Econo-Ecolo

Les bons ingrédients de votre compost

Accueil > Jardin bio > Compost > Les bons ingrédients de votre compost


vendredi 23 novembre 2007, par Econo-Ecolo
4 commentaires
Share

Les articles les plus populaires du même thème :

Tous les déchets de jardin et de cuisine n’ont pas les même qualité pour le compost : certains déchets ne sont pas compostables, d’autres se compostent plus difficilement et d’autres possèdent de particularité enrichissantes pour la composition de votre compost (minéraux, silice, potassium…). Il est donc important de bien connaître les déchets à incorporer dans votre tas.

Les déchets bons pour votre compost :

Déchets de cuisine :
- Les épluchures et les fanes de légumes.
- Tous les restes de légumes sont bons pour le compost : cuits, crus, pourris.
- Les restes de soupe.
- Les agrumes : il ne faut prendre que les agrumes non traités et bien découper les pelures afin de faciliter le compostage et recouvrir ces épluchures de papier ou feuilles afin d’éviter d’attirer les insectes.
- Les peaux de banane se décomposent très rapidement et améliorent la teneur en potassium de votre compost.
- Les restes de fruits, sauf s’ils ont été traités, accéléreront la décomposition de votre compost.
- Les céréales sous toutes leurs formes.
- Les champignons apportent des minéraux.
- Le pain en petite quantité.
- Les coquilles d’œuf qu’il convient de broyer auparavant, car elles ne se décomposent mais apporte des éléments minéraux au compost.
- La couenne de jambon et les croûtes de fromage.
- Les sachets de thé apportent du carbone.
- Le marc de café et les filtres papier sont très bons pour le compost en petite quantité, ainsi que le marc de raisin.

Déchets de jardin :
- Les tontes de gazon.
- Les fleurs.
- Les feuilles sont un élément primordial dans le compost en raison de leur abondance et leur facilité à se composter (nous vous conseillons le râteau ramasse feuilles ou la pince à feuilles pour votre dos). Déchiquetées, elles se décomposent plus rapidement.
- Les mauvaises herbes.
- Les déchets du potager.
- L’ortie avant la floraison est riche en fer et, lorsqu’elle est jeune, riche en azote et en silice. Elle active la vie microbienne du compost.
- La fougère est très riche en potassium et en azote lorsqu’elle n’est pas séchée.
- Les branchages broyés, afin de casser les fibres du bois et les rendre plus perméables à la décomposition des micro-organismes.
- La sciure et les copeaux de bois sont riches en carbone, mais à intégrer avec parcimonie (pas plus de 10 % du tas) car les particules sont très fines et peuvent rendre trop compact votre compost.
- Les aiguilles de conifères permettent d’acidifier l’humus.

Déchets de maison :
- Les cendres en petite dose, car elles peuvent déséquilibrer le pH du compost. Elles peuvent par contre être un excellent complément de matériaux plus acides (feuilles de chêne ou aiguilles de pin).
- Les mouchoirs en papier et essuie-tout.
- Certains tissus en fibres naturelles (coton, laine, lin, jute, cuir non traité…) peuvent être compostés en petite quantité.
- Les litières animales (sans les déjections).
- Les cheveux et les poils humains ou des animaux doivent être humidifiés avant d’être compostés.
- Les ongles.
- Le papier imprimé avec des encres végétales comme le papier journal peut se composter. Humidifiez-le avant de le déposer dans votre compost, il se décomposera mieux.
- L’urine est riche en azote et peut être ajouté au tas de compost. Afin d’en amoindrir l’odeur, vous pouvez la diluer dans de l’eau de pluie.
- Les sacs compostables sont fabriqués en matière biodégradables : ils peuvent contenir des grandes quantités de déchets de jardin ou être utilisés pour des quantités variables comme sacs de cuisine y compris pour les produits réfrigérés.

Autres déchets :
- Les algues marines doivent être auparavant dessalées sous la pluie. Elles sont un formidable apport en oligo-éléments.
- Les fumiers d’animaux, mais pas en provenance d’élevage industriel car trop pollués par différents additifs à l’alimentation. Le fumier d’herbivores est le plus adéquat ; le fumier de cheval peut contenir des graines non digérées de mauvaises herbes. Le fumier est un activateur du compost.
- La paille et le foin permettent de garder un compost aéré.
- Les plumes doivent être humidifiées avant de les incorporer afin de faciliter leur compostage.

Les déchets plus difficiles à composter :

- Les épis de maïs sont longs à décomposer, ils doivent être séchés auparavant pour tenter des les émietter.
- Le pain peut étouffer votre compost en trop grande quantité ; il convient de l’émietter si possible ou en mettre avec parcimonie.
- Les coquilles de noix, cacahuètes, noyaux se décomposent très lentement.
- Les grosses branches non broyés peuvent mettre longtemps à se décomposer.
- Les trognons de chou doivent être broyés

Les déchets à ne pas composter :

Déchets de jardin :
- Les fruits et légumes traités, car les pesticides contenus sur leur enveloppe nuit à la prolifération d’insectes et de bactéries nécessaires à la décomposition du compost. Il convient ainsi d’éviter les agrumes du commerce qui sont dans la plupart des cas traités.
- La viande et le poisson ont besoin d’une température élevée, que l’on ne rencontre pas dans un compost individuel, pour se décomposer. Par ailleurs, ces aliments risquent d’attirer des animaux.
- Les coquilles de fruits de mer se décomposent difficilement.
- Les produits laitiers attirent les animaux et parasites, mais peuvent également étouffer le compost.
- La graisse, les huiles, la mayonnaise ne peuvent pas se décomposer facilement à des températures basses.
- Les arêtes de poisson et les os.

Déchets de jardin :
- Les mauvaises herbes montées en graines et les tontes contenant des plantes grainées, car ces graines résisteront au compostage et se retrouveront dans votre jardin l’année suivante. Vous pouvez faire tremper ces mauvaises herbes : les graines seront alors humidifiées et germeront dans le compost avant de pourrir.
- Les graines de certaines plantes qui peuvent germer (tomates, potirons…).
- Les feuilles de rhubarbe sont un puissant insecticide qui risque de nuire à votre compost.
- Les plantes récemment traités chimiquement.
- Les plantes malades dont les parasites ne seront pas détruits par un compost individuel.

Déchets de maison :
- Les excréments des animaux dont les parasites ne seront pas détruits par un compost domestique.
- Les déchets de toilettes sèches ne sont pas conseillés pour le compost domestique dont la température ne monte pas suffisamment.
- Le papier glacé et les papiers imprimés en couleur ne sont pas à composter. En effet, ces encres comportent des métaux lourds toxiques.
- Les plastiques, le verre, les métaux.
- Les tissus synthétiques.
- Le bois de menuiserie qui est généralement traité, y compris la sciure de bois de menuiserie
- Les couches-culottes.
- Les sacs d’aspirateur dont les poussières sont souvent synthétiques ou contiennent des métaux lourds.
- Les cendres de briquette de barbecue contiennent des produits synthétiques et des traces de métaux lourds cancérigènes.

Cliquez ici pour acheter un composteur à tambour

D’autres articles :
- Achetez ou composez votre compost
- Le lombricompostage
- Le composteur : adieu au gaspillage
- Faites pipi, mais pas caca dans votre compost
- Le guide du compostage réussi
- Les bons ingrédients de votre compost
- Un compost prêt à l’emploi
- De l’air, de l’eau, du carbone, de l’azote, du compost…
- Première leçon de compostage : comment débuter un compost
- Compost, composteur et matériel nécessaire au compostage
- Composteur : ensemble sauvons la planète
- Le composteur
- Nous sommes tous des Composteurs
- Mon histoire d’amour avec mon compost

Pour en savoir plus : Le précédent article du dossier sur le compostage

<< article précédent article suivant >>



Commentez cet article


Forum Venez échanger sur le forum
Cet article vous a plu ? Vous pensez qu'il peut intéresser les lecteurs de votre site ou de votre blog ?
Faites un lien vers cet article pour enrichir votre contenu.



4 Messages de forum

  • déchets de toilettes sèches 29 novembre 2007 21:05

    Les déchets des toilettes sèches peuvent tout à fait être compostés !
    Il faudra simplement veiller à bien équilibrer le compost avec des déchets de cuisine et de jardin et attendre au moins 2 ans avant son utilisation.

    Voir en ligne : http://www.eco-bio.info/ouaterre.html

    Répondre à ce message

  • Les bons ingrédients de votre compost 16 décembre 2007 08:30, par Paul

    Je demande régulièrement au petit café du coin de récupérer son marc de café, en fin de journée je peux récupérer un sac poubelle entier de marc que j’ajoute ensuite en petite quantité dans mon compost.

    Voir en ligne : Jardin-Eco

    Répondre à ce message

  • Les bons ingrédients de votre compost 19 décembre 2007 18:15, par anne

    bonjour, j’étais à la recherche d’info sur ce qui arrivait à Kokopelli..j’ai visité 1 peu votre site "comment se rendre compte que le compost est "mûr" ?j’ai 1 silo, qui peut s’ouvrir partiellement par le bas, mais à travers les trous il me semble q c’est bien sec ??mercipour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Les bons ingrédients de votre compost 19 décembre 2007 20:59, par Econo-Ecolo

      Le compost mur doit sentir la terre de sous-bois, et être friable.
      Pour cela , si votre composteur s’ouvre par le bas, il convient de prendre une poignée de terre pas le bas.
      Mais cela ne veut pas dire que tout le composteur est mur.

      Répondre à ce message


Proposez un article

Restez informé(e) gratuitement :
 
Actualités écologiques et économiques
Actualités écologiques et économiques Actualités écologiques et économiques

Coaching vert
Recevez un email régulier de conseils écolo
 







Accueil | Sites à visiter | Espace rédacteur | Mentions légales | Qui sommes nous | Boutique | Contact
Copyright 2006-2011 Econo-Ecolo - tous droits réservés