saison sème-t-on les céréales ?

a- au printemps

b- l’été

c- l’automne

note : il existe des variétés dites de printemps (semées au printemps) et des variétés dites d’hiver (semées en automne).

QUESTION « ENVIRONNEMENT » : Quand on entend le coucou chanter pour la première fois de l’année, il est temps de :

a- faucher l’herbe pour le foin

b- cueillir les pommes

c- planter les pommes de terre

note : le coucou est un oiseau migrateur. Il revient en France en avril et repart dès le mois de juillet.

QUESTION « SOCIAL » : Combien d’heures travaille le salarié d’une ferme chaque semaine (on considère ici un salarié à temps plein) ?

a- 35 heures

b- 50 heures

c- plus de 65 heures

note : le droit du travail et la durée légale du travail sont les mêmes pour tous les salariés quelque soit leur employeur.

SURPRISE : A la traite, une vache est énervée. Je ne peux pas éviter un coup de pied. Fracture du bras. Je dois me faire remplacer pendant un mois. Je passe deux tours.

ETE : Je me suis fait une entorse à la cheville en ramassant des cerises. Mon voisin vient traire et soigner mes vaches. Je donne deux bûchettes « social » au voisin de mon choix.