Le prêt écologique

Baptisé prêt écologique, ‘éco-prêt’ ou prêt ‘développement durable, il s’agit d’un dispositif destiné à encourager les particuliers à réduire l’impact de leur logement sur l’environnement. D’un montant maximum de 30.000 euros, il peut couvrir tout un éventail de travaux à réaliser dans un appartement ou une maison.

Le principal intérêt de ce crédit travaux écologique est qu’il est à taux zéro, sans condition de ressources. Il est conçu pour financer des travaux bien spécifiques. Ceux-ci sont classés en six catégories comme l’isolation thermique, l’installation de système de chauffage ou de production d’eau chaude performant ou utilisant des énergies renouvelables.

Les éco-prêts peuvent répondre à plusieurs cas. Si le particulier décide de réaliser des travaux dans deux des six catégories, le montant financé sera de 20.000 euros contre 30.000 pour 3 catégories. En revanche, s’il décide d’appliquer les conseils d’un bureau d’étude pour réduire de manière significative sa consommation d’énergie, c’est jusqu’à 30.000 qu’il pourra prétendre, si son logement a été construit entre le 1er janvier 1948 et le 1er janvier 1990. De même, les travaux doivent permettre une économie énergétique bien déterminée. Enfin, rien à voir avec l’utilisation de l’énergie, le prêt écologique peut également financer des travaux d’assainissement non collectif dan la limite de 10.000 euros et 80% des dépenses budgétées.

Pour le demander, il faut se rendre dans l’une des banques signataires d’une convention avec l’Etat. Beaucoup d’établissements financiers régionaux sont impliqués dans le processus puisque les normes écologiques vont également varier en fonction des aspects climatiques de chaque région. Le Crédit du Nord particuliers est l’un d’entre eux. Pour savoir si l’on peut en bénéficier, il est recommandé de prendre contact avec un conseiller qui étudiera le dossier de chaque demandeur. Dans une autre région, la caisse régionale du Crédit Agricole de Gascogne, propose également tout un dossier sur ce crédit travaux écologique.

Il ne faut pas oublier que les travaux en faveur de l’environnement peuvent également faire bénéficier d’un crédit d’impôt et d’aides spécifiques de l’Ademe et de l’Anah (Agence nationale pour l’habitat).