Les bienfaits d’un équilibrant bio pour le visage

0 16

Des récentes recherches scientifiques ont révélé que l’équilibre de notre peau est assuré par le microbiote. Il s’agit, comme dans la flore intestinale, d’un ensemble de micro-organismes précieux, invisibles à l’œil nu, qui sécrètent des substances nécessaires au fonctionnement, à la protection et à la réparation de la peau.bioequilibrant-microbiote

Au quotidien, les facteurs comme le stress, la pollution, le soleil, la mauvaise alimentation, et les produits cosmétiques irritants impactent l’équilibre de cet écosystème qu’est le microbiote.

On comprend aisément pourquoi certaines peaux de visage peuvent être grasses, sensibles, sèches, sujettes aux excès de sébum, inflammations ou boutons. Ces différents facteurs affectent la barrière cutanée, car son équilibre est rompu.

Il faut préserver cette barrière à titre préventif ou curatif. Ce ne sont pas les cosmétiques classiques (souvent concentrés en substances de synthèse), qui peuvent faire l’affaire. Il est indispensable de recourir aux équilibrants bio qui ont de nombreux bienfaits.

Que faut-il savoir sur l’équilibrant en matière de soin du visage ?

Un équilibrant en matière ce soin de la peau est une substance capable de renforcer les défenses naturelles de cet organe ainsi que sa capacité de régénération. Il s’agit concrètement de tout apport extérieur qui peut permettre à un écosystème cutané affecté de retrouver son équilibre perdu.

Ce sont des substances aptes à procéder à un entretien de diversité de la flore cutanée naturelle et à la prévention des désordres.

L’équilibrant est utilisé afin d’éviter un déréglage total de la peau et une altération de son écosystème. L’équilibrant permet de « nourrir les bonnes bactéries » et d’« affamer les mauvaises bactéries » de l’écosystème. L’objectif final étant d’éliminer les mauvaises bactéries et de préserver les bonnes.

Comment l’équilibrant bio agit-il concrètement sur le visage ?

L’équilibrant bio agit sur l’écosystème de notre peau. Le microbiote ou microbiome, aussi appelé flore cutanée, est cette sorte d’écosystème qui se trouve sur notre peau et qui interagit en permanence avec notre environnement extérieur.

C’est un grand ensemble de micro-organismes invisibles à l’œil nu qui y cohabitent. Ces micro-organismes sont constitués en bactéries. Certaines sont considérées comme les « bonnes bactéries » et d’autres sont les « mauvaises bactéries ».

Toutes cohabitent sur la surface de notre peau et assurent une fonction de protection de notre tissu cutané. Ces bactéries naturelles équilibrent et régulent le fonctionnement de la peau de manière globale.

Le microbiote cutané est le véritable gardien de notre peau. Et pour que le microbiote soit efficace, il est nécessaire qu’il y ait un équilibre entre les deux catégories de bactéries.

On dit d’un microbiote qu’il est équilibré lorsqu’il est varié. Il est varié lorsque les bactéries à proportions plus ou moins égales sont présentes et jouent chacun son rôle en vue d’un fonctionnement physiologique normal de la peau.

Le microbiote est déséquilibré généralement lorsque les mauvaises bactéries prennent numériquement le dessus sur les bonnes.

En cas de prolifération des mauvaises bactéries sur le microbiote de la peau, son équilibre est rompu. En présence d’un écosystème appauvri ou déséquilibré, la peau laisse entrevoir différents signes de dysfonctionnement.

Il peut s’agir des imperfections, de la surproduction de sébum, des tiraillements, des irritations, des eczémas, les sécheresses…

Lorsque les bonnes bactéries qui constituent le microbiote sont affectées, les mauvaises se développent. L’équilibre du tissu cutané se rompt. Il faut rééquilibrer le microbiote. On a tendance à utiliser des solutions qui vont détruire les mauvaises bactéries.

C’est une option dangereuse, car en détruisant les mauvaises, la peau dans son ensemble subit un dérèglement. Il est plus recommandé de solliciter des équilibrants bio.

À quel moment faut-il solliciter les bienfaits d’un équilibrant bio pour visage ?

Pour que notre peau ait un fonctionnement normal, il est nécessaire que l’équilibre de son microbiote soit assuré. Cet équilibre est rompu lorsqu’un fait majeur se produit : le développement en grande quantité des mauvaises bactéries considérées comme indésirables.

Il faut simplement que les bonnes bactéries soient supplantées par les mauvaises.

Les phénomènes pouvant être à l’origine de ce déséquilibre sont de 2 ordres essentiellement : les soins esthétiques et les facteurs du quotidien.

Contre les tracas du quotidien

Notre peau en général, et celle de notre visage en particulier, est exposée aux nombreux tracas de la vie moderne tous les jours.

Lorsqu’elle n’est pas confrontée aux lumières bleues qui inondent notre environnement, elle est exposée aux rayons ultraviolets. La pollution et le stress que nous impose la vie quotidienne ne sont pas en reste.

Lorsqu’elles sont répétées, ces attaques favorisent une augmentation de la production des radicaux libres sur le tissu cutané. En grand nombre, les radicaux libres éliminent les bonnes bactéries du microbiote et occasionnent parmi les cellules cutanées un désordre.

Un équilibrant pour le visage agit pour pallier ces soucis.

Contre les dégâts des soins cosmétiques agressifs

Le déséquilibre du microbiote cutané tire aussi ses origines de la qualité des soins cosmétiques. Certains produits cosmétiques sont hyper riches en conservateurs ou ont un pH inadapté. Cela représente une menace pour le microbiote. L’acidité de la peau nécessaire à l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries est de 5,5.

Notre peau permet un équilibre optimal des différents germes. Ces derniers lui sont utiles avec une acidité de la peau autour de 5,5. Lorsque les produits cosmétiques font varier cette acidité naturelle, l’équilibre du microbiote est bouleversé.

Le film hydrolipidique est enlevé et l’épiderme se trouve fragilisé. Il sera nécessaire de rééquilibrer l’écosystème. C’est là que l’équilibrant bio pour le visage entre en jeu.

Comment profiter des bienfaits d’un équilibrant bio pour les soins de visage ?

Les équilibrants bio peuvent se trouver dans plusieurs produits. On les retrouve plus précisément dans les produits enrichis en actifs appelés scientifiquement « prébiotiques ou probiotiques ».

Ils sont assimilés à la nourriture des bonnes bactéries du microbiote. On les retrouve en majorité dans notre alimentation et d’autres plantes de la nature.

Les prébiotiques et probiotiques sont des substances qui aident à la défense de la peau. En fonction de leur source, ils peuvent également participer à l’hydratation de la peau et au maintien de son éclat.

Ils stimulent de manière sélective l’activité des bonnes bactéries et rééquilibrent l’écosystème cutané. Cela permet à terme de fortifier la barrière microbiologique de notre peau.

En les intégrant aux produits cosmétiques, ces équilibrants bio que sont les probiotiques et les prébiotiques vont aider le microbiote cutané, à restaurer ou maintenir l’équilibre de la peau de notre visage en douceur.

La majorité des affections de notre peau tire leur source d’un déséquilibre de leur microbiote. Ce déséquilibre est dû aux produits cosmétiques agressifs, à la pollution, à l’alimentation, au stress…

On retrouve les probiotiques et les prébiotiques dans les yaourts, la choucroute, les fromages persillés, ou encore les cornichons. Sous cette forme, ils ne peuvent être utilisés dans la cosmétique.

Quelques exemples d’équilibrants bio pour le visage

Rassurez-vous , d’autres sources sont utilisées pour les produits cosmétiques destinés aux applications sur visage.

huile-bioequilibrant

C’est le cas notamment de :

  1. L’huile de noisette et l’hydrolat de laurier qui sont équilibrants et régulateurs de sébum ;
  2. Aloe Vera, plante riche en vitamines, sels minéraux, acides aminés qui ont des propriétés reconstituantes. La plante contient des polysaccharides qui protègent et apaisent la peau ;
  3. Huile de noyau de prune qui préserve l’hydratation de l’épiderme ;
  4. Rhizome de Ginseng composé de phytostérol, vitamine B, PP, choline : capables de lutter contre la dégradation des cellules de la peau.
  5. L’huile de rose musquée : elle est riche en acides gras essentiels et en vitamines, ce qui en fait une excellente huile pour nourrir et régénérer la peau.
  6. L‘huile de pépins de raisin : elle est riche en vitamines et en acides gras essentiels, ce qui en fait une excellente huile hydratante et nourrissante pour la peau. Elle est particulièrement bénéfique pour les peaux sensibles et matures.

Recette d’un masque pour tous types de peaux

(source les huiles végétales – éditions Amarys)

  • 1 jaune d’œuf
  • 1 cuillère à soupe d’huile de rose musquée
  • 1 cuillère à soupe d’huile de jojoba
  • 1 cuillère à soupe d’huile de bourrache
  • 1 cuillère à café de vinaigre de cidre  ou de jus de citron
  • 1 cuillère à café de miel

Ajouter 3 gouttes d’HE de Rose de Dams ou de Ylang-Ylang

Battre le jaune d’œuf avec les huiles végétales. Ajouter ensuite le jus de citron et terminer par les huiles essentielles.
Appliquer sur le visage et le cou et laissez agir 30 minutes.

Rincer avec une lotion et appliquez une huile végétale pour le visage

En conclusion

Il est important de noter que chaque type de peau est différent et ce qui convient à une personne ne conviendra pas forcément à une autre. Il est donc recommandé de faire un test de patch avant de mettre une nouvelle huile sur votre visage.

 

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.