Pourquoi peut-on manger des oranges ou des clémentines vertes

476

clementine-verteDans l’esprit de chacun d’entre nous, la couleur d’une clémentine ou d’une orange, c’est orange. Il arrive que des millions de clémentines vertes ou d’oranges vertes soient jetées juste à cause de leur aspect. Explications !

Pourquoi des clémentines ou des oranges vertes sont mûres?

La passage du vert à l’orange un phénomène chimique naturel

Juste avant de mûrir, certains fruits produisent une bouffée d’éthylène gazeux. Il est produit à l’intérieur du fruit et dissipé dans l’environnement. En réponse à l’éthylène, l’amidon du fruit est converti en sucre, ce qui rend le fruit plus sucré. La pectine se décompose, ce qui rend les fruits plus mous. La chlorophylle se décompose, changeant la couleur du fruit du vert au rouge, au bleu ou au jaune. Ces changements correspondent à la maturation du fruit.

Des clémentines vertes ayant leur chair à l’intérieur bien orange, mûr et comestible peuvent se trouver en magasin.

C’est en raison du temps chaud qui peut ponctuellement sévir en Espagne que les peaux n’ont pas pris leur couleur normale. Les clémentines ainsi que les oranges, poussent d’abord sous forme de fruits verts, mais deviennent orange lorsque la nuit tombe fraîche. Au cours des dernières années, les températures espagnoles plus chaudes au début de la saison de croissance des clémentines en septembre et octobre sont restées plus élevées jusqu’à l’automne, retardant ainsi le processus naturel par lequel le fruit devient orange.

Fruits climactériques et non-climactériques

Fruits climactériques : Certains fruits, bananes et pommes, par exemple, peuvent mûrir après avoir été cueillis. Ces fruits sont appelés climactériques. Ce qui les différencie des autres fruits, c’est la capacité de produire de l’éthylène. Une banane verte laissée sur le comptoir continuera à produire de l’éthylène même si elle n’a pas été sur l’arbre depuis un certain temps. L’éthylène va la faire jaunir et devenir plus douce et plus sucrée.

D’autres fruits, les pêches et les prunes, par exemple, ne produisent que de petites quantités d’éthylène. Ces fruits deviendront plus mous et moins verts après la cueillette, mais ils ne deviendront pas plus sucrés.

Fruits non-climactériques : D’autres fruits encore, des fruits non climactériques, ne produisent pas d’éthylène gazeux. Ces fruits, fraises et cerises par exemple, doivent mûrir sur l’arbre car ils ne mûrissent pas sur le comptoir.

Et les agrumes sont-ils climactériques et non-climactériques

Les oranges, y compris les clémentines, sont non climactériques. Les oranges deviennent orange, se ramollissent et deviennent juteuses sur l’arbre. Si on les laisse sur l’arbre pendant un certain temps après qu’elles soient devenues orange, elles deviendront plus sucrées avec le temps. Une fois qu’une orange ou une clémentine est cueillie, cependant, elle ne mûrit plus. Elle peut devenir plus molle à mesure qu’elle pourrit, mais les sucres ne se développent pas et la qualité du fruit ne s’améliore pas.

Éthylène gazeux synthétique

Il est possible qu’une clémentine ou une orange, soit bien mûre, mais qu’elle ait encore des taches vertes sur la peau. En d’autres termes, l’orange peut être douce et sucrée et peut sentir et goûter comme une orange bien mûre tout en étant partiellement verte.

Les consommateurs ne sont pas habitués à ce que leurs produits soient à la fois mûrs et verts. Pour accélérer le processus de coloration, les producteurs espagnols de la région de Valence mettent les clémentines dans une chambre de maturation. Cette manipulation supplémentaire peut endommager les fruits. En effet, les producteurs  » dégradent  » souvent les agrumes avec de l’éthylène gazeux synthétique. Les agrumes verts sont placés dans une chambre. L’éthylène est pompé. La peau des oranges vertes devient orange en réponse. Le fruit, cependant, ne mûrit pas dans le sens le plus strict du terme. Si une orange non mûre est exposée à l’éthylène, elle ne deviendra pas plus sucrée. Elle aura simplement changé de couleur !

Comment reconnaître une clémentine ou une orange bien murie naturellement ?

Voici donc quelques conseils clés pour améliorer vos chances de bien choisir vos clémentines et vos oranges :

Touchez le fruit

Comment le fruit est-il être au toucher ? Il doit être ferme, mais pas trop ferme. La peau doit avoir un aspect huileux. Si vous frottez vos doigts sur la peau, vous devriez avoir une sensation cireuse et légèrement huileuse. La peau doit être lâche, non pas comme si elle était entièrement desséchée, mais comme s’il y avait un espace entre le fruit à l’intérieur et la peau. Si la peau est trop tendue, cela signifie non seulement qu’elle va être super acide, mais aussi que vous allez la gratter avec les ongles de vos doigts.

Sentez la clémentine ou l’orange

Le fruit devrait sentir comme vous voulez qu’il goûte. S’il n’y a pas d’odeur provenant de la clémentine, reposez-la. Elle doit avoir une odeur de fraîcheur, brillante et citronnée. Si vous pouvez le tenir à une longueur de bras et avoir une bonne bouffée, c’est mûr.

Soupesez la clémentine ou l’orange

Si le fruit est sec, il n’y a peu de jus, ce qui signifie que le fruit semblera léger. Si le fruit est plus lourd, cela signifie qu’il est juteux et prêt à manger.

La Couleur

Il se peut que le fruit ait été cueilli avant de murir. La couleur, verte ou orange, n’est pas forcément un indice pour savoir si la clémentine est mûre. Mais ne soyez pas rassuré par une belle couleur orange, car le fruit peut avoir été « muri » artificiellement.

Les standards de la grande distribution

Les consommateurs veulent des clémentines et des oranges orange. Si ces fruits sont trop verts ils risquent d’être jetés inutilement. La chaîne de magasin Tesco au Royaume-Uni a assoupli sa charte et a mis en magasin des clémentines vertes. Cela permet de ne pas jeter ces fruits et donc de réduire les déchets.

Conclusion

Évidemment, personne n’a vraiment le temps d’inspecter chaque clémentine individuelle et de passer en revue la liste entière ci-dessus.

En achetant des clémentines avec des peaux vertes, vous réduisez les déchets alimentaires. Autre avantage, ces fruits ont jusqu’à deux jours de durée de conservation supplémentaire.

 

 Ne boudez pas un fruit ou légume en raison de son aspect. Demandez à le goûter pour vous faire votre propre opinion.

 

You might also like

Comments are closed.