Conseils pour maigrir au naturel

171

Afin de bien manger, obtenir une vie saine et garder forme au quotidien, une bonne alimentation est nécessaire. Mais comment maigrir au naturel  en continuant à manger de tout ?maigrir-naturellement

Manger équilibré est la meilleure façon de rester en forme. En évitant certains produits trop gras, trop salés ou trop sucrés, vous permettez à votre corps d’échapper à des désagréments comme le surpoids, le cholestérol ou le diabète. Prendre l’habitude de bien manger garantit une bonne santé et un bon équilibre. Notre corps a besoin de protéines, de glucides, de lipides et de vitamines et de minéraux.

Comment perdre du poids de manière naturelle ?

Vous voudriez perdre du poids ? La première chose à ne pas oublier demeure de surveiller votre nourriture. En effet, c’est ce que nous mangeons qui demeure la plus grande raison de surpoids. Arrivent après l’insuffisance de sport, les boissons alcoolisées et le stress.

Pour maigrir sans danger, nos ancêtres proches ne pratiquaient ni les opérations chirurgicales, ni consommaient de cachet miraculeuse, elles appliquaient des remèdes élémentaires et accessibles… tout est une question de volonté… que beaucoup ont tendance à perdre maintenant car tout est beaucoup trop simple : se faire opérer coûte bien sûr cher, mais au moins, plus besoin de faire de sport ou encore de changer son alimentation… Oui mais cette perte sera-t-elle « pour toujours » ? Est-elle bonne pour le corps ?

Dans les trucs de mamie les plus connus en vue de perdre du poids, il y a la façon de vivre (un peu d’exercices quotidiens ainsi que une alimentation bonne pour la santé, sans graisses saturées, sans sucre, moins salée), mais aussi de nombreuses méthodes vraiment bêtes.

Pratiquer une cure de vinaigre de cidre, de jus de canneberge ou de jus de pomme peut procurer des résultats positifs dans la volonté de mincir.

Point trop n’en faut, une ou deux cuillerée à café nature à renouveler trois ou quatre fois chaque jour précédent votre repas, cette solution semble marcher. A vous de choisir le vinaigre de cidre, le jus de canneberge ou le jus de pomme, décidez-vous pour celui qui ne vous écœure pas.

Quoiqu’il arrive, la seule manière d’être sûr que ce traitement est un mythe ou est une certitude, c’est d’essayer vous-même, vous n’engagez pas grand chose à une cure aussi inoffensive et qui vous donne en plus des nutriments intéressants à votre corps.

Néanmoins, il ne semble que trop peu sûr de faire le pas, et on ne sait jamais comment démarrer. Ci-dessous des idées en vue de débuter en douceur.

Faire de la cuisine bio

La cuisine bio propose des composants naturels qui ont des répercussions favorables sur notre corps. Manger de meilleures graisses et du bon sucre reste un pas en avant dans le but de mincir, parce qu’on n’en mange moins (il reste plus prononcé).

Le régime anti-cholestérol

Le régime zéro cholestérol pousse à maigrir. En effet, il suffit essentiellement de limiter les apports de graisses animales : yaourts, beurre… On peut facilement les diminuer, les substituer avec des graisses insaturées, et se servir un peu plus du lait végétal etc..

Manger des produits frais

Ce n’est pas nouveau, mais quand on veut mincir, il faudra doubler votre apport de fruits et de légumes. Le plus souvent, ils sont contraints de substituer la malbouffe : au revoir plats surgelés ! Les fruits et de légumes comportent de l’eau et restent bourrés de vitamines : ils vous seront utiles pour garder du tonus.

Consommer des graines entières

Consommer des graines entières vous oblige à en manger moins car elles sustentent davantage. Pour perdre du poids naturellement,  il est nécessaire de pouvoir supprimer les grains raffinés.

Moins manger et maigrir naturellement

L’essentiel pour maigrir reste bien entendu de réduire sa nourriture. Il demeure habituel de partir de table en ayant mangé plus que la normale : De quelle façon cela peut-il nous aider à maigrir ? Faites l’essai de ne pas vous resservir, d’esquiver de grignoter et de servir des assiettes moins grosses : c’est un problème d’habitude.

Se nourrir moins et s’alimenter mieux aide à mincir, et permet aussi un mode de vie anti-cancer.

Ne pas grignoter dans la journée

Il faut absolument éviter tout grignotage en dehors des 3 repas principaux. Si une petite fringale arrive dans le courant de la journée, pensez aux fruits qui sont pleins de vitamines, peu calorique, et qui sont une excellente coupe faim.

Buvez beaucoup d’eau

L’eau permet d’éliminer les toxines et purifie votre corps. Plate ou gazeuse, l’eau apporte son lot de biens-faits naturels. Évitez les boissons sucrées : le glucide en trop grande quantité se transforme en graisse. De plus les boissons sucrées, bien que meilleures en goût, ne désaltère pas. Réduisez au maximum votre consommation d’alcool. Riche en calories, l’alcool se stock directement dans vos réserves graisseuses qui peuvent être dures à éliminer. Sans compter les effets notoires de l’alcool pouvant mettre votre vie et ceux des autres en danger.

Pratiquer une activité physique

Pratiquer un sport d’intensité modérée sur une longue durée (au moins 45 minutes) est ce qu’il y a de plus efficace pour éliminer les bourrelets et la culotte de cheval ! En effet, lors d’un effort, après avoir brûlé l’énergie immédiatement disponible (le sucre), l’organisme mobilise ses réserves de graisses. Bonne nouvelle : plus l’activité est lente et prolongée, plus on s’attaque aux adipocytes. Ainsi, en marchant, on consomme environ 45% de graisse ; en trottinant, 35% de graisse ; en courant, 25% de graisse… Pas la peine de s’épuiser !

Pour fondre, il faut avant tout favoriser les activités d’endurance telle la marche à pied, le vélo, le roller, la natation… Longtemps, mais sans jamais forcer.

Consommer des légumes et des fruits

L’aliment minceur indispensable. Ce sont d’excellents coupe-faim et la meilleure source de sels minéraux et de vitamines. De plus, ils contiennent beaucoup de fibres nécessaires à un bon transit intestinal.

Ils sont très riches également en oligo-élément et en eau, ils peuvent être consommés cru ou cuit.

Les fruits et les légumes contiennent des molécules possédant des propriétés intéressantes dans le cas d’un régime mincissant :

  • L’osmotine stimule le stockage du glucose dans les muscles, et l’oxydation des graisses par les muscles et le foie. Cette molécule permet ainsi de diminuer les réserves de graisse stockées.
  • Le kaempferol permet d’augmenter la consommation d’oxygène des cellules et leur consommation d’énergie. Cette molécule permet ainsi de brûler des calories.
  • Le resveratrol, présent en grandes quantités dans le raisin, augmente le métabolisme de base de l’organisme. Il permet ainsi d’augmenter la consommation calorique au repos.
  • Les polyphénols, connus pour leurs vertus anti-oxydantes, ont la propriété de limiter l’absorption des graisses au niveau intestinal.

De nombreux fruits, légumes et plantes permettent de calmer la faim et remplir l’estomac.

La pomme : le coupe-faim

La pectine contenue dans la pomme se gélifie dans le tube digestif et permet de remplir l’estomac. Ce phénomène permet de diminuer la sensation de faim.

Une assiette équilibrée

  • Les protéines

Les protéines s’associent avec les légumes mais pas avec les féculents : les viandes, poisson, œuf, sont des excellentes sources de protéines.

Ils sont indispensables à l’organisme. Toutefois, les choisir bien dégraissés. Les protéines utilisent beaucoup d’énergie pour être digérées, absorbées, et utilisées par l’organisme et rassasient plus que les autres catégories d’aliments. Quels aliments ? Volaille, viande maigre, oeuf, poisson…

  • Les féculents

Vous avez besoin de féculents. Composés essentiellement d’amidon, ce sont des sucres lents au long terme au tonus physique. Choisissez des céréales complètes (riz complet, pâte à farine complète, céréales…) : ils seront lentement assimilés par l’organisme et non stockés sous forme de graisses. N’hésitez pas à les accompagner de sauce tomate, d’épice…. pour les assaisonner. Les féculents évitent les fringales et les coups de pompe fréquents lors d’un régime. Quels aliments ? Pain, biscottes, semoule, pommes de terre, mais, légumes secs, riz.

  • Les produits laitiers

Riche en calcium, en vitamines ou en protéines, le lait est un aliment aux nombreuses vertus. C’est le compagnon indispensable d’une alimentation équilibrée. Lait, yaourts, fromages… Les produits dérivés du lait ont des qualités souvent similaires et conviendront à tous les goûts ! A manger ou à boire à chaque repas !

Comment perdre sa cellulite ?

Le plus souvent nichée sur les fesses et cuisses, mais aussi, parfois, sur les bras ou le ventre, la cellulite est la bête noire des femmes. La cellulite concerne 90 % des femmes. On peut être mince et avoir de la cellulite, comme on peut avoir un surpoids sans cellulite.

Caractérisée par un aspect peau d’orange visible à l’œil nu, la cellulite n’est pas une maladie, mais une disgrâce esthétique. Liée aux hormones, elle concerne surtout les femmes.

Il s’agit d’une couche superficielle de gras localisée sous la peau. A une prise de volume des cellules graisseuses (adipocytes) s’ajoutent une rétention d’eau (mauvaise circulation sanguine et lymphatique), et une fibrose (modification des fibres collagènes). La cellulite est le résultat de la combinaison de plusieurs facteurs :

  • génétique.
  • hormonal. C’est l’équilibre entre œstrogènes et progestérone qui décide de la répartition des graisses dans le corps : chaque épisode de la vie hormonale (puberté, grossesse, prise de contraceptif…) entraîne des variations.
  • circulatoire. Plus la circulation sanguine et lymphatique ne s’effectue mal, plus le risque de voir apparaître les capitons est important.
  • alimentaire. La quantité d’aliments ingérés, mais aussi leur qualité, influence le stockage de gras dans le corps.
  • musculaire. La tonicité des muscles a pour action de réguler la masse grasse.

Comment diminuer la cellulite ?

  • Mangez le plus souvent possible des fruits et légumes, notamment artichaut, oignon, ananas, papaye, pomme, prune et raisin. Mangez de tout en quantité raisonnable.
  • Faîtes du sport, notamment la natation ou les sports d’endurance, qui encouragent la circulation des membres inférieurs, tonifient les muscles et puisent dans les réserves de graisse.
  • Prenez l’escalier plutôt que l’ascenseur.
  • Massez-vous. Le massage draine et brise les cellules adipeuses.
  • Massez-vous les jambes du bas vers le haut afin de stimuler le retour veineux. Massez-vous les fessiers et les hanches en palpé-roulé, pincez la peau entre le pouce et l’index et faîtes la rouler sous vos doigts en remontant. Massez-vous le ventre par mouvements circulaires, dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Ne restez pas trop longtemps assise.
  • Buvez eau et tisanes à volonté !
  • Testez la phytothérapie, certaines plantes luttent efficacement contre la cellulite.

Conseils pour garder un ventre plat

En améliorant l’assimilation des gaz, on évite les sensations de ballonnements et permettent d’assurer un ventre plat.

  • Le charbon végétal

Le végétal qui absorbe les gaz. Le charbon végétal actif est obtenu par carbonisation des coques de noix de coco ou de bois de peuplier. Le charbon végétal progresse dans le tube digestif où il est parfaitement toléré. Il a la capacité d’absorber, c’est-à-dire de fixer sur sa surface, diverses substances telles les bactéries, les toxines et les gaz. Il va être bénéfique pour traiter les troubles fonctionnels du système digestif, telles les douleurs abdominales, les troubles du transit et les ballonnements. En formant un pansement intestinal et en absorbant les bactéries, il aide au traitement des diarrhées. Le charbon végétal aide ainsi à améliorer l’esthétique de la silhouette en permettant de retrouver un ventre plat. De même, le charbon supprime la mauvaise haleine due généralement à une trop forte fermentation intestinale.

  • L’argile

Riche en sels minéraux et en silice, elle améliore le bien-être digestif en participant à l’adsorption des toxines et des gaz formés au cours du processus de digestion. On utilise de ce fait l’argile pour toutes les pathologies gastro-intestinales et les infections intestinales.

Quelques conseils de produits pour vous aider à garder le ventre plat

  • L’agar-agar

L’agar-agar est un gélifiant 100 % végétal extrait d’une algue rouge. Cette algue est composée en majorité de fibres qui gonflent et remplissent l’estomac. Ce phénomène permet de réduire l’appétit. Autres atouts de taille de cette petite algue dans le cadre d’un régime . Son apport calorique est proche de zéro et ses fibres réduisent l’assimilation des calories et la formation de graisse. Comme tout aliment, cette algue est à consommer avec modération : à trop forte dose, l’agar-agar devient laxatif.

  • Le fucus

Le fucus est une algue très riche en fibres qui, au contact de l’eau, va gonfler et ainsi combler l’estomac. En outre, cette algue contient de nombreux minéraux et vitamines.

  • La caroube :

La caroube est une graine dont l’enveloppe gonfle au contact de l’eau. Elle permet donc de diminuer la sensation de faim. La caroube contient également du calcium.

Avant d’entreprendre un régime, vérifiez votre indice de masse corporelle afin de vous fixer des objectifs réalistes. N’hésitez pas également à demander conseil à votre médecin.

 

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.