Des premiers biscuits crus bio

3

biscuits-crus-bio« Humidifiez votre blé afin que l’ange de l’eau fasse sortir le germe de vie puis écrasez votre grain et confectionnez de fines galettes comme l’on fait vos pères. Laissez-les ensuite du matin jusqu’au soir exposées aux rayons du soleil afin que l’ange du soleil puisse y descendre »

Évangiles Esséniens, 200/100 an av JC

La tradition enfin apprivoisée

Des biscuits crus … c’est a priori une contradiction. Comment faire des biscuits sans cuisson ? Et de surcroit sans oeuf ni graisse ? C’est pourtant très simple :

La cuisson habituelle est une déshydratation brutale et accélérée, provoquée par une grande source de chaleur. Mais on peut également déshydrater, lentement, en douceur avec une faible chaleur. Pour la texture : les liants habituels, oeufs et graisse, sont remplacés par des graines mucilages : lin et psyllium. Résultat des biscuits composés uniquement de produits naturels n’ayant subi, à part le broyage, aucune transformation humaine.

Comme la plupart des innovations pérennes, les Biscru, s’inspirent d’une grande tradition. Connu depuis les esséniens (200/100 av JC), le « pain déshydraté » a été largement décliné, en particulier en Amérique du nord dans les cuisines de l’alimentation vivante (Raw food, Life food). On peut varier les céréales, ajouter des aromates ou d’autres ingrédients pour en améliorer encore les vertus, la saveur et la texture. L’essentiel est de respecter 2 principes : faire tremper ou germer les grains pour amplifier leur densité nutritionnelle, déshydrater en dessous du seuil fatidique des 42C° pour préserver les enzymes et les micro-nutriments.

Les Esséniens avaient beaucoup de patience et de soleil. Aujourd’hui avec un broyeur, un déshydrateur et de l’expérience on peut confectionner soi même des biscuits crus. Sinon, il y a maintenant les Biscru. Des petites tuiles déshydratées : un aliment sain, facile à comprendre et pratique à consommer.

Un judicieux mélange 100% végétal élaboré pour allier vertus nutritionnelles et plaisir gustatif.

Equilibré en nutriments

La base : sarrasin, lin, tournesol et psyllium. Ce mélange de 4 grains apporte à l’organisme : glucides lents, protéines végétales et les précieux oméga 3, 6 et 9 dans des proportions respectant nos besoins physiologiques.

Concentré en micro-nutriments

Ces 4 grains sont tous particulièrement concentrés en : vitamines du groupe B (B9, B6, B5, B3) et en minéraux : Magnésium, phosphore potassium et calcium (mais également sodium, zinc, cuivre et Sélénium). Mais chacun de ces grains a également été choisi pour ces spécificités.

Enrichi en fruits et légumes

Nous ajoutons ensuite à cette base une sélection de fruits et légumes frais ou séchés mais, toujours cueillis à maturité. Ils apportent une note gustative supplémentaire et leurs micro-nutriments spécifiques viennent compléter ceux des grains.

Les grains

Le Sarrasin, connu également sous le nom de « blé noir », il est composé à 80% de glucide lent. Mais c’est aussi l’une des meilleures sources de protéines végétales. Très digeste, il contient les 8 acides aminés essentiels, avec un taux d’absorption des protéines de 74 %. Cela en fait à l’instar du quinoa une excellente alternative aux protéines animales.

Le lin est le végétal le plus concentré en acide alpha-linolénique, les précieux oméga 3. Mais c’est également une excellente source de fibres et de phyto-estrogènes.

Le tournesol lui c’est d’oméga 6 et 9 dont il regorge (respectivement acides gras poly et mono-insaturés) mais aussi de vitamine E, un précieux anti-oxydant.

Le psyllium est surtout réputé pour les vertus de ses fibres mucilages. En se gorgeant d’eau elles favorisent le transit intestinal et contribuent à assainir l’intestin.

La germination amplifie la densité nutritionnelle, la déshydratation la préserve.

+ de goût

Car la cuisson modifie et altère le goût original des aliments. Manger cru, c’est aussi découvrir les vraies saveurs des aliments. Et pour que l’expérience soit totale le goût naturel des Biscru provient uniquement de végétaux frais ou séchés, cueillis à maturité (aucun arôme ajouté).

+ d’enzymes

La germination des grains provoque la libération d‘enzymes. La déshydratation permet de préserver ces précieux catalyseurs qui sont détruits.

À partir de 40 C°. L’un des rôles des enzymes est de faciliter la digestion des aliments et permettre une meilleure assimilation des nutriments. Quand les aliments ne contiennent plus leurs propres enzymes, l’organisme doit en produire, au prix d’une dépense énergétique importante et pour une efficacité moindre.

+ de micronutriments

Trempage et germination des grains démultiplient considérablement leur concentration en vitamines et en minéraux. Si les minéraux peuvent supporter des températures proches de 110 C°, les vitamines sont elles plus fragiles. Dès 60C° la vitamine C commence à disparaître et peu de vitamines passent le seuil des 100 C°. Ces micronutriments ne sont en revanche quasiment pas affectés par une déshydratation à 40 C°.

+ Digeste

Au-delà de la présence des enzymes, d’autres raisons rendent les Biscru particulièrement digestes. La germination initie le catabolisme des glucides, les poly-saccharides commencent leur transformation en sucre simple. D’autre part les Biscru sont exempts de gluten* et contiennent du psylium un grain mucilage réputé pour fluidifier le transit et assainir l’intestin.

(*Gluten : substance protéique à laquelle de plus en plus de personnes sont intolérants voir allergiques)

2 gammes, 6 parfums

Biscru aux légumes :

Tomates & paprika

betterave & Carotte

Olive noire et oignons

Biscru aux fruits :

Pomme & datte

Figue & citron

Banane & myrtilles

 

You might also like

Comments are closed.