6 astuces pour éviter le suremballage alimentaire

0 344

Le plastique, c’est le grand fléau de notre siècle. On en trouve partout, et particulièrement dans les emballages alimentaires. Au stade où nous en sommes arrivés, on peut même parler de suremballage alimentaire. Heureusement, il est possible de l’éviter. A nous d’avoir la conscience de donner notre argent à des entreprises qui prennent en compte la protection de l’environnement et des ressources de la planète. A nous aussi de mettre en place les habitudes nécessaires pour réduire notre consommation de plastique. Pour vous y aider, voici 6 astuces qui vous permettront d’éviter le suremballage alimentaire.

S’organiser pour faire des courses sans emballage

vrac-alimentaireAcheter en vrac le plus possible

Éviter les emballages plastiques pour se tourner vers des emballages en carton représente un mieux mais pas un idéal. D’autant que les produits de base comme le riz ou la semoule, lorsqu’ils sont présentés dans un emballage principal en carton – qui pourra être recyclé – sont tout de même conservés dans un sachet plastique. On est donc encore dans le suremballage alimentaire. Pour l’éviter, la première action à prendre est d’acheter en vrac le plus possible d’aliments. Les pâtes, le riz, la semoule, les céréales, les légumineuses, les oléagineux. Vous trouverez tous ces produits au rayon vrac de votre magasin bio et même, de plus en plus souvent, de votre supermarché. Vous pouvez acheter ou coudre vous même des sacs en coton pour transporter vos aliments secs avant de les stocker dans des bocaux en verre chez vous. Pour la viande et le fromage, amenez vos propres contenants chez votre commerçant local. Idem à la boulangerie. Pour les boissons, privilégiez les bouteilles en verre.

Utiliser des sacs réutilisables pour ses fruits et légumes

Pour les fruits et légumes, il faudra également se tourner vers le vrac. Pas de salade en sachet ni de barquettes de fruits et légumes. Vous pouvez même vous passer des sacs en papier ou en plastique proposés en magasin pour les transporter. Comme pour vos aliments secs du rayon vrac, amenez vos propres sacs en coton, réutilisables et qui passent en machine.

Cuisiner soi-même pour éviter les emballages

Faire ses biscuits et sucreries soi-même

Dans la plupart des magasins bio, vous trouverez également au rayon vrac des biscuits et autres gourmandises sucrées. Malheureusement, cela revient beaucoup plus cher que de les acheter en paquets. Mais ce n’est pas une raison pour continuer à acheter ces paquets de biscuits en carton où chaque portion est emballée dans du plastique. Quel gaspillage de ressources ! Alors que vous pouvez passer un super moment en cuisine à confectionner vous-même vos biscuits et gâteaux. En plus, la pâte à biscuits se congèle facilement si vous voulez en faire en grandes quantités puis n’avoir plus qu’à la décongeler et à la passer au four quand vous ou vos enfants avez envie de grignoter.

Dire adieu aux plats préparés

Pour éviter le suremballage alimentaire, il faudra aussi se passer des plats préparés, qu’ils soient vendus en barquettes ou en surgelés. On opte pour le fait maison, à partir d’ingrédients frais achetés en vrac. Le manque de temps n’est pas une excuse puisque vous pouvez très bien préparer de grandes quantités pour toute une semaine. C’est simplement une question de volonté ! Et si vous manquez de motivation, pensez à votre santé. Les plats préparés sont trop sucrés, trop salés et bourrés d’additifs pour la plupart nocifs. Scannez ce type de produit avec une application mobile comme Yuka et vous verrez l’étendue des dégâts.

Acheter de manière éco-responsable

Choisir quelques marques de confiance

Pour tous les produits que vous ne parvenez pas à trouver en vrac, vous serez bien entendu contraint de les acheter emballés. Ne vous blâmez pas ! Le zéro déchet fait son chemin dans la société européenne et des alternatives viendront certainement à vous bientôt. En attendant, recherchez dans votre magasin des marques de confiance qui font leur possible pour limiter les emballages et les choisir recyclables.

Trouver l’organisation qui vous convient

Éviter le suremballage alimentaire, c’est aussi une question d’organisation. Si vous arrivez chez vous le soir et trouvez un frigo et des placards vides, vous serez tenté de descendre au supermarché acheter un plat préparé ou de vous faire livrer. Tout cela suppose beaucoup d’emballages ! Et ce n’est pas la nourriture la plus saine que vous pouvez consommer.

Alors trouvez l’organisation qui vous convient. Faites votre liste de courses à l’avance, voire votre planning des repas pour la semaine, cuisinez en grandes quantités pour n’avoir à le faire qu’une à deux fois par semaine. Faites en sorte de ne pas avoir à vous tourner régulièrement vers le tout-prêt et le sur-emballé. C’est certes un peu contraignant, mais vous en tirerez une fierté personnelle et vous aurez toujours la certitude de faire le bien par vos comportements.

You might also like

Leave A Reply

Your email address will not be published.