Le saviez-vous ?

La plus renouvelable et économique des énergies est celle que l’on ne consomme pas !

Alors que l’énergie est un bien de plus en plus précieux, EVASOL profite de la semaine du Développement Durable pour faire prendre conscience aux Français que :

40 % de l’énergie produite en France sert à satisfaire les besoins domestiques comme l’éclairage, le chauffage et l’électroménager. Elle est responsable de 20% des émissions de gaz à effet de serre.

80 % de l’énergie consommée par les foyers français est consacrée au chauffage et à l’eau chaude sanitaire.

Or, 60 % des logements français pourraient diminuer leurs dépenses énergétiques grâce à des solutions simples et concrètes.

Quelques chiffres* pour mieux maîtriser son énergie et sa facture :

- 35% d’économies sur la facture de chauffage en isolant sa toiture : Jusqu’à 35 % des pertes énergétiques d’une maison s’effectuent par la toiture. Isoler correctement les combles est une opération peu onéreuse qui permet de réaliser des économies importantes sur sa facture de chauffage.
- 70% d’économies sur la facture de chauffage. Avec l’envolée du prix du fioul et du propane, la pompe à chaleur est une alternative de plus en plus compétitive.
- 75% d’économies sur la facture d’eau chaude sanitaire. Le chauffe-eau thermodynamique permet de produire l’eau chaude sanitaire en consommant 3 à 4 fois moins d’énergie qu’un cumulus à résistance.
- € : L’installation d’une centrale photovoltaïque sur un toit bien exposé garantit des revenus solaires annuels pendant 20 ans et permet de compenser les factures d’énergie du foyer.

Le Saviez-vous ?

Evasol accompagne les particuliers dans leurs initiatives en faveur des économies d’énergie

Pour réaliser des économies sur ses factures d’énergie, il est essentiel de bien connaître ses consommations. EVASOL propose de réaliser un diagnostic énergétique de la maison, gratuit et sans engagement (bilan EVABATI).

Menée à domicile par des techniciens-conseil, cette étude identifie les principaux points d’amélioration de l’habitat et les solutions les plus pertinentes à mettre en œuvre pour diminuer les pertes énergétiques. Ensuite, bien entendu, c’est au particulier de décider, s’il s’engage dans cette démarche de consommation responsable.

*Source : Service de l’Observation et des statistiques du Commissariat Général du Développement Durable (CGDD)