Lessive maison écologique à faire soi-même

2 062

Vous avez un mode de vie naturel ? Vous aimez la cuisine saine, le coton bio, les cosmétiques naturels ? Alors, avez-vous déjà pensé au problème du lavage de vos vêtements au naturel et donc à faire votre lessive maison ? On vous explique tout dans cet article.

Pourquoi faire de la lessive maison ?

La préservation des nappes phréatiques

Les lessives contribuent fortement à la dégradation des eaux. Mais alors que les lessives chimiques classiques entravent la qualité et le cycle de l’eau, faire sa lessive maison avec nos recettes pour obtenir des lessives naturelles et les lessives biodégradables contribuent à garder des eaux propres et pures.

Les poudres à lessiver contiennent énormément de phosphates et parfums qui finissent dans nos cours d’eau et ruinent la vie aquatique. Si on peut lessiver sans nuire à l’environnement, rapidement et sans se ruiner que demander de plus ?

recette-lessive-maison

La lessive maison prend soin de vos vêtements

Mais ce n’est pas seulement par amour pour l’environnement que vous devriez choisir des lessives biodégradables.

Pour vos vêtements et votre literie en coton bio aussi, le choix d’une lessive naturelle est primordial. Ainsi, le soin qui a été apporté par le fabricant de coton bio ou d’une autre matière première naturelle pour vous fournir un produit pur et authentique ne sera pas gâché. Car les lessives chimiques dénaturent bien sur la literie bio tous comme les vêtements en coton naturels et autres matières bio. Mais en ce qui concerne la peau de votre enfant aussi, il est très judicieux d’opter pour une lessive naturelle afin de ne pas nuire à la peau très sensible des enfants.

Chaque lessive maison proposée ci-dessous peut être tout aussi efficaces que celles vendues sur le marché. En faisant sa lessive, on réduit aussi les déchets dus aux nombreux emballages.

Recettes pour faire sa lessive soi-même

1-. La lessive au lierre

Le lierre contient des saponines dans ses cellules, ce sont des tensioactifs naturels aux propriétés détergentes très utiles pour fabriquer de la lessive bio. L’avantage est que vous n’aurez pas beaucoup de mal à vous en procurer. Attention qu’il s’agit du lierre grimpant (Hedera helix) et non du terrestre.

  • Cueillez environ 100 gr de feuilles de lierre grimpant .
  • Recouvrez d’un litre d’eau douce froide
  • Portez à ébullition durant 10 minutes
  • Laissez infuser une journée
  • Filtrez et stockez le filtrat dans un bocal en verre.
  • Utilisez 50 ml de filtrat au lierre dans le bac de lavage

Utilisez comme assouplissant  25 ml de vinaigre blanc , additionné d’une dizaine de gouttes d’huiles essentielles selon vos préférences (lavande, menthe poivrée, …)

Précautions d’usage

Avant de passer à la lessive bio, il est recommandé de faire un prélavage avec les cristaux de soude pour éviter les résidus de détergent chimiques et d’éventuelles réactions chimiques avec le savon.

Pour du linge plus blanc vous pouvez ajouter deux cuillères à soupe de percarbonate de soude dans votre tambour.

2-. Lessive au savon de Marseille et huiles essentielles

Le matériel nécessaire :

  •  1 bidon vide
  • 50g de savon de Marseille en paillettes ou râper un cube de savon de Marseille au couteau économe
  • 4 gouttes d’huile essentielle (facultatif) et selon l’envie et l’effet désiré :
  1. citron : blanchissant
  2. arbre à thé : bactéricide et fongicide
  3. lavande : relaxant à recommander pour les draps et les taies d’oreiller ainsi que les pyjamas et robes de nuit.
  •  3 litres d’eau bouillante.

Recette de lessive au savon de Marseille

  1. Diluer dans le bidon le savon avec 3 litres d’eau bouillante
  2. Secouer fortement et ajouter l’huile essentielle.
  3. Secouer avant chaque utilisation pour que la lessive bio redevienne lisse.
  4. Doser environ 1 verre pour chaque lessive

Voilà, c’est très simple de fabriquer soi-même sa lessive bio.

3-. La lessive à la cendre

Je propose d’expliquer comment faire sa lessive à base de cendres de bois de cheminée tout en prodiguant des conseils après l’avoir testée, afin que vous là réussissiez au mieux.

Préparer la cendre de bois

cendre-bois-lessive

  1. Se procurer de la cendre de bois si vous n’avez pas la chance d’avoir une cheminée vous avez peut-être des amis, des voisins qui peuvent la fournir.
  2. Une fois la cendre en mains, mettre des gants pour toutes les phases au départ pour éviter les lavages de mains répétés avec les salissures, et en fin de processus afin de préserver ses mains car la solution peut irriter légèrement la peau.
  3. Ôter les morceaux de charbons grossièrement s’il y en a afin de n’avoir qu’une poudre grisâtre à utiliser.

 

Les différentes recettes de lessive à la cendre

Les cendres des végétaux contiennent de la potasse qui, comme la saponine, a le pouvoir de dissoudre les graisses.

Il existe de nombreuses recettes et techniques qui varient suivant les lieux, les méthodes, les ingrédients…Comme pour la fabrication de son pain ou de son huile, il ne faut pas être pressé et compter rentabiliser son temps.

Calculer le poids des cendres

Le poids des cendres varie pour une même plante avec la nature du terrain. Les différentes parties d’une même plante ne fournissent pas la même quantité. Dans les arbres, l’écorce en donne plus que les feuilles, celles-ci plus que les branches, les branches plus que le tronc.

La quantité de potasse dans les cendres varient effectivement selon l’espèce de bois (ou de plantes d’ailleurs) et aussi le climat, le sol etc.

Exemple pour 1000 parties de bois :

Cendres Potasse
Sapin 3,40 0,47
Hêtre 5,80 1,27
Frêne 12,20 0,74
Chêne 13,50 1,50
Orme 25,50 3,90
Saule 28,00 2,85
Vigne 34,00 5,50
Fougère 36,40 4,25

Première technique

Traditionnellement, la base est de la lessive obtenue à partir de cendre de bois dur . Pour cela, prendre un tonneau, percer des trous dans le fond, mettre dans l’ordre, 10 cm de gravier, 10cm de paille et remplir le reste de cendre de bois dur, puis verser de l’eau de pluie dessus. Mettre dessous un récipient pour récupérer la lessive. La densité de celle ci est la même qu’ une solution saline saturée.

On va donc mélanger du sel dans de l’eau, jusqu’à ce qu’il ne se dissolve plus, c’est la solution saturée. A un bâton, on fixe un petit poids pour qu’il reste horizontal quand il est plongé dans la solution. Quand le bâton est fixe, tracer un trait là où il affleure à la surface de la solution. Votre densimètre à lessive est prêt, vous pouvez le tremper dans la lessive. Le trait est au même niveau que le liquide, la lessive est bonne. Le trait est plus haut, ajouter de l’eau en remuant pour avoir la bonne densité. Le trait est sous l’eau, la lessive est pas assez forte, la repasser dans le tonneau en ajoutant éventuellement de la cendre neuve.. .

Deuxième méthode

Pour faire sa lessive avec des cendres de bois :

  1. Tamiser les cendres afin ne pas conserver les morceaux de bois et de charbon résiduels. Il vaut mieux effectuer cette opération à l’extérieur…
  2. Mettre la cendre dans un seau.
  3. Mélanger deux verres de cendre de bois dans un litre d’eau. Laisser reposer pendant 24 h au minimum dans l’eau en remuant de temps en temps.
  4. Vider la cendre dans un seau ménager, y ajouter l’eau bouillante, mélanger à l’aide d’une cuillère en bois, remuer de temps à autre.
  5. Laisser reposer une nuit à deux.

Il faut passer ensuite par l’opération de filtrage, qui aura peut-être besoin d’être répétée.

  1. Sur un second seau disposer un tissu qui fera office de filtre, je déconseille les filtres à café (trop petite surface de filtrage donc très long) et passoires (possibilité de reste de cendre), vous pouvez aussi confectionner une poche de tissu, la suspendre au dessus du seau, la créativité fait loi.
  2. Filtrer votre liquide alors grisâtre à brun, en répétant l’opération jusqu’à ce qu’il devienne couleur ambre à jaune, et d’une texture un peu gluante.

Filtrer le résultat en le plaçant dans un entonnoir constitué de plusieurs torchons avec un filtre à café (si vous en avez) Il ne doit rester que 1 ou 2 particules de cendres qui auront réussit à traverser le filtre.

Utiliser deux verres du liquide obtenu (on dirait de l’eau) pour le mettre directement dans le compartiment du linge ou dans le compartiment de la lessive. Vous pouvez alors la conserver dans une bouteille.

Une cuillère à soupe de bicarbonate de soude ou un demi verre de cristaux de soude rend votre linge plus blanc.

Les tâches les plus importantes sont à prélaver avec du savon de Marseille.

Le vinaire blanc sert d’adoucissant.

Pour parfumer votre linge, il convient de mettre un bout de tissu sur lequel ont été déposées quelques gouttes d’huile essentielle de votre choix.

4-. De la lessive à partir des plantes

Extrait du « Guide de l’anti-consommateur » (Martine Grapas/Dorothée Koechlin-Schwartz – le livre de poche 1975)

Lessive à la saponaire : La saponaire (saponaria officinalis), appelée aussi herbe à foulon ou herbe à savon, est une plante très commune en France et dans toute l’Europe. Elle pousse sur les talus, au bord de l’eau, dans les bois, etc. Ses fleurs sont rose pâle, à 5 pétales ; regardez un guide de botanique pour voir à quoi elles ressemblent. Repérez les plants à la floraison, en mai-juin, puis, en automne, arrachez-les. Seule la racine est intéressante : vous la lavez soigneusement pour enlever la terre, vous la coupez en morceaux, vous la séchez une heure à four doux, ou plusieurs jours sur un radiateur.

Préparation de cette lessive maison :

Coupez les racines de saponaire en petits morceaux, jetez-les dans l’eau (non calcaire) lorsqu’elle bout, mettez le linge dans cette eau et faites bouillir comme s’il s’agissait d’une lessive du commerce. Vous pouvez aussi faire une décoction (100g de saponaire pour 100 litres d’eau) ; faire bouillir cinq minutes, retirez les racines. Mettez ce jus en bouteilles : cela fera une lessive très douce pour la laine et les tissus de couleurs fragiles (mais légèrement jaunissante pour les tissus blancs).

Vous voilà prêt à y ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles pour parfumer à votre guise. A utiliser à la main, en machine comme une lessive classique, écologique assurément, pas d’emballage, un procédé, une matière moins nuisible à ma nature.

(A noter la lessive peut parfois être liquide, on peut alors la réchauffer, elle prendra de la consistance, mais même liquide efficace).

Conclusion

Faire sa lessive maison est un bon plan tant pour les économies que vous pouvez faire que pour la préservation de l’environnement. Les eaux usées rejetées par la machine à laver ne sont pas polluantes avec la lessive que vous aurez faite vous-même.

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.