L’Odyssée Sibérienne de Nicolas Vanier : la nature t’aime et toi ?

J’ai déjà lu plusieurs avis sur votre inquiétude du futur de notre planète.

J’aimerais continuer de vous convaincre qu’il est très important de commencer dès aujourd’hui à protéger notre terre. Pour cela, je fais intervenir Nicolas Vanier ; un homme parmi quelques uns de ce monde à avoir réalisé le vrai problème.

Mon fils m’a offert pour Noël un DVD que je vous recommande très vivement d’acheter et de regarder. Il s’agit de :

L’ODYSSEE SIBERIENNE DE NICOLAS VANIER

°°° QUI EST NICOLAS VANIER ? °°°

Nicolas Vanier est né en 1962, il est marié et à deux enfants. Depuis 1982, il fait de grandes expéditions à travers le monde, avec plusieurs moyens de déplacement traditionnels : Chevaux, traîneaux à chiens, rennes, poneys, canoës.

Après chaque expédition, il retrace par un film, un livre ou un DVD ce qu’il a vu et entendu.

Il a Mis en place une association « Les Fauteuils Glissants » qui a pour but de rendre possible, aux handicapés moteur, la pratique du traîneau à chiens et la préparation aux grandes courses de chiens de traîneau en Alaska.

Je vous énumère quelques expéditions, peut-être en connaissez-vous quelques unes ?

>> 1982 :

la Laponie

>> 1983 :

Traversée en canoë du grand Nord québécois depuis Schefferville jusqu’à la baie d’Ungava sur les traces des indiens Montagnais

>> Au cours de l’hiver 83-84
- Traversée de la péninsule du Nouveau-Québec Labrador en traîneaux à chiens.
- Un livre « Grand Nord »
- un film de 52 mn « Les coureurs des bois »

>> 1986-87 :
- Pendant un an et demi, Nicolas Vanier et son équipe parcourent 7000 Km à travers les zones les plus sauvages des Rocheuses et de l’Alaska, depuis le Wyoming jusqu’au Détroit de Béring avec 12 chevaux, 24 chiens de traîneaux, un radeau en sapin et deux canoës indiens.

>> 1990-1991 :
- Traversée intégrale du sud au nord de toute la Sibérie Pendant un an et demi, 7 000 km à travers la taïga sauvage. De la Mongolie à l’Océan Arctique, avec plusieurs moyens de déplacement traditionnels : Chevaux, traîneaux à chiens, rennes, poneys, canoës…

>> 1994-1995 :
- Un an avec sa femme et sa petite fille d’un an et demi, à travers les Rocheuses et le Yukon, à cheval, un hivernage dans une cabane construite de leur main, puis en traîneau à chiens pour un grand périple de 2500 kilomètres jusqu’en Alaska.

>> 1996 :

Un hivernage dans les Montagnes Rocheuse dans le Yukon et participation à la Yukon Ouest, la course en traîneaux à chiens la plus difficile du monde. 1600 kilomètres à travers le Grand Nord canadien et l’Alaska.

>> 1999 :

L’Odyssée Blanche, la traversée de tout le Grand Nord canadien depuis Skagway en Alaska jusqu’à Québec, soit 8600 Kilomètres en moins de cent jour avec son équipage de chiens de traîneaux.

°°° LE DVD L’ODYSSEE SIBERIENNE °°°

Vous découvrirez, une expédition fabuleuse de Nicolas Vanier et de ses dix chiens à travers des paysages exceptionnels de Sibérie.

Nicolas Vanier est parti le 2 décembre 2005 à 9 heures du matin, – 25° des rives du lac Baïkal pour se rendre à la Place Rouge, de Moscou. Une expédition de plus de 8000 Km de montagnes, de taïga et de toundra. Vous verrez des peuples vivant dans l’une des régions les plus froides de la planète. A travers l’exploit humain exceptionnel de cet aventurier du froid, vous mesurez les conséquences du réchauffement climatique et l’urgence de préserver la Terre.

Ce DVD est composé de 80 clichés photographiques. La traversée est filmée par date, indiquant la température, le lieu et le nombre de km à parcourir.

Les paysages sont superbes : des paysages de montagne, la beauté de la lumière, le ciel bleu, un beau soleil malgré la température. Une musique de paix, de bonheur accompagne la lecture de ce DVD.

Mais c’est aussi faire 1 km en 5 heures. Une avancée de 10 mètres par 10 mètres dans une forêt : l’enfer parfois. Nicolas Vanier explique tout au cours de ce film, combien la nature va mal et combien il faut que l’on s’occupe d’elle. Combien elle est fragilisée par ce qui se passe !

Une aventure avec 10 chiens : des chiens de neige avec une moyenne de – 40°, la moyenne en km est de 80 par jour. Leur parler, les aimer, les caresser c’est ça aussi l’aventure de Nicolas, leur donner du plaisir, leur acheter du bonheur.

Une équipe de pisteurs prépare une piste pour les chiens et Nicolas. C’est parfois à la pelle qu’ils font une piste pour le traîneau et les chiens. Ces pisteurs voyagent de temps à autre, avec des villageois, préparant ensemble les pistes et se relaient d’un village à un autre. Le soir, c’est souvent dormir dehors, être réveillés tous les ¾ d’heure par un bouchon de glace qui se forme autour de la bouche. En Sibérie c’est parfois 2 ou 3 jours sans rencontrer un village.

Mais, lorsqu’il y a un village c’est alors des soirées de chants de danses. Les gens sont accueillants, ils vivent d’une façon assez humbles, mais tout ce qu’ils peuvent donner, ils le donnent. Ils sont hospitaliers. C’est tout au cours de cette expédition et des autres d’ailleurs qu’il constate les dégâts causés à la nature par le réchauffement de la planète.

°°° LES CONSEILS DE NICOLAS VANIER °°°

Eviter les gaspillages et l’achat de produits destructeurs pour la nature

- l’eau un français utilise en moyenne 150 litres d’eau par jour ??? la réserve d’eau diminue
- l’énergie : l’éclairage : Utiliser des ampoules basses. Les halogènes sont de gros consommateurs en énergie. Savoir mettre ses appareils en veille

- Papier : à l’heure actuelle c’est 40 à 50 % de papier en plus. Et nos forêts que vont-elles devenir ? Utiliser du papier recyclé ou recyclable
- Meubles : acheter des meubles avec le label FSC ; des meubles d’un bois traditionnel et local (châtaigner, chênes, pin) ; le teck, l’ébène sont des bois venant de l’Afrique donc disparition des forêts tropicales

- Sacs en plastiques : Ces sacs contiennent des matières non renouvelables (du pétrole). Jetés dans la nature, ils sont une pollution durable pour la faune et la flore. Utilisons des cabas, des sacs, des paniers, des caddies, des filets
- Les détergents : 50 % des agents toxiques passent par nos canalisations, échappent aux usines de retraitement et sont rejetés dans les cours d’eau

- Le chauffage ! Pourquoi chauffer dehors ? Veiller à une bonne isolation
- Les emballages : utiliser des emballages recyclables ou réutilisables

- l’alimentation : Emission de gaz à effet de serre : 50 % de personnes utilisent leur voiture pour faire – de 3 km, les fruits et légumes n’étant pas de saison, ceux-ci sont transportés par avion et ce transport dépense 10 à 20 fois plus de pétrole que les fruits mangés en saison.
- La pollution : Dans les potagers à l’heure actuelle, il est utilisé des pesticides, ce qui entraîne 25 % de pollution. Il existe des appareils de compostage pour les déchets de cuisine qui donnent un engrais naturel et non pollueur.

- A chaque achat, savoir se poser la question ; Que va devenir ce produit lorsque j’aurai fini de l’utiliser ? D’où vient-il ? Où va-t-il aller ? Quel est son coût écologique ?

°°° MON AVIS SUR CE DVD °°°

C’est une heure et 50 minutes de pure bonheur, par la beauté des paysages, la musique accompagnant ce DVD, le courage des personnages, la volonté de réussite, l’amour de la nature. Je manifeste une grande estime à cet homme NICOLAS VANIER. Ce qu’il fait est de l’ordre de l’exceptionnel, du courage, une grandeur d’âme

N’hésitez surtout pas à vous offrir ce DVD, à le regarder en famille et ensemble essayons de sauver notre planète, en la respectant. Cette expédition a un site dont voici l’adresse : http://www.odysseesiberienne.com/odyssee.php

Avec tous ces renseignements, vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas pu regarder ce DVD et que vous n’êtes pas au courant QU IL EST GRAND TEMPS DE PROTEGER LA NATURE