Fabrication et comparatif de tablettes écologiques pour lave-vaisselle

0 1 411
Evaluez ce post

Les tablettes écologiques pour lave-vaisselle sont aussi efficaces que les tablettes contenant des dérivés pétrochimiques. Vous pouvez aussi fabriquer vos tablettes de lave vaisselle maison. Explications.

Comment fabriquer ses tablettes de lave vaisselle ?

Pour l’heure, vous avez certainement l’habitude d’utiliser des tablettes pour lave vaisselle industrielles. Mais elles posent plusieurs problèmes : elles sont chères, suremballées et remplies d’ingrédients toxiques pour votre santé comme pour l’environnement. Heureusement, il est possible de s’en passer.

Tout simplement en fabricant ses tablettes de lave vaisselle soi-même, à partir d’ingrédients biodégradables, écologiques et économiques. En fait, il ne vous en faudra que quatre !

Les ingrédients pour fabriquer vos tablettes de lave vaisselle maison

Pour réaliser une dizaine de tablettes de lave vaisselle, il vous faudra :

  • 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude ;
  • 3 cuillères à soupe de cristaux de soude ;
  • 1 cuillère à soupe d’acide citrique ;
  • 1 cuillère à soupe de gros sel.

Le bicarbonate de soude va jouer plusieurs rôles : il nettoie, dégraisse, récure, désodorise et évite la prolifération de bactéries. Les cristaux de soude vont aussi dégraisser la vaisselle. Ils sont toutefois irritants et doivent donc être manipulés avec précaution. Le gros sel détache et désodorise tandis que l’acide citrique détartre.

Côté ustensiles, vous aurez besoin d’un bol, d’une fourchette, d’un vaporisateur rempli d’eau, d’un bac à glaçons et d’un bocal hermétique pour conserver vos tablettes.

Fabrication de vos tablettes de lave vaisselle maison

Pour fabriquer vos tablettes de lave vaisselle maison, commencez par verser dans un bol le bicarbonate de soude, les cristaux de soude, l’acide citrique et le gros sel. Mélangez bien pour éliminer les grumeaux.

Puis pulvérisez le mélange avec de l’eau, petit à petit. Vous pouvez arrêter dès que vous obtenez une texture poudreuse légèrement humide. Pour vérifier, écrasez le mélange avec une fourchette. S’il se compacte facilement, c’est que vous avez la bonne texture.

Enfin, versez une cuillère à soupe de mélange dans chaque compartiment de votre bac à glaçons et tassez.

Au bout de quelques heures, vos tablettes seront solides et sèches. Vous pourrez alors les démouler et les conserver dans un bocal hermétique, en verre de préférence.

Avant d’utiliser vos tablettes dans votre lave vaisselle, versez une cuillère à café d’acide citrique dans le bac à produit. Cela éliminera les résidus de saleté dans les tuyaux et la machine mais aussi le film calcaire sur la vaisselle. Vous pouvez également remplacer le liquide de rinçage par du vinaigre blanc pour éviter les traces.

Comparatif de 4 grandes marques écologique de tablettes pour lave-vaisselle

A défaut de faire vos tablettes vous même, vous pouvez opter pour des marques écologiques. Voici un comparatif de 4 marques de tablettes de lave vaisselle.

Étamine du Lys

tablette-ecologique-lave-vaisselleSans phosphates, sans EDTA Biodégradabilité rapide et complète Non testé sur animaux. Base végétale, oxygène actif, enzymes. Sans dérivé pétrochimique.

Prix : 0,26 euros par lavage

Avis sur Web Ecologie : 4/5 « Les tablettes lave vaisselle Etamine du lys sont aussi efficaces que les produits de grandes marques (Sun, Calgonit…), et son prix, bien que plus élevé que les tablettes « ordinaires », reste toutefois très raisonnable. »

Ecover

Le plus : boîte composée de 95% de papier recyclé et protection en polyéthylène 100% recyclable.

Composants d’origine végétale Ne contient pas de dérivés du pétrole. Ne laisse pas de produits chimiques indésirables sur la vaisselle. Convient aux végétaliens. Biodégradabilité maximale. Impact minimal sur la vie aquatique. Produit non testé sur les animaux. La boîte est composée de 95% de papier recyclé. La feuille en polyéthylène protégeant les tablettes de l’humidité est à 100% recyclable.

Prix : à 0,22 euros par lavage

Avis sur Ciao : 5/5 « Tout d’abord me servant de ces tablettes uniquement pour mon lave vaisselle et donc pour une vaisselle particulièrement sale j’en fait un usage limité favorisant la vaisselle à la main étant souvent seul chez moi. Ensuite je prends toujours le soin de rincer cette même vaisselle avant de la mettre au lave vaisselle non pas par ce que je crains l’efficacité de ces tablettes mais parce que cela me permets d’utiliser des programmes plus courts ce qui permet de réduire ma consommation d’énergie et d’eau. Il est très facile de défaire le papier sulfurisé qui enveloppe les tablettes et elles sont tout à fait adaptables à votre réserve de produit vaisselle ! Pour ce qui est du résultat tant qu’en programme court ou éco est très exactement le même qu’avec un produit concurrent d’une marque non écolo ! C’est à dire que le nettoyage et le dégraissage sont très efficaces mais qu’en plus, c’est un plus immense, aucun agent nettoyant ne peut être nocif pour vous en cas de résidus dans une casserole mais qu’en plus les rejets dans les eaux courantes sont non dangereux pour l’environnement grâce à des composants d’origine végétale mais aussi et respecte les normes de biodégradabilités très dures imposées par les normes OCDE 301F et OCDE 201&202. […] Il est clair et net c’est à dire une vaisselle parfaitement bien lavée ce qui signifie à la fois que ce produit est efficace mais qu’en plus on est loin des premiers produits écolos dont on doutait des capacités et de l’efficacité. »

Rainett

Le plus : Trophée de la Maison 2006 + mini-tablettes qui permet d’adapter la consommation de produit en fonction de la saleté + présent dans de nombreux supermarchés.

Proposées en mini-tablettes qui ne font qu’un tiers du volume d’une dose classique, qui permet d’adapter le nombre de tablettes au degré de saleté de la vaisselle. De une à trois doses : selon l’usage. Pour une vaisselle peu sale, type « petit déjeuner », une mini-tablette suffit. Pour une machine bien pleine après déjeuner et dîner en famille, utilisez deux mini-tablettes. Ajoutez exceptionnellement une 3ème mini-tablette lorsque la vaisselle est extrêmement sale. Pas de phosphates. Absence de certaines substances pouvant polluer l’eau comme le chlore. Agents nettoyants naturels, oxygène actif et enzymes spécifiques. Rainett a obtenu le « Trophée de la Maison 2006 ».

Prix : 0,24 euros par lavage

Douce Nature

Le plus : à base d’huile essentielle de citron issue de l’Agriculture Biologique.

Formule hypoallergénique : minimise les risques d’allergie. Composants actifs 100 % d’origine végétale et minérale. 100 % biodégradable. Principes actifs et emballage recyclable, respectueux de l’environnement. Emballage recyclable pouvant être brûlé (ne dégage pas de chlore). Sans PEG, EDTA, PBO et colorants de synthèse. Parfumé aux huiles essentielles bio 100 % pures et naturelles. Non testé sur les animaux.

Prix : 0,18 euros par lavage

Arbre vert

Le plus : présent dans de nombreux supermarchés.

Prix 0,13 euros par lavage

Conclusion

On ne va pas se mentir, le lave vaisselle, c’est bien pratique. Mais ce n’est pas forcément écologique ! L’appareil peut certes être basse consommation mais il faut aussi réfléchir aux produits que l’on utilise pour laver la vaisselle. Tablettes et gels du commerce sont fabriqués à partir d’ingrédients issus de l’industrie pétrochimique et certains contiennent des perturbateurs endocriniens. Remplacez ces tablettes par des tablettes écologiques ou mieux faites vous-même vos tablettes de lave vaisselle à partir d’ingrédients simples et sains.

You might also like

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.