Toilettes sèches, installez un WC qui ne consomme pas d’eau

73

Vous souhaitez réduire votre facture d’eau, agir de manière significative pour l’environnement ou aménager des WC sans faire les travaux nécessaires au raccordement de l’évacuation, c’est possible si vous avez un jardin ! La solution s’appelle la toilette sèche ou toilette à litière biomaîtrisée.

La toilette à litière biomaîtrisée

La toilette à litière biomaîtrisée est un système de toilette sèche, sans eau, donc sans évacuation et sans odeur.

Elle est constituée d’un petit meuble dans lequel est placé un seau.
A côté de ce meuble, un récipient contient la litière composée de cellulose végétale.

toilettes-seches-biomaitrisee

La litière peut être composée de sciure ou de copeaux de bois (1 mètre cube permet une autonomie de 10 semaines pour une famille de 4 personnes) que vous pouvez trouver à bon prix dans une scierie ou de déchets de jardin broyés et séchés.

Le mélange de cette litière avec les excréments solides et liquides permet de bloquer les réactions enzymatiques génératrices des mauvaises odeurs.
Après chaque usage de vos toilettes, il suffit de jeter quelques poignées de litière, voire de l’humidifier si vous n’avez pas uriné.En suivant ces préconisations et en utilisant un seau en inox ou en acier, la toilette à litière biomaîtrisée est garantie sans odeur. Vous pouvez y jeter dans ces toilettes n’importe quel type de papier hygiénique.

Il suffit par la suite de vidanger régulièrement le seau (1 à 2 fois de semaine en fonction de sa contenance) en le vidant dans un bac à compost au fond du jardin et en le recouvrant de déchets végétaux afin d’éviter la prolifération de drosophiles.

Après une période de repos, les micro-organismes font leur action et décomposent ce mélange permettant d’en réduire le volume et de le transformer en compost que vous pourrez utiliser pour amender votre terre.

Avantages et inconvénients des toilettes sèches

L’inconvénient est clairement la vidange régulière du seau, mais ce n’est pas plus pénible que de sortir vos poubelles.

L’énorme avantage de ce système est de pouvoir s’installer partout : dans une cabane de jardin, dans des combles nouvellement aménagés sans système d’évacuation, dans la chambre d’une personne à mobilité réduite voire dans chaque chambre d’amis derrière un paravent.

Le second avantage est bien sûr économique : un coût d’investissement très réduit (environ 30 à 50 euros pour la construction de la toilette) et un coût d’usage quasiment nul.

Le concepteur du principe est Joseph Országh : [email protected]

You might also like

Comments are closed.