Comment faire ses conserves de légumes soi-même !

0 205

Quand on a un potager, même en espaçant les semis, il reste difficile de consommer tous ses légumes au moment de la récolte. Pour éviter de les gaspiller et pour profiter de vos légumes toute l’année, vous vous demandez comment faire des conserves maison. C’est très facile, il faut cueillir des légumes mûrs mais encore fermes et les préparer le jour même ou dans les jours suivants. Vous pouvez également faire vos conserves maison avec des légumes que vous avez achetés pour les consommer hors saison. Il existe plusieurs façons de procéder. Toutes demandent un peu de temps mais sont relativement faciles. Et, surtout, le résultat est délicieux.

recoltes-potager

Les différents types de conservation

Conserves au naturel

On parle de conserves au naturel lorsque l’on n’utilise pas de produit de conservation. Il suffit alors de plonger les légumes dans des bocaux remplis d’eau bouillante salée puis de les stériliser. Avec cette méthode, vos légumes peuvent être conservés entre dix mois et un an.

Conserves à l’huile

La conservation à l’huile convient mieux aux légumes d’été, comme les aubergines, courgettes, poivrons et tomates. On utilise généralement de l’huile d’olive extra vierge, de préférence de première pression à froid. Vous pouvez ajouter des herbes aromatiques pour parfumer vos légumes, qui devront être cuits au préalable. Sans stérilisation, ces conserves se gardent deux mois au réfrigérateur. Et jusqu’à un an dans vos placards avec stérilisation.

Conserves au vinaigre

La conservation au vinaigre est réservée aux légumes qui peuvent se manger crus, notamment les carottes, courgettes, betteraves, pâtissons, choux-fleurs, etc. Il faut d’abord les faire dégorger dans du gros sel avant de les recouvrir de vinaigre, à chaud ou à froid. Comptez un à deux mois pour la macération. Ces conserves se gardent ensuite jusqu’à un an.

Conserves au sel

La conservation au sel convient particulièrement aux herbes. Pour les légumes, c’est possible aussi, mais il faudra les dessaler plusieurs heures avant de les cuisiner. On remplit alors le bocal stérilisé de 20 à 30% de sel et 70 à 80% d’herbes/légumes. Idem, ces bocaux se conservent jusqu’à un an.

La marche à suivre pour faire ses conserves de légumes

Pour faire vos conserves de légumes, le procédé dépendra donc de la méthode choisie. Mais les grandes lignes restent les mêmes. On vous guide !

Préparer ses bocaux en verre

Les bocaux Le Parfait sont la marque la plus connue, mais vous pouvez tout à fait utiliser des bocaux récupérés. Attention toutefois à ce qu’il ne soient pas ébréchés et à ce qu’il n’y ait pas de résidus. Commencez par les nettoyer à l’eau chaude avec un peu de savon et une éponge. Rincez les abondamment à l’eau chaude et laissez les sécher en faisant attention à ce que l’intérieur respire bien.

Choisir ses aliments

Pour que vos légumes se conservent au mieux, ils doivent être frais : mûrs mais encore fermes. On ne fait jamais de conserve avec des légumes congelés ou qui ont été décongelés !

Blanchir les légumes

Si la recette le nécessite, blanchissez vos légumes. Il faut les laver puis faites bouillir de l’eau. quand l’eau est à ébullition, plongez les légumes dedans. Le temps de blanchiment varie pour chaque légume. Il suffit ensuite de les égoutter, de les plonger dans l’eau glacée puis de les égoutter à nouveau lorsque vous les aurez suffisamment laisser refroidir. Enfin, il faut les essuyer.

Remplir les bocaux

Cette étape dépend donc du mode de conservation que vous aurez choisi. Mais, de manière générale, on remplit le bocal jusqu’à deux centimètres du rebord. Au bout de quelques minutes, vérifiez que la préparation soit bien répartie. Si besoin, complétez pour supprimer les poches d’air.

Fermer les bocaux

Si vos bocaux sont dotés de joints en caoutchouc, il convient de les ébouillanter avant de les placer sur le couvercle pour fermer le bocal en verre hermétiquement. Vérifiez toujours que le rebord du bocal soit tout à fait propre avant de le fermer.

Réaliser le traitement thermique

Certaines recettes de conserves maison nécessitent un traitement thermique. Si vous comptez en faire beaucoup, vous pouvez investir dans un stérilisateur électrique qu’il suffit de remplir d’eau et de régler. Sinon, vous pouvez vous servir d’un autocuiseur, d’une marmite ou d’une cocotte-minute. Il convient alors de placer un torchon au fond du récipient pour éviter le contact entre le verre et le métal. Le temps de stérilisation est très important.

Une fois que la stérilisation des bocaux est terminée, laissez l’eau refroidir avant de les sortir. Ensuite, il suffit de les sortir, de les laisser sécher puis de les placer dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière.

Exemples de fruits et légumes pour des conserves maison

Le coulis de tomates, les haricots verts, les cornichons, la choucroute, etc.

Les compotes de fruits, les abricots, etc.

La lacto fermentation, un autre procédé

La lacto fermentation est un autre processus de conservation des aliments. En sus, le procédé est très positif en matière de propriétés nutritionnelles des aliments lacto fermentés. Découvrez-le dans l’article dédié à la lacto fermentation.

You might also like

Leave A Reply

Your email address will not be published.