Comment conserver et stocker ses cosmétiques maison

0 16

Si beaucoup de personnes hésitent encore à fabriquer leurs cosmétiques maison, c’est souvent car elles ont peur qu’ils se conservent mal. Il est vrai que la durée de conservation est moindre par rapport à un cosmétique conventionnel. Logique, puisque seuls des conservateurs naturels, ou pas de conservateurs du tout, sont utilisés en cosmétique maison. De plus, en respectant les règles d’hygiène et de stockage, il est tout à fait possible d’optimiser la durée de conservation de ses cosmétiques maison.

hygiene-mains

Un cosmétique maison peut-il être contaminé ?

Si toutes les règles ne sont pas respectées, il est possible qu’un cosmétique maison subisse une contamination bactérienne. Elle peut venir des matières premières, selon leur origine, leur mode de fabrication ou si leur conditionnement n’est pas idéal. Mais le danger provient surtout de l’hygiène de la personne fabricant le produit, du matériel utilisé et du conditionnement du produit. Les cartes sont donc entre vos mains pour éviter cela !

Les règles à respecter lors de la fabrication

Faire en sorte que ses cosmétiques maison se conservent bien commence donc dès leur confection !

Pour cela, il faut travailler dans de bonnes conditions d’hygiène : se laver les mains, désinfecter le plan de travail, son matériel et le contenant (même le couvercle !).
Si vous avez un cuiseur vapeur, vous pouvez stériliser votre matériel et vos contenants en seulement 10 minutes. Cela marche également dans une simple casserole ! Mais attention, il faut nettoyer avant de stériliser !

Avant de vous lancer dans la préparation, faites aussi attention à la date de péremption de vos matières premières, qui vous servent généralement pour plusieurs recettes. Le plus simple est de noter directement sur l’emballage la date à laquelle vous avez entamé le produit.

Vous pouvez ensuite passer à la fabrication, une fois que votre matériel est propre. N’hésitez pas à le nettoyer si vous devez utiliser la même spatule ou la même cuillère pour des ingrédients différents.

Si vous devez utiliser de l’eau pour votre recette, évitez le plus possible l’eau du robinet. Privilégiez un hydrolat, de l’eau minérale ou encore de l’eau de source (pour l’apport en minéraux !). Si toutefois vous ne pouvez utiliser que de l’eau du robinet, filtrez-la et faites-la bouillir pour éliminer les impuretés dues au traitement et le calcaire.

Si vous utilisez des conservateurs ou des antioxydants, respectez bien les dosages de la recette ! Par exemple, pour une phase huileuse, un antioxydant tel que la vitamine E ne devra pas dépasser les 0,2%. Pour une phase aqueuse, un conservateur se situera entre 0,6 et 1%. Pour un contour des yeux, ce sera seulement 0,2%, au risque que votre cosmétique maison devienne irritant.

Comment bien conserver ses cosmétiques maison ?

Une fois que vous aurez terminé la fabrication de vos cosmétiques maison, il faut tout de suite penser à leur conservation. Ils devront être stockés au sec, au frais (en dessous de 20°C est l’idéal) et à l’abri de la lumière. Le placard de votre salle de bain est généralement l’option la plus pratique, si cette pièce n’a pas de problème d’humidité. Vos matières premières entamées telles que les hydrolats, beurres et huiles ainsi que les cosmétiques qui en contiennent peuvent être conservés au réfrigérateur. Vous pouvez aussi les y placer seulement quand la température dépasse 20° dans votre salle de bain par exemple.

N’oubliez pas de noter la durée de conservation de votre cosmétique maison et d’inscrire sur le flacon la date d’ouverture. Soyez toujours attentif à l’odeur, à la texture et à la couleur. Cela vous permettra de savoir si un produit a tourné ou s’il a été contaminé.

Pour rappel, un produit aqueux (gel, shampoing, lotion) se conserve environ un mois, de préférence au réfrigérateur. Une émulsion (crème, lait) se conserve jusqu’à trois mois, de préférence au réfrigérateur également. Un produit huileux (baume, huile de massage) se conserve entre trois et six mois à température ambiante. Un hydrolat, une huile végétale ou un beurre végétal entamé se conserve un mois au réfrigérateur (achetez donc de petites quantités). Un cosmétique poudreux (fard à paupières, poudre libre) se conserve un mois.

Lorsque vous utilisez vos cosmétiques maison, faites attention à bien refermer le couvercle ou le capuchon. Il faut limiter le contact avec l’air pour optimiser la durée de conservation. Privilégiez donc les contenants hermétiques, opaques, en verre plutôt qu’en plastique. Si vous le pouvez, et particulièrement pour les cosmétiques qui s’oxydent facilement (lotions, sérums, huiles), optez pour des contenants « airless » qui fonctionnent pas pression pour empêcher le contact avec l’air.

Finalement, il suffit de respecter quelques règles d’hygiène, de bon sens et de stockage pour qu’un cosmétique maison se conserve facilement et de manière optimale. Ne croyez plus à la légende des cosmétiques maison qui ne tiennent pas deux semaines. Cela n’arrive que si les règles d’hygiène et de conservation élémentaires ne sont pas respectées !

Certes, la durée de conservation est globalement plus courte pour des cosmétiques maison que conventionnels. Mais il faut bien vous rappeler que vous faites cela pour votre santé et pour l’environnement : exit les perturbateurs endocriniens et les dérivés de l’industrie pétrochimique. En plus, vous pouvez facilement modifier vos recettes en fonction de vos besoins et de votre humeur. Vos cosmétiques maison seront toujours adaptés à vous ! Et vous ferez de sacrés économies.

You might also like

Leave A Reply

Your email address will not be published.